IDESETAUTRES.be

Téléchargements

Si vous êtes satisfait(e) de ce que vous avez téléchargé, ayez la gentillesse de verser ne fût-ce que 1 (un) EURO symbolique sur le compte bancaire de l'ONG humanitaire de votre choix, avec la communication www.idesetautres.be.

Nom : ETRE DEBOUT STAAN STAY ESTAR OTT OVT OVT - Rajouté le 07/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « ETRE DEBOUT – STAAN – STAY – ESTAR de pie » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Rappelons que « STAAN » peut aussi signifier « SE TROUVER » et que, comme les autres verbes de position, il peut remplacer « ZIJN » dans l’expression « IL Y A ». Signalons aussi que les participes passés des verbes construits sur « STAAN » s’inspireront, bien sûr, de son participe passé « GEstaan ».
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : TWEEDE LAND GRIEZEL VAN HAGELAND - Rajouté le 07/01/2012

Description : Albert VAN HAGELAND a publié, en 1978, l’anthologie « 2de land van de griezel ». On trouvait à son sommaire les auteurs et les textes suivants :
BELCAMPO : BLOEDMADELIEFJE ;
Eddy C. BERTIN : DE ONZICHTBARE MUUR ;
Marijke van BOKHOVEN : HET TWEEDE LINKERHANDJE ;
Edith BRENDALL : HUIL NAAR DE MAAN ;
Wim BURKUNK : MOORD-GRIET ;
Johan DAISNE : VAN DE SPOKEN DIE WU ZIJN ;
Catherine DUVAL : VOLG MIJ, MARCELLA ;
Thijs Van EBBENHORST TENGBERGEN : BERICHTEN VAN DE OVERKANT ;
John FLANDERS : MERRY-GO-ROUND ;
Paul van HERCK : PARALLEL ;
Maria JACQUES : ADAM EN EVA ;
Bob van LAERHOVEN : HINGOO ;
A. M. LAMEND : HEKSENSCHOT ;
Kathinka LANNOY : HET SPIONNETJE ;
Cor Ria LEEMAN : HAAT ;
Ef LEONARD : ENGELSE DROP ;
Manuel van LOGGEM : DE LAATSTE EER ;
Julien C. RAASVELD : HET HUIS VAN DE ONDRAAGLIJKE ANGST ;
Julien van REMOORTERE : DE AUTO’S ;
Mark J. RUYFFELAERT : HET BOEK TEGRATH ;
Walter SUPPEE : MANUSCRIPT GEVONDEN IN EEN BIECHTSTOEL ;
Robert TERNY en Christiane VAREN / KLAUWIER : PASTORALE IN ROOD ;
Felix TIMMERMANS : DE LIJKBIDDER ;
William VANANDEROYE : DE SPIEGEL VAN ROQUEMAR ;
Ab VISSER : DE VERMAGERINGSKUUR.
Ces œuvres sont accessibles au CDE (Centre de Documentation de l’Etrange). Bernard GOORDEN se tient à la disposition des éditeurs francophones pour les traduire à partir de la langue néerlandaise.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 6B - Rajouté le 07/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij zal het niet grappig (hebben) gevonden hebben » (« Il ne l’aura pas trouvé amusant »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEVONDEN », participe passé (utilisé ici au futur antérieur) provenant de l’infinitif « VINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit ou O.V.T. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La première forme verbale de cette phrase est « ZAL », provenant de l’infinitif « ZULLEN », auxiliaire utilisé pour indiquer que l’on se trouve au futur.
N’oublions pas que « ZULLEN », auxiliaire utilisé pour indiquer que l’on se trouve au futur, exige le REJET de l’autre verbe (« hebben »), à l’infinitif, derrière les compléments (ici « het » et « niet grappig »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 6 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ECRIRE SCHRIJVEN WRITE ESCRIBIR OTT OVT VTT - Rajouté le 06/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « ECRIRE – SCHRIJVEN – WRITE – ESCRIBIR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 6A - Rajouté le 06/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij wordt aan het voorhoofd getroffen » (« Il est touché au front »).
On y trouve notamment la forme verbale « GETROFFEN », participe passé (utilisé e. a. au passé composé ou V.T.T.) provenant de l’infinitif « TREFFEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit ou O.V.T. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
Cette phrase est à la voix passive, d’où l’utilisation de l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 6 et 5 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER BEROEPEN 3 - Rajouté le 05/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (Hilde Peeters) et Jan Douteur (Erik Smids).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Hilde Peeters et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Erik Smids.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans les champs thématiques N°11 (« Services »), N°3 (« Vie quotidienne ») et N°1 (« Caractéristiques personnelles »), définis par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER BEROEPEN 2 - Rajouté le 05/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (Magda Smids) et Jan Douteur (Jan Peeters).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Magda Smids et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jan Peeters.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans les champs thématiques N°11 (« Services »), N°3 (« Vie quotidienne ») et N°1 (« Caractéristiques personnelles »), définis par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER BEROEPEN 1 - Rajouté le 05/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (Magda Smids) et Jan Douteur (Jan Peeters).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Magda Smids et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jan Peeters.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans les champs thématiques N°11 (« Services »), N°3 (« Vie quotidienne ») et N°1 (« Caractéristiques personnelles »), définis par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DORMIR SLAPEN SLEEP OTT OVT VTT - Rajouté le 05/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DORMIR – SLAPEN – SLEEP » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 5 - Rajouté le 05/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Even later heeft de hond (Bessy) (…) een Roodhuid ontdekt » (« Un peu plus tard, le chien a découvert un Peau-rouge »).
