IDESETAUTRES.be

Téléchargements

Si vous êtes satisfait(e) de ce que vous avez téléchargé, ayez la gentillesse de verser ne fût-ce que 1 (un) EURO symbolique sur le compte bancaire de l'ONG humanitaire de votre choix, avec la communication www.idesetautres.be.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 28A 27E - Rajouté le 22/11/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De olifant stort neer » (« L’éléphant s’écroule »).
On y trouve la forme verbale « stort … NEER », construite sur le verbe « NEERstorten » dit « à particule séparable », lui-même construit sur le verbe « STORTEN ».
Quand « NEERstorten » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « NEER » de son infinitif proprement dit, faisant l’objet d’un REJET derrière le complément éventuel (« vlak bij hem »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 28 et 27 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 27D - Rajouté le 21/11/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij snijdt de olifant met een slag de hielspier door » (« Il tranche d’un coup le muscle du talon = le talon d’Achille de l’éléphant »).
On y trouve la forme verbale « snijdt … DOOR », construite sur le verbe « DOORsnijden » dit « à particule séparable », lui-même construit sur le verbe « SNIJDEN ».
Quand « DOORsnijden » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « DOOR » de son infinitif proprement dit, les compléments (« de olifant», « met een slag » et « de hielspier ») s’intercalant entre eux et la particule « DOOR » faisant donc l’objet d’un REJET à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 27 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 27C - Rajouté le 20/11/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het tweede geweer is niet geladen » (« Le deuxième fusil n’est pas chargé »).
On y trouve notamment la forme verbale « GELADEN », participe passé provenant de l’infinitif « LADEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Cette forme verbale est, comme on le voit, construite sur l’INFINIF. (Pour complément d’informations, consultez notamment notre tableau de synthèse « Temps primitifs » dans la partie « GRAMMATICA » de ce site.)
Le participe passé « GELADEN » est affecté d’un REJET, derrière le complément éventuel (« NU »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 27 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 27B - Rajouté le 19/11/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De kudde zwenkt af » (« Le troupeau oblique »).
On y trouve la forme verbale « zwenkt … AF », construite sur le verbe « AFzwenken » dit « à particule séparable », lui-même construit sur le verbe « ZWENKEN ».
Quand « AFzwenken » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « AF » de son infinitif proprement dit, derrière le complément éventuel (« LINKS » ou « RECHTS »), qui fait donc l’objet d’un REJET à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 27 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : MALLE BAVIAAN LEKTURAMA 15 - Rajouté le 27/10/2012

Description : Le texte annexé de Spike MILLIGAN, « De malle baviaan », illustré par Korky Paul, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°15 (« Wolf en zeven geitjes »), pages 39.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 16E - Rajouté le 25/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij weet elke prooi af te matten » (« Il sait comment harceler chaque proie »).
On y trouve la forme verbale « AF … matten », qui provient d’un infinitif « AFmatten », dit « à particule séparable ».
La particule « AF » est, dans une sorte de phrase subordonnée « infinitive », séparée de son infinitif proprement dit (« matten ») par un « TE », lui-même engendré par le verbe « weet » d’une phrase principale.
Si « AFmatten » avait été conjugué à l’indicatif présent, cela aurait entraîné en néerlandais une séparation de la particule « AF » de son infinitif proprement dit et son REJET, derrière le complément (« elke prooi »), à la fin de la phrase : « Hij mat elke prooi AF ».
Il est à noter que l’on aurait pu avoir la tournure de phrase suivante : « Hij weet HOE HIJ elke prooi MOET afmatten ».
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUISJE VAN KARTON LEKTURAMA 15 - Rajouté le 11/10/2012

Description : Le texte annexé de Paul BIEGEL, « Het huisje van karton », illustré par Sue MOXLEY, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°15 (« Wolf en zeven geitjes »), pages 58-61.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 4B - Rajouté le 11/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zij (de olifanten) drongen het dorp plots binnen » (« Ils pénétrèrent soudain dans le village »).
On y trouve la forme verbale « drongen … BINNEN », O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « BINNENdringen » (dit « à particule séparable »), lui-même construit sur le verbe « DRINGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « BINNENdringen » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « BINNEN » de son infinitif proprement dit et elle fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« het dorp » et « plots »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 4 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUGO EN DE KLEURENDIEF 2 LEKTURAMA 23 - Rajouté le 10/10/2012

Description : Le texte annexé de Tony ROSS, « Hugo en de kleurendief » (deel 2), illustré par l’auteur, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°23 (« Gelukkige Hans »), pages 54-56.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 4A - Rajouté le 10/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Toen kwam een kleine kudde olifanten » (« Alors vint un petit troupeau d’éléphants »).
On y trouve notamment la forme verbale « KWAM », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « KOMEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 4 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUGO EN DE KLEURENDIEF 1 LEKTURAMA 23 - Rajouté le 09/10/2012