On y trouve notamment la forme verbale « ONTDEKT », participé passé provenant de l’infinitif « ONTDEKKEN ». Ce verbe est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera un « T » (au lieu du « D » majoritaire).
Rappelons par ailleurs que si un verbe commence par le préfixe « ONT- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Signalons dès lors que, si « ONTDEKT » est ici au V.T.T. (ou passé composé), il aurait été écrit de la même façon à l’O.T.T. (ou indicatif présent).
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« Even later »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « de hond ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « heeft ») et passant donc derrière lui.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 5 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DONNER GEVEN GIVE DAR OTT OVT VTT - Rajouté le 04/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DONNER – GEVEN – GIVE – DAR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 3B - Rajouté le 04/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het is de weg naar de betoverde hut » (« C’est le chemin vers la hutte ensorcelée »).
On y trouve notamment, dans le complément, la forme verbale « betoverd », participé passé utilisé comme adjectif épithète, provenant de l’infinitif « BETOVEREN ». Ce verbe est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet son radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « R », on trouvera le « D » majoritaire.
Rappelons par ailleurs que si un verbe commence par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 3 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TAALPROBLEMEN 5 - Rajouté le 03/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« een Franse collega ») et Jan Douteur (Erik Smids).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de la collègue française et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Erik Smids.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°13 (« Langues »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TAALPROBLEMEN 4 - Rajouté le 03/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« een postbediende ») et Jan Douteur (« een buitenlandse toerist »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de l’employée des postes et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle du touriste étranger.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°13 (« Langues »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TAALPROBLEMEN 3 - Rajouté le 03/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« een Franse gast ») et Jan Douteur (Jonas Van Gorp).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jonas Van Gorp et Bernard Goorden qui joue le rôle de son hôte français.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°13 (« Langues »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TAALPROBLEMEN 2 - Rajouté le 03/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« Kathy Coenen ») et Jan Douteur (« haar Franse pennenvriend »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Kathy Coenen et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de son correspondant français.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°13 (« Langues »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TAALPROBLEMEN 1 - Rajouté le 03/01/2012

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« een Franse vrouw ») et Jan Douteur (« een buitenlander »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de l’étranger et Bernard Goorden qui joue le rôle du Français.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°13 (« Langues »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIRE ZEGGEN SAY DECIR OTT OVT VTT - Rajouté le 03/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DIRE – ZEGGEN – SAY – DECIR » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes.
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 3A - Rajouté le 03/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij spijkert het kruipdier met gespleten kop aan een paal » (« Il cloue l’animal rampant = le reptile avec une tête fendue à un poteau »).
On y trouve notamment la forme verbale « GESPLETEN » utilisée comme adjectif épithète, participe passé (utilisé e. a. au passé composé ou V.T.T.) provenant de l’infinitif « SPLIJTEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit ou O.V.T. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 3 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS FILIPS VAN ELZAS - Rajouté le 02/01/2012

Description : 80. Filips van Elzas :
Filips van Elzas, de zoon van Diederik, was de held van de Derde Kruistocht. Hij sloeg het beleg vóór de stad Akro tegelijk met zijn suzerein, koning Filips-Augustus van Frankrijk, en met zijn zwager, graaf Boudewijn van Henegouwen. Filips van Elzas werd vóór de stad gedood en Boudewijn van Henegouwen werd graaf van Vlaanderen onder de naam van Boudewijn VIII.
Image N°80 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN BESSY 42 HUT GEESTEN 2A - Rajouté le 02/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een grote uitgeverij gaf hem (Andy) opdracht (…) documentatie (…) te verzamelen » (« Une grande maison d’édition lui donna pour mission de rassembler de la documentation »).
On y trouve notamment la forme verbale « GAF », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « GEVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone de « BESSY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 2 dans « De hut der geesten », le volume N°42 de la série « BESSY ».
Willy VANDERSTEEN (ou WIREL, pseudonyme commun avec Karel VERSCHUERE) se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1962-2012.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DEVENIR WORDEN BECOME VOLVERse OTT OVT VTT - Rajouté le 01/01/2012

Description : Nous proposons ici en langue néerlandaise le verbe « DEVENIR – WORDEN – BECOME – VOLVERse » à trois temps de l’indicatif : le présent (ou O.T.T.), le prétérit (ou O.V.T.) et la forme du participe passé (au passé composé ou V.T.T.). Il est prononcé par beaucoup de personnes différentes. N’oublions pas que « WORDEN » est, en néerlandais, également l’auxiliaire de la « VOIX PASSIVE » !
Ce verbe est extrait de l’outil pédagogique que nous avons conçu (cédérom de quelque 8.000 fichiers en juin 2005, couronné d’un Prix « e-Learning / e-Twinning »; clé USB de 4 GB en février 2008, couronné d’un « Trophée des Innovations en Education » et contenant à ce jour quelque 35.000 fichiers), où se trouvait notamment une structure en arborescence concernant les verbes.
Nous y avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, des phrases provenant de diverses méthodes et s’appuyant parfois sur de l’iconographie.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à leur disposition de courtes phrases dans le contexte desquelles les formes verbales sont conjuguées et que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : HUENS SCHOONJANS DIEDERIK VAN ELZAS - Rajouté le 01/01/2012

Description : 79. Diederik van Elzas :
Na de dood van Karel de Goede, werd Diederik van Elzas graaf van Vlaanderen. Hij nam deel aan de Tweede Kruistocht en bracht uit Palestina een reliek van het Heilige Bloed terug. Dit is de oorsprong van de beroemde Heilige Bloedprocessie die, nog tegenwoordig, ieder jaar door de straten van Brugge trekt.
Image N°79 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 34A - Rajouté le 01/01/2012

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (de Rode Ridder) is inmiddels naar zijn vriend (…) weergekeerd » (« Il est pendant ce temps retourné vers son ami »).
On y trouve notamment, dans la phrase principale, la forme verbale « WEERgekeerd » provenant de l’infinitif « WEERkeren », verbe à « particule séparable », lui-même construit sur le verbe « KEREN ».
Ce verbe « KEREN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « R », on trouvera, bien sûr, le « DE » majoritaire au prétérit (ou O.V.T.) ou le « D » majoritaire au participe passé.
Quand ce verbe « WEERkeren » est conjugué, la particule « TERUG » se sépare donc de l’infinitif « KEREN » proprement dit. On aurait ainsi pu avoir, au présent (ou O.T.T.) : « Hij keert inmiddels naar zijn vriend weer ». Et on aurait ainsi pu avoir, au prétérit (ou O.V.T.) : « Hij keerDE inmiddels naar zijn vriend weer ».
Quand « WEERkeren » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne normalement en néerlandais une séparation de la particule « WEER » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux : => « weerGEkeerd ».
Cette particule « WEER » est fréquente en néerlandais (mais moins fréquente que « TERUG ») puisqu’elle correspond au préfixe « RE- » (l’exemple ici étant : RE-tourner), rendant la notion de RETOUR.
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 34 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : SPEURDERS IN ACTIE 3 - Rajouté le 31/12/2011