Description : Le texte annexé de Tony ROSS, « Hugo en de kleurendief » (deel 1), illustré par l’auteur, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°23 (« Gelukkige Hans »), pages 52-53.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 3B - Rajouté le 09/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vrouw doet haar hoofddoek af » (« La femme enlève son foulard »).
On y trouve notamment la forme verbale « doet … AF », construite sur le verbe « AFdoen, dit « à particule séparable », construit lui-même sur l’infinitif « DOEN ».
La particule « AF » est affectée par le phénomène du « REJET », derrière le complément (« haar hoofddoek »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 3 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HOND EN VETTE KLUIF LEKTURAMA 7 - Rajouté le 08/10/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De hond en de vette kluif », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°7 (« Roodkapje »), pages 12-13.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BIDDELOO SAFARI 8 MASKER 3A - Rajouté le 08/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij is geschrokken » (« Il est effrayé »).
On y trouve notamment la forme verbale « geschrokken », participe passé construit sur le verbe « SCHRIKKEN », qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Ce participe passé « geschrokken » est construit sur le pluriel du prétérit. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « SAFARI », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 3 dans « Het masker », le volume N°8 de la série « SAFARI ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Karel BIDDELOO, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1971-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 31D - Rajouté le 07/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze hebben ons goed geholpen » (« Ils nous ont bien aidés »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEHOLPEN », participe passé provenant de l’infinitif « HELPEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 31 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DRAVER EN DE ZIGEUNERJONGEN 1 LEKTURAMA 3 - Rajouté le 06/10/2012

Description : Le texte annexé de Fiona CITROEN, « Draver en de zigeunerjongen » (deel 1), illustré par Lesley MacKENZIE, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°3 (« Sneeuwwitje »), pages 32-33.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : GANS MET GOUDEN EIEREN LEKTURAMA 7 - Rajouté le 01/10/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De gans met de gouden eieren », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°7 (« Roodkapje »), pages 36-37.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 24B - Rajouté le 01/10/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De waterjuffer vliegt (de vlinder) voorbij zonder hem op te merken » (« La libellule passe en volant devant le papillon sans le remarquer »).
On y trouve notamment, dans la phrase principale, la forme verbale « vliegt … voorbij », provenant de l’infinitif « VOORBIJvliegen », dit « à particule séparable », construit lui-même sur le verbe « VLIEGEN ».
La « particule séparable » « VOORBIJ » fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (sous-entendu : « de vlinder »), à la fin de la phrase principale.
La préposition « ZONDER » introduit ici une sorte de phrase subordonnée et engendre un « TE » qui précède (comme en français) l’infinitif « OPMERKEN » mais, comme il s’agit d’un verbe dit « à particule séparable », le « TE » s’intercale entre la particule « OP » et l’infinitif proprement dit « MERKEN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 24 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : WARM EN VEILIG PLEKJE LEKTURAMA 26 - Rajouté le 30/09/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur non identifié, « Een warm en veilig plekje », illustré par Rod SUTTERBY, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°26 (« Kleine zeemeermin »), pages 40-43.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans les champs thématiques N°6 (« Relations aux autres ») et N°2 (« Habitat »), définis par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 23D 24A - Rajouté le 30/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vlinder tracht (…) te ontsnappen door op een boom neer te strijken » (« Le papillon essaie de s’échapper en se posant sur un arbre »).
Le verbe « TRACHTEN » (équivalant à « essayer DE »), dans la phrase principale, introduit ici une sorte de subordonnée et engendre un « TE » qui précède (comme en français) l’infinitif « ONTSNAPPEN ».
Une deuxième phrase subordonnée, « infinitive », est introduite par la préposition « DOOR » (qui joue ici le rôle d’une « conjonction »), engendrant également un « TE » et séparant dès lors la particule « NEER » de « STRIJKEN », son infinitif proprement dit.
Si le verbe « NEERstrijken », dit « à particule séparable », s’était trouvé dans une phrase affirmative « normale », on aurait pu avoir comme variante, avec REJET de la particule « NEER », derrière le complément, à la fin de cette phrase : « De vlinder tracht (…) te ontsnappen en strijkt op een boom NEER ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite d’un montage réalisé par nos soins des pages 23 et 24 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : GESTOLEN MAGNEET LEKTURAMA 13 - Rajouté le 29/09/2012

Description : Le texte annexé de Geraldine McCAUGHREAN, « De gestolen magneet », illustré par Kim WHYBROW, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°13 (« De rattenvanger van Hamelen »), pages 26-29.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 23C - Rajouté le 29/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Alarm wordt gegeven en de vlinders slaan op de vlucht » (« L’alarme est donnée et les papillons prennent la fuite »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEGEVEN », participe passé provenant de l’infinitif « GEVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’infinitif. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
Cette phrase est à la voix passive, d’où l’utilisation de l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 23 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : STERK KONIJN LEKTURAMA 11 - Rajouté le 28/09/2012

Description : Le texte annexé, recueilli de la tradition orale africaine, « Het sterke konijn», illustré par John BARBER, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°11 (« Dapper kleermakertje »), pages 25-27.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : TUIN LEKTURAMA 25 - Rajouté le 27/09/2012