Description : Danny DE LAET a publié, en 1983, l’anthologie « Speurders in actie 3 / De avonturen van Edmund Bell 2 », avec une postface intitulée « John Flanders ontmaskerd (III) ». On trouvait à son sommaire 10 textes de John FLANDERS : 7 récits de EDMUND BELL, en l’occurrence « Het geheim van de blauwe jaguar », « De zilveren klauw », « De verdwenen kostschool », « Het Horlock mysterie », « De duivel in Hillston-jail », « De verschrikking der rode puinen » et « De handen van M. Tombs » ; ainsi que 3 récits de MISTER TRIGGS, en l’occurrence « De kloppende schaduw », « Het geval Mardison » et « Tien minuten na middernacht ».
Ces œuvres sont accessibles au CDE (Centre de Documentation de l’Etrange). Bernard GOORDEN se tient à la disposition des éditeurs francophones pour les traduire à partir de la langue néerlandaise.

Nom : SPEURDERS IN ACTIE 2 - Rajouté le 31/12/2011

Description : Danny DE LAET a publié, en 1981, l’anthologie « Speurders in actie 2 / De avonturen van Edmund Bell 1 », avec une postface intitulée « John Flanders ontmaskerd (II)» et une préface de Rik CLEMENT : « De man John Flanders genaamd ». On trouvait à son sommaire 10 textes de John FLANDERS :
« De onzichtbare leerling » (*), « De duivel in de gevangenis » (*), « De weerwolf in de sneeuw » (*), « De spooktrein op de heide » (*), « De gouden slang » (*), « Op het spoor van Mr. Hummes » (**), « De klopgeest van Spring-Lodge » (**), « De rode schaduw » (**), « De zeven geheimen van Lavender Hill » (**) et « Het zaakje van Bansbury » (**). Ils ont été publiés en français dans les recueils suivants :
(*) L'élève invisible et autres enquêtes de Edmund Bell (1985), Claude Lefrancq (Collection « Contes et Récits Illustrés »).
(**) L'ombre rouge et autres enquêtes de Edmund Bell (1987), Claude Lefrancq (Collection « Contes et Récits Illustrés »).
Ces œuvres sont accessibles au CDE (Centre de Documentation de l’Etrange).

Nom : SPEURDERS IN ACTIE 1 - Rajouté le 31/12/2011

Description : Danny DE LAET a publié, en 1978, l’anthologie « Speurders in actie 1 », avec une postface intitulée « John Flanders ontmaskerd ». On trouvait à son sommaire 15 textes de John FLANDERS : « Het spoor van Goethe » (12 november 1949), « Het mannetje in de maan » (10 december 1949), « De zeven aapjes » (14 januari 1950), « De veldwachter speurt mee » (19 februari 1950),
« De gouden kris » (25 maart 1950), « Ho, Mister Shean » (1 april 1950), « Mejuffer Adèle's eerste liefde » (mei 1950), « Het geheim van de hopvogel » (27 mei 1950), « De zes chinese sleutels » (17 juni 1950), « De erfgenamen van het museum » (22 juli 1950), « De dood op de hielen » (30 september 1950), « Tien minuten voor middernacht » (20 januari 1951), « Gouden Landen » (25 november 1950), « Licht op kamer 44 » (24 maart 1951), et « De Nachtzwaluw » (2 juli - 24 september 1949).
Ces œuvres sont accessibles au CDE (Centre de Documentation de l’Etrange). Bernard GOORDEN se tient à la disposition des éditeurs francophones pour les traduire à partir de la langue néerlandaise.