Description : Le texte annexé de Anita HEWITT, « De tuin », illustré par Peter UTTON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°25 (« Chinese nachtegaal »), pages 58-61.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°2 (« Habitat »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 18D - Rajouté le 27/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vlinder vliegt weg om zijn eigen leventje te beginnen » (« Le papillon s’envole pour commencer sa propre petite = courte vie »).
On y trouve la forme verbale « vliegt … WEG », provenant de l’infinitif « WEGvliegen », conjugué lui-même sur « VLIEGEN ».
Quand « WEGvliegen » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « WEG » de son infinitif proprement dit, la particule « WEG » étant affectée par un REJET, derrière le complément éventuel (par exemple, « uit zijn pop »), à la fin de la phrase.
On y trouve aussi, dans une sorte de phrase subordonnée introduite par « OM … TE » (signifiant « POUR » devant les verbes), le complément (« zijn eigen leventje ») intercalé entre le « OM » et le « TE », placé juste devant l’infinitif « BEGINNEN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 18 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : EERSTE VLUCHT LEKTURAMA 6 - Rajouté le 26/09/2012

Description : Le texte annexé de Liam O’FLAHERTY, « De eerste vlucht », illustré par Denys OVENDEN, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°6 (« Hans en Grietje »), pages 14-16.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 18C - Rajouté le 26/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vIinder kruipt eruit » (« Le papillon se glisse dehors »).
Nous avons ici affaire NON à un verbe à particule séparable mais à l’adverbe pronominal « erUIT » (pour « DAARuit ») puisque l’on aurait pu dire : « De vIinder kruipt UIT zijn pop ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 18 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 18B - Rajouté le 25/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De pop scheurt open » (« La chrysalide se déchire »).
On y trouve la forme verbale « scheurt … OPEN », provenant de l’infinitif « OPENscheuren », conjugué lui-même sur « SCHEUREN ».
Quand « OPENscheuren » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OPEN » de son infinitif proprement dit, la particule « OPEN » étant affectée par un REJET, derrière le complément éventuel (par exemple, « zijn kleed »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 18 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : LEEUW EN MUIS LEKTURAMA 2 - Rajouté le 24/09/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De leeuw en de muis », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°2 (« Assepoester »), pages 14-15.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 18A 17E - Rajouté le 24/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De muis vlucht weg » (« La souris s’enfuit »).
On y trouve la forme verbale « vlucht … WEG », provenant de l’infinitif « WEGvluchten », conjugué lui-même sur « VLUCHTEN ».
Quand « WEGvluchten » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « WEG » de son infinitif proprement dit, la particule « WEG » étant affectée par un REJET, derrière le complément éventuel (par exemple, « van de pop »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite d’un montage réalisé par nos soins d’illustrations extraites des pages 18 et 17 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : IJVERIGE KIP LEKTURAMA 12 - Rajouté le 23/09/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur non identifié, « De ijverige kip, de luie kat en de kikker », illustré par Peter RICHARDSON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°12 (« Aladin »), pages 20-21.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 17D - Rajouté le 23/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het is vooral gedurende deze periode dat hij blootgesteld is aan zijn vijanden » (« C’est surtout pendant cette période qu’il est mis à nu devant / exposé à ses ennemis »).
On y trouve notamment la forme verbale « BLOOTgesteld », participe passé construit sur l’infinitif « BLOOTstellen », lui-même construit sur le verbe « STELLEN ».
Ce verbe « BLOOTstellen » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera un « D », majoritaire, à la fin du participe passé.
Ce verbe « BLOOTstellen » est aussi dit « à particule séparable » ; quand il est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « BLOOT » (adjectif) de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « blootGEsteld ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ELF DIEFJES LEKTURAMA 21 - Rajouté le 20/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Christina ROSSETTI, « Elf diefjes », illustré par Alan BAKER, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°21 (« Onnoze Hals »), page 29.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 16E - Rajouté le 20/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Op dat ogenblik heeft ze haar plicht vervuld » (« A ce moment-là , elle a rempli = accompli son devoir »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERVULD », participé passé provenant de l’infinitif « VERVULLEN ».
Ce verbe « VERVULLEN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») ; en effet le radical (première personne du présent), servant à construire le participe passé, se terminera donc par la consonne « D », majoritaire.
Rappelons par ailleurs que si un verbe commence par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« Op dat ogenblik »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « ZE ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « heeft ») et passant donc derrière lui.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIEREN VAN HET CIRCUS STAKEN LEKTURAMA 14 - Rajouté le 19/09/2012