Nom : HUENS SCHOONJANS DOOD KAREL DE GOEDE - Rajouté le 31/12/2011

Description : 78. Dood van Karel de Goede :
Boudewijn met de Bijl werd door zijn neef Karel de Goede opgevolgd. Deze handhaafde het recht en verdedigde de armen. Hij maakte zich dus vijanden die hem vermoordden terwijl hij in een kapel te Brugge aan het bidden was. Het volk vereerde hem als een heilige en een martelaar.
Image N°78 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 32A - Rajouté le 31/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De zeekoning verscheen inmiddels op de toren » (« Le roi de la mer apparut pendant ce temps sur la tour »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERSCHEEN », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « VERSCHIJNEN », lui-même construit sur le verbe « SCHIJNEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 32 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : RODE RIDDER STORY FR 4 - Rajouté le 30/12/2011

Description : Nous publions la traduction française du chapitre 4 de l’admirable étude sous forme d’un "e-book", intitulée DE RODE RIDDER STORY et due à Ivo De Wispelaere, Bert Gevaert et David Steenhuyse. On y parle beaucoup de Karel BIDDELOO, notamment de la science-fiction, ainsi que du western et de l’alchimie punk. Une version néerlandophone du livre complet (quelque 176 pages PDF) est téléchargeable GRATUITEMENT à partir de l’adresse INTERNET suivante :
http://www.stripspeciaalzaak.be/Toppers/RodeRidder/RodeRidderStory.htm
La version française des autres chapitres devrait être progressivement accessible sur notre site dans les mois à venir.

La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Nous avons développé une base de données, comprenant des formes verbales relatives aux verbes irréguliers néerlandais dans le contexte d’extraits tant du « RODE RIDDER » que de « BESSY » ou de l’adaptation des romans de « KARL MAY ». Elle est directement accessible à l’adresse INTERNET suivante : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen
Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1959-2011.
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : TOEKOMST EN ANGST DE LAET CDE - Rajouté le 30/12/2011

Description : Danny DE LAET a publié, en 1974, l’anthologie « De toekomst en de angst » (sous-titrée « Sf en fantastiek uit Vlaanderen »), avec une postface intitulée « « De ziel van Vlaanderen is fantastisch ». On trouvait à son sommaire des textes des auteurs suivants : Eddy C. BERTIN, Kyrie ELEISON, John FLANDERS, Hubert LAMPO, Julien C. RAASVELD, Mark RUYFFELAERT, Felix TIMMERMANS, Guy VAES, Paul VAN HERCK et Albert VAN HAGELAND.
Ces œuvres sont accessibles au CDE (Centre de Documentation de l’Etrange). Bernard GOORDEN se tient à la disposition des éditeurs francophones pour les traduire à partir de la langue néerlandaise.

Nom : HUENS SCHOONJANS BOUDEWIJN MET DE BIJL - Rajouté le 30/12/2011

Description : 77. Boudewijn met de Bijl :
De zoon van Robert van Jeruzalem was Boudewijn VII met de Bijl. Hij handhaafde onverbiddelijk het recht. Eens veroordeelde hij een Vlaamse ridder, die de koe van een arme vrouw gestolen had, om levend in kokend water geworpen te worden. Boudewijn was door de machtigen gevreesd maar graag door de kleine man gezien.
Image N°77 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 30B - Rajouté le 30/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Overal wordt alarm geblazen » (« L’alarme est partout soufflée = donnée en soufflant dans le cor »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEBLAZEN », participe passé (utilisé e. a. au passé composé ou V.T.T.) provenant de l’infinitif « BLAZEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’infinitif. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« OVERAL »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « ALARM ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « WORDT ») et passant donc derrière lui.
Cette phrase est à la voix passive, d’où l’utilisation de l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 30 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER REIZEN 5 - Rajouté le 29/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« bediende ») et Jan Douteur (Jonas Van Gorp).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de l’employée et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jonas Van Gorp.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER REIZEN 4 - Rajouté le 29/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« bediende ») et Jan Douteur (Jan Peeters).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de l’employée et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jan Peeters.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER REIZEN 3 - Rajouté le 29/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« Hilde Peeters ») et Jan Douteur (« busbestuurder »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Hilde Peeters et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle du conducteur de bus.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER REIZEN 2 - Rajouté le 29/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« bediende ») et Jan Douteur (Erik Smids).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de l’employée et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Erik Smids.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER REIZEN 1 - Rajouté le 29/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« bediende ») et Jan Douteur (Jan Peeters).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de l’employée et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de Jan Peeters.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°5 (« Transports et voyages »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ASSOEAN DAM FEDOR - Rajouté le 29/12/2011