Description : Le texte annexé de Ann BURNETT, « De dieren van het circus staken », illustré par Rowan CLIFFORD, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°14 (« Vrouw Holle »), page 18-21.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 16D - Rajouté le 19/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zijn moeder heeft het eitje, waaruit hij geboren is, op het blad van een brandnetel gelegd » (« Sa mère a déposé = pondu sur une feuille d’ortie l’Å“uf dont il est né »).
On y trouve notamment, dans la phrase principale, la forme verbale « gelegd », participe passé construit sur l’infinitif « LEGGEN ».
Ce verbe « LEGGEN » est considéré comme régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « G », on trouvera un « D », majoritaire, à la fin du participe passé.
Le participe passé « gelegd » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« het eitje » et « op het blad van een brandnetel »), à la fin de la phrase.
On trouve aussi, dans la phrase subordonnée, « l’adjectif » « geboren », en fait participe passé (« gebaard »), déformé (à l’usage), construit sur l’infinitif « BAREN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ACHT CLOWNTJES OP EEN RIJ LEKTURAMA 1 - Rajouté le 18/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Jack PRELUTSKY, « Acht clowntjes op een rij », illustré par Kevin MADDISON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°1 (« Het lelijke kleine eendje »), page 64.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 16C 15 - Rajouté le 18/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De meisjes (Ivy en Witte Veder) wisten van deze zaken niets af tot ze op zekere dag aan Andy uitleg vroegen » (« Les filles ne savaient rien de ces affaires = en la matière jusqu’à ce que, un jour, elles demandèrent une explication à Andy »).
On y trouve notamment la forme verbale « wisten … AF », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « afWETEN », construit sur « WETEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La « particule séparable » « AF » fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« van deze zaken »), à la fin de la phrase principale.
On y trouve aussi, dans la phrase subordonnée, la forme verbale « VROEGEN », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « VRAGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite d’un montage réalisé par nos soins d’illustrations extraites des pages 16 et 15 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : STADSMUIS EN VELDMUIS LEKTURAMA 6 - Rajouté le 17/09/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De stadsmuis en de veldmuis », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°6 (« Hans en Grietje »), pages 62-64.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 16B - Rajouté le 17/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vlinder heeft een tong, die we hier half opgerold weergeven » (« Le papillon a une langue, que nous rendons = représentons ici à moitié enroulée »).
On y trouve notamment, dans la phrase subordonnée, la forme verbale « OPgerold », participe passé (employé comme adjectif attribut) construit sur l’infinitif « OProllen », lui-même construit sur le verbe « ROLLEN ».
Ce verbe « OProllen » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera un « D », majoritaire, à la fin du participe passé.
Ce verbe «OProllen » est aussi dit « à particule séparable » ; quand il est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGErold ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : PET VAN TED LEKTURAMA 2 - Rajouté le 16/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Anne O’CONNOR, « De pet van Ted », illustré par Lyn CAWLEY, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°2 (« Assepoester »), page 34.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°9 (« Achats »), défini par le Conseil de l’Europe, et aborde notamment les vêtements.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 16A - Rajouté le 16/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Men kan hem voorbijgaan zonder hem op te merken » (« On peut passer devant lui sans le remarquer »).
La préposition « ZONDER » introduit ici une sorte de phrase subordonnée et engendre un « TE » qui précède (comme en français) l’infinitif « OPMERKEN » mais, comme il s’agit d’un verbe dit « à particule séparable », le « TE » s’intercale entre la particule « OP » et l’infinitif proprement dit « MERKEN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : TOVERPOT LEKTURAMA 8 - Rajouté le 15/09/2012

Description : Le texte annexé recueilli de la tradition orale, « De toverpot », illustré par Val BIRO, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°8 (« Heidi »), pages 7-10.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN WIREL BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 15C - Rajouté le 15/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ondertussen hebben de meisjes (Ivy en Witte Veder) een prachtige vlinder ontdekt » (« Entretemps, les filles ont découvert un magnifique papillon »).
On y trouve notamment la forme verbale « ONTDEKT », participé passé provenant de l’infinitif « ONTDEKKEN ».
Ce verbe « ONTDEKKEN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera un « T » (au lieu du « D » majoritaire).
Rappelons par ailleurs que si un verbe commence par le préfixe « ONT- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Signalons dès lors que, si « ONTDEKT » est ici au V.T.T. (ou passé composé), il aurait été écrit de la même façon aux deuxième ou troisième personnes du présent de l’O.T.T. (ou indicatif présent).
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« Ondertussen »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « de meisjes ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « hebben ») et passant donc derrière lui.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 15 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VRIENDELIJKE VOGELVERSCHRIKKER LEKTURAMA 23 - Rajouté le 14/09/2012

Description : Le texte annexé de Wendy EYTON, « De vriendelijke vogelverschrikker », illustré par Lynn DUNCOMBE, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°23 (« Gelukkige Hans »), pages 48-51.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 22 GOUDEN VLINDERS 5A - Rajouté le 14/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De hond zou de vlinders hebben verjaagd » (« Le chien aurait chassé les papillons »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERjaagd », participe passé construit sur l’infinitif « VERjagen », lui-même construit sur le verbe « JAGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Le participe passé « VERJAAGD », dans cette phrase au conditionnel passé, fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« de vlinders »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 5 dans « De gouden vlinders », le volume N°22 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1957-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : PETER PECHVOGEL HEEFT GELUK LEKTURAMA 20 - Rajouté le 13/09/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur non identifié, « Peter Pechvogel heeft geluk », illustré par Ken STOTT, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°20 (« Klein Duimpje »), pages 16-19.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 11/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « We zijn verloren ! » (« Nous sommes perdus ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERLOREN », participe passé construit sur le verbe « VERLIEZEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le PLURIEL du prétérit et, dans ce cas, est identique. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 23 et 22 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : RAAF EN VOS LEKTURAMA 3 - Rajouté le 10/09/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De raaf en de vos », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°3 (« Sneeuwwitje »), pages 30-31.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 07/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Maar ik heb me tijdig bedacht ! » (« Mais j’y ai réfléchi à temps ! = Mais je me suis ravisé à temps ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « BEDACHT », participe passé provenant de l’infinitif « BEDENKEN », lui-même construit sur le verbe « DENKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le SINGULIER du prétérit et, dans ce cas, est identique. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 21 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : JONGENSDROOM LEKTURAMA 22 - Rajouté le 06/09/2012

Description : Le texte annexé (poème) d’un auteur non identifié, « Jongensdroom », illustré par Alison WINFIELD, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°22 (« Ganzenhoedster »), page 64.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe ».
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » ont été réalisées par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 06/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Bijna lieten jullie me er in lopen ! » (« Vous me laissiez = faisiez presque tomber dedans = dans le piège / Vous avez failli me piéger ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « LIETEN », O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « LATEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». « LIETEN » entraîne ici un REJET de « LOPEN », derrière les compléments (« ME » et « ER »), à la fin de la phrase.
Nous pouvons proposer deux explications pour le « IN » (en tant que préposition, il aurait pu être suivi du complément « de VALSTRIK »), qui aurait dû être raccroché au mot devant ou derrière lui.
A première vue, on y trouverait notamment la forme verbale « INlopen », provenant de l’infinitif « INlopen » (verbe dit « à particule séparable »), conjugué lui-même sur « LOPEN » mais, dans ce cas, la particule séparable « IN » aurait dû être collée à l’infinitif proprement dit. On aurait donc dû avoir la variante suivante : « Bijna lieten jullie me er INlopen ! ».
En fait, nous avons plus vraisemblablement affaire à l’adverbe pronominal « erIN ». On aurait en effet pu avoir la variante suivante : « Bijna lieten jullie me erIN lopen ! ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 21 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : KREKEL EN MIER LEKTURAMA 2 - Rajouté le 05/09/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De krekel en de mier », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°2 (« Assepoester »), pages 28-29.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 05/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een hevig onweer breekt los » (« Un violent orage se déchaîne »).
On y trouve la forme verbale « breekt LOS », provenant de l’infinitif « LOSbreken », dit « à particule séparable », construit sur le verbe « BREKEN ».
La « particule séparable » « LOS » fait l’objet d’un REJET (derrière le complément éventuel « gedurende die nacht »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 21 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : OP REIS MET DE TREIN LEKTURAMA 13 - Rajouté le 04/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé d’un auteur non identifié, « Op reis met de trein », illustré par Philip SCHRAMM, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°13 (« De rattenvanger van Hamelen »), page 7.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SOUFFLER BLAZEN BLOW SOPLAR OTT OVT VTT - Rajouté le 04/09/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « SOUFFLER — BLAZEN — BLOW — SOPLAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 04/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze reden me in volle vaart voorbij » (« Ils sont passés en roulant à toute vitesse devant moi »).
On y trouve notamment la forme verbale « reden … voorbij », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « voorbijRIJDEN », dit « à particule séparable », construit lui-même sur le verbe « RIJDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La « particule séparable » « VOORBIJ » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« ME » et « in volle vaart »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 19 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : WAAROM DE GIRAFFE NIET MEER KON PRATEN LEKTURAMA 9 - Rajouté le 03/09/2012

Description : Le texte annexé, recueilli pour l’UNICEF de la tradition orale, « Waarom de giraffe niet meer kon praten », illustré par Joanna TROUGHTON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°9 (« Duimelijntje »), pages 14-15.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : TENDRE SPANNEN STRETCH TENSAR OTT OVT VTT - Rajouté le 03/09/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « TENDRE — SPANNEN — STRETCH — TENSAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 03/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Deed je dat echt voor mij ? » (« Fis-tu cela vraiment pour moi ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « DEED », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « DOEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 19 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ZON EN KABOUTERS LEKTURAMA 25 - Rajouté le 02/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Mervyn PEAKE, « De zon en de kabouters », illustré par Julia CHRISTIE, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°25 (« Chinese nachtegaal »), page 39.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DEVINER RADEN GUESS ADIVINAR OTT OVT VTT - Rajouté le 02/09/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DEVINER — RADEN — GUESS — ADIVINAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.), ainsi qu’à l’impératif. Les verbes, construits à partir du verbe de base (conseiller, recommander, etc.), se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 02/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik kwam je waarschuwen » (« Je venais t’avertir »).
On y trouve notamment la forme verbale « KWAM », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « KOMEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 19 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VADER EN DE KAT IN DE BOOM LEKTURAMA 11 - Rajouté le 01/09/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Kit WRIGHT, « Vader en de kat in de boom », illustré par Tony KENYON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°11 (« Dapper kleermakertje »), pages 56-57.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : CHARGER LADEN LOAD CARGAR OTT OVT VTT - Rajouté le 01/09/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « CHARGER — LADEN — LOAD — CARGAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 01/09/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Je hebt me reeds belogen ! » (« Tu m’as déjà menti ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « belogen », participe passé provenant de l’infinitif « beliegen », lui-même construit sur le verbe « LIEGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit ou O.V.T. et, dans ce cas-ci, est même identique (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
Rappelons en effet que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Le participe passé « belogen » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« ME » et « REEDS »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 19 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : CUIRE BAKKEN BAKE COCER FREIR OTT OVT VTT - Rajouté le 31/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « CUIRE — BAKKEN — BAKE — COCER / FREIR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : ZIGEUNERS LEKTURAMA 21 - Rajouté le 31/08/2012

Description : Le texte (poème) annexé d’un auteur anonyme, « De zigeuners », illustré par Lyn CAWLEY, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°21 (« Onnozele Hals »), page 61.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 31/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Die vreselijke nacht kon ik met hem vluchten » (« Cette nuit terrible, je pus fuir avec lui »).
On y trouve notamment la forme verbale « KON » à l’O.V.T. (ou prétérit), provenant de l’infinitif « KUNNEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« Die vreselijke nacht »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « IK ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « KON ») et passant donc derrière lui.
Rappelons que l’auxiliaire de mode « KUNNEN » exige le REJET de l’infinitif qui le suit (« vluchten »), derrière le complément (« met hem ») à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 30/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Mijn neefje werd door de rebellen uit Moldavië verjaagd » (« Mon petit neveu fut chassé de Moldavie par les rebelles »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERjaagd », participe passé construit sur l’infinitif « VERjagen », lui-même construit sur le verbe « JAGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Le participe passé « VERJAAGD » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« door de rebellen » et « uit Moldavië »), à la fin de la phrase.
Cette phrase est à la voix passive, d’où l’utilisation de l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SNELLE SIMON LEKTURAMA 24 - Rajouté le 30/08/2012

Description : Le texte annexé de Shelley LEE, « Snelle Simon », illustré par Peter RICHARDSON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°24 (« Bremer muzikanten »), pages 24 à 26.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HAAS EN SCHILDPAD LEKTURAMA 1 - Rajouté le 29/08/2012

Description : L’adaptation annexée, assez libre, d’après Jean de LA FONTAINE (s’inspirant lui-même d’Esope), « De haas en de schildpad », illustrée par Malcolm LIVINGSTONE, est extraite des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°1 (« Het lelijke kleine eendje »), pages 62-63.
Nous l’avons sélectionnée pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Dans un souci pédagogique, nous y avons joint la traduction littérale, réalisée par Jan van den Berg et extraite des « Fabels » (copyright 1990, A. Manteau uitgeverij), à titre de comparaison.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 29/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Niemand mocht hier ooit komen » (« Personne n’a jamais pu venir ici »).
On y trouve notamment la forme verbale « MOCHT » à l’O.V.T. (ou prétérit), provenant de l’infinitif « MOGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que l’auxiliaire de mode « MOGEN » exige le REJET de l’infinitif qui le suit (« komen »), derrière les compléments (« HIER » et « OOIT ») à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : RODE RIDDER STORY FR 5 - Rajouté le 28/08/2012

Description : Nous publions la traduction française du chapitre 5 de l’admirable étude sous forme d’un "e-book", intitulée DE RODE RIDDER STORY et due à Ivo De Wispelaere, Bert Gevaert et David Steenhuyse. On y parle beaucoup de Karel BIDDELOO, des arts martiaux (utilisés par ninjas et samouraïs), donc de cultures asiatiques comme celles des Japonais, des Chinois, des Khmers et des Hindous ; mais aussi de la libération des mœurs et de mode féminine avec des robes ou jupes, plus ou moins longues.
Une version néerlandophone du livre complet (quelque 176 pages PDF) est téléchargeable GRATUITEMENT à partir de l’adresse INTERNET suivante :
http://www.stripspeciaalzaak.be/Toppers/RodeRidder/RodeRidderStory.htm
La version française des 4 premiers chapitres est également accessible sur notre site.

La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Nous avons développé une base de données, comprenant des formes verbales relatives aux verbes irréguliers néerlandais dans le contexte d’extraits tant du « RODE RIDDER » que de « BESSY » ou de l’adaptation des romans de « KARL MAY ». Elle est directement accessible à l’adresse INTERNET suivante : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen
Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1959-2012.
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ZIJ IS HIER EN HIJ IS DAAR LEKTURAMA 3 - Rajouté le 28/08/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Mervyn PEAKE, « Zij is hier en hij is daar », illustré par Lyn CAWLEY, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°3 (« Sneeuwwitje »), page 7.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 28/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Dat liep goed af ! » (« Cela s’est bien terminé ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « LIEP … af », O.V.T. (ou prétérit), provenant du verbe « AFlopen », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « LOPEN », qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La « particule séparable » « AF » fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« GOED »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 16 et 17 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : GESPIKKELD EI LEKTURAMA 12 - Rajouté le 27/08/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur anonyme, « Het gespikkelde kippenei », illustré par Malcolm LIVINGSTONE, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°12 (« Aladin »), pages 49 à 51.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 27/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Er is brand uitgebroken ! » (« Il y a un incendie éclaté = Un incendie a éclaté = s’est déclaré ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « UITgebroken », participe passé provenant de l’infinitif « UITbreken », dit « à particule séparable », construit sur le verbe « BREKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « UITbreken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEbroken ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 16 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : IN HET LAND WAAR IK VAN HOU LEKTURAMA 3 - Rajouté le 26/08/2012

Description : Le texte (poème) annexé de Spike MILLIGAN, « In het land waar ik van hou » (on aurait pu l’intituler : « In het land waarvan ik houd »), illustré par Kevin MADDISON, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°3 (« Sneeuwwitje »), page 50.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à la disposition de ces élèves « primo-arrivants » de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 26/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik sloot een verdachte kerel in het kippenhok op » (« J’enfermai un type suspect dans le poulailler »).
On y trouve notamment la forme verbale « SLOOT … op », O.V.T. (ou prétérit), provenant du verbe « OPsluiten », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « SLUITEN », qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La « particule séparable » « OP » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« een verdachte kerel » et « in het kippenhok »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 14 et 15 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : KLEINE BEER EN DE BEVER LEKTURAMA 17 - Rajouté le 25/08/2012

Description : Le texte annexé de Evelyn DAVIES, « Kleine Beer en de bever », illustré par Richard HOOK, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°17 (« Zwaan kleef aan »), pages 21-24.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 25/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zoals ik dus zei … » (« Comme je disais donc … »).
On y trouve notamment la forme verbale « ZEI », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « ZEGGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que, en néerlandais, aucun mot ne peut s’intercaler entre le sujet et la forme verbale conjuguée, aux temps non composés de l’indicatif. Si le « DUS » donne l’impression de s’être intercalé, c’est parce que nous nous trouvons dans une phrase subordonnée introduite par « ZOALS » et qu’il y a REJET du verbe à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 13 et 12 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SPEEL DE BAL NAAR ZICO 2 LEKTURAMA 27 - Rajouté le 24/08/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur anonyme, « Speel de bal naar Zico ! » (deel 2), illustré par Peter DENNIS, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°27 (« Het meisje met de zwavelstokjes »), pages 27-34.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte relatif au football s’inscrit dans le champ thématique N°4 (« Congés et loisirs»), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1986, Christoph Columbus Verlags AG ; 1986, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 24/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Maar heb je de vreemdelingen, die je lastigvielen, nog gezien ? » (« Mais as-tu encore vu les étrangers, qui t’importunaient ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « geZIEN », participe passé provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’infinitif. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
Rappelons que, aux temps composés, le participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (la phrase subordonnée relative « die je lastigvielen » joue ici ce rôle), à la fin de la phrase.
On y trouve aussi la forme verbale « lastigVIELEN », O.V.T. (ou prétérit), provenant du verbe « LASTIGvallen », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « VALLEN » et faisant partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
On aurait mieux vu la particule séparable, ici un adjectif, se séparer de la forme verbale si on s’était trouvé dans une phrase principale : « De vreemdelingen vielen je lastig. »
Il faut aussi remarquer que l’expression « lastigvallen », si elle n’est pas connue, peut être comprise si on la scinde en « lastig » (= difficile, pénible, importun) et « vallen ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 11 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SPEEL DE BAL NAAR ZICO 1 LEKTURAMA 27 - Rajouté le 23/08/2012

Description : Le texte annexé d’un auteur anonyme, « Speel de bal naar Zico ! » (deel 1), illustré par Peter DENNIS, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°27 (« Het meisje met de zwavelstokjes »), pages 27-34.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
Ce texte relatif au football s’inscrit dans le champ thématique N°4 (« Congés et loisirs»), défini par le Conseil de l’Europe.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1986, Christoph Columbus Verlags AG ; 1986, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DISPARAITRE VERDWIJNEN DISAPPEAR DESAPARECER OTT O - Rajouté le 22/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DISPARAITRE – VERDWIJNEN – DISAPPEAR – DESAPARECER » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 22/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « In het riet aan de voet van de slottoren duikt een angstwekkende gedaante op » (« Dans les roseaux au pied de la tour du château, surgit une silhouette effrayante »).
On y trouve, à l’indicatif présent, la forme verbale « duikt … OP », provenant de l’infinitif « OPduiken », dit « à particule séparable », construit sur le verbe « DUIKEN ».
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« In het riet aan de voet van de slottoren »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « een angstwekkende gedaante ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « duikt ») et passant donc derrière lui.
La « particule séparable » « OP » fait l’objet d’un REJET, à la fin de la phrase et cela aurait été plus évident si on avait eu l’ordre traditionnel des mots dans une phrase affirmative, où on aurait en effet eu « OP » derrière les compléments (« In het riet et « aan de voet van de slottoren ») : « Een angstwekkende gedaante duikt in het riet aan de voet van de slottoren OP. »
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 9 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ALDO EN DE VALLENDE STERREN LEKTURAMA 2 - Rajouté le 21/08/2012

Description : Le texte annexé de John SHERIDAN, « Aldo en de vliegende stofzuiger » (2), illustré par Malcolm LIVINGSTONE, est extrait des « Lekturama’s Luistersprookjes en vertellingen », volume N°2 (« Assepoester »), pages 62-64.
Nous l’avons sélectionné pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales (principalement au passé : OVT ou VTT) sont conjuguées et s’appuient sur de l’iconographie.
La retranscription sous format MP3 du texte annexé et sa transposition « on-line » a été réalisée par Lecturama en collaboration avec RLM NV ; elle figure sur le site http://jaapvanlelieveld.xs4all.nl/sprook.htm, véritable « mine d’or ».
Les apprenants peuvent donc le transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, l’écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Le copyright est pour : 1983, Marshall Cavendish Ltd. ; 1984, Christoph Columbus Verlags AG ; 1984, pour la version néerlandaise, Lekturama bv.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VOLER VLIEGEN FLY VOLAR OTT OVT VTT - Rajouté le 21/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « VOLER (avec des ailes) – VLIEGEN – FLY – VOLAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 19/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hoe zagen die kerels er uit ? » (« De quoi avaient l’air ces gaillards ?»).
On y trouve notamment la forme verbale « ZAGEN … er UIT», O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « ERUITzien », verbe dit à « particule séparable », lui-même construit sur le verbe « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « ERUITzien » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule séparable « UIT » (et parfois même de tout l’adverbe pronominal « erUIT ») de l’infinitif « ZIEN » proprement dit. On aurait en effet pu avoir : « Ze (die kerels) zagen vreemdelingen erUIT ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 6 et 7 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : APPELER ROEPEN CALL LLAMAR OTT OVT VTT - Rajouté le 18/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « APPELER – ROEPEN – CALL – LLAMAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 18/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Die kerels zwerven hier al een tijd rond ! » (« Ces gaillards vagabondent ici depuis un certain temps déjà ! »).
On y trouve la forme verbale « zwerven … ROND », provenant de l’infinitif « RONDzwerven », dit « à particule séparable », construit sur le verbe « ZWERVEN ».
La « particule séparable » « ROND » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« HIER » et « al een tijd »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 6 et 7 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : COMPRENDRE BEGRIJPEN INCLUDE INCLUIR OTT OVT VTT - Rajouté le 17/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « COMPRENDRE (inclure) – BEGRIJPEN – INCLUDE – INCLUIR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Il est à noter que les néerlandophones ont tendance à utiliser « BEGRIJPEN » au lieu de « VERSTAAN ».
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 17/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik zag de foto van het kasteel van Rozendael op zijn bureau liggen » (« Je vis la photo du château de Rozendael (couchée) sur son bureau »).
On y trouve notamment la forme verbale « ZAG », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Notez le temps différent de la forme verbale, en néerlandais et en français, pour exprimer la position de la photo sur le bureau.
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 5 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : COMPRENDRE VERSTAAN UNDERSTAND ENTENDER OTT OVT VT - Rajouté le 16/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « COMPRENDRE (avec l’intelligence) – VERSTAAN – UNDERSTAND – ENTENDER » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Il est à noter que les néerlandophones ont tendance à utiliser « BEGRIJPEN » au lieu de « VERSTAAN ».
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 16/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik wilde bewijzen dat ik tegen die boeven opgewassen ben » (« Je voulais prouver que je fais le poids contre ces malfaiteurs »).
On y trouve notamment forme verbale « opGEwassen », participe passé provenant de l’infinitif « OPwassen », lui-même construit sur le verbe « WASSEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’infinitif. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 5 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : COURIR LOPEN RUN CORRER OTT OVT VTT - Rajouté le 15/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « COURIR – LOPEN – RUN – CORRER » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 15/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Geef mijnheer zijn portefeuille terug ! » (« Rends à monsieur son portefeuille ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « geef … TERUG », impératif construit sur le verbe « TERUGgeven » dit « à particule séparable », lui-même construit sur le verbe « GEVEN ».
Quand « TERUGgeven » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « TERUG » de son infinitif proprement dit, et son REJET, derrière les compléments (« mijnheer » et « zijn portefeuille »), à la fin de la phrase.
Cette particule « TERUG » est très fréquente en néerlandais puisqu’elle correspond au préfixe « RE- » (exemple : RE-donner), rendant la notion de RETOUR (ici au propriétaire).
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 5 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SAPPELER HETEN BE CALLED LLAMARSE - Rajouté le 14/08/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « APPELER (S’) – HETEN – BE CALLED – LLAMARSE » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (principalement au passé composé ou V.T.T.). Les verbes, construits à partir du verbe de base, se conjuguent généralement comme lui. Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronnée d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN ROBERT EN BERTRAND 1 MYSTERIE OP ROZEN - Rajouté le 14/08/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De revolutie dwong haar te vluchten » (« La révolution l’obligea à fuir »).
On y trouve notamment la forme verbale « DWONG », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « DWINGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le verbe « DWINGEN » (équivalant en mauvais français à « obliger DE ») introduit ici une sorte de subordonnée et engendre un « TE » qui précède l’infinitif « VLUCHTEN ».
La version néerlandophone de « ROBERT en BERTRAND », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 4 dans « Mysterie op Rozendael », le volume N°1 de la série « ROBERT en BERTRAND ».
Willy VANDERSTEEN, dessinateur, et Ronald Grossey, scénariste, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1973-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

First  Previous  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  Next  Last  

Sous-menu

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Rubrique hasard

Temps Primitifs

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Franquin

Crédits