Description : Ce « documentaire » en néerlandais relatif à l’Egypte, « De Assoean-dam », en 4 planches aux illustrations attrayantes, est paru dans le N°14 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 6 avril 1965.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de FEDOR, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : EGYPTE – BARRAGE – NIL – 20ème siècle (1960) – ARCHITECTURE – TEMPLES ABOU-SIMBEL – CONSERVATION DU PATRIMOINE – UNESCO.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS ROBERT VAN JERUZALEM - Rajouté le 29/12/2011

Description : 76. Robert van Jeruzalem :
Toen de eerste Kruistocht vertrok, was Robert van Jeruzalem graaf van Vlaanderen. Hij kreeg die naam omdat hij Godfried van Bouillon vergezeld had. Na de verovering van de Heilige Stad, vereerde hij het Heilige Graf en keerde naar Vlaanderen terug, terwijl Godfried in het Oosten bleef en er de titel van koning van Jeruzalem voerde.
Image N°76 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 30A - Rajouté le 29/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het vooruitzicht van de strijd dwong hen te rusten » (« La perspective du combat les obligea à se reposer »).
On y trouve notamment la forme verbale « DWONG », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « DWINGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le verbe « DWINGEN » (équivalant en mauvais français à « obliger DE ») introduit ici une sorte de subordonnée et engendre un « TE » qui précède l’infinitif « RUSTEN ».
Notons que « DWINGEN » est, dans ce sens-ci, un verbe transitif et que le pronom personnel complément « HEN » (relatif à des personnes, donc au PLURIEL) s’emploie plus souvent après une préposition.
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 30 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : CHENEVAL MAYNE REID - Rajouté le 28/12/2011

Description : Cette biographie en néerlandais d’un écrivain célèbre, « Mayne Reid (de man die de Roodhuiden populair maakte) », en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°10 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 10 mars 1960.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fernand Cheneval (11/2/1918-4/7/1991), elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : ETATS-UNIS – AMERIQUE DU NORD – 19ème siècle (1838-1883) – AMERINDIENS –– LITTERATURE.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 26 - Rajouté le 28/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zij vroegen slechts geluk (« Elles ne demandaient que du bonheur »).
On y trouve notamment la forme verbale « VROEGEN », O.V.T. ou « prétérit » provenant de l’infinitif « VRAGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le mot « SLECHTS » correspond à la forme négative française « NE … QUE » (ou au mot « SEULEMENT »).
Rappelons enfin que l’on n’écrit aucun mot, en néerlandais, pour rendre le déterminant français « DU » (correspondant à « DE LE »).
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 15, 16, 24 et 26 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS KONINGIN MATHILDE - Rajouté le 28/12/2011

Description : 75. Koningin Mathilde :
Boudewijn V had een dochter, Mathilde. Zij huwde met hertog Willem van Normandië, die de Veroveraar genoemd werd omdat hij in 1066 Engeland veroverde. De geschiedenis van deze tocht is op een groot wandtapijt, dat te Bayeux bewaard wordt, uitgebeeld. Mathilde zou dit tapijt zelf geborduurd hebben.
Image N°75 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TOESTEMMING 4 - Rajouté le 27/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« Hilde Peeters ») et Jan Douteur (« haar buurman, Meneer Roelands »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle d’une voisine et Marie Charlotte qui joue le rôle de Hilde Peeters.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TOESTEMMING 3 - Rajouté le 27/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« pasgetrouwde jonge vrouw ») et Jan Douteur (« haar man »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de la jeune mariée et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de son mari.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TOESTEMMING 2 - Rajouté le 27/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par Marie Charlotte (« Kathy Coenen ») et Jan Douteur (« haar buurman »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Anne Moers (enseignante à la Basisschool Magnolia) qui joue le rôle de Kathy Coenen et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle de son voisin.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : DIALOOGJE OVER TOESTEMMING 1 - Rajouté le 27/12/2011

Description : La retranscription sous format MP3 du dialogue suivant (global et scindé par phrases), notamment pour aider les élèves « primo-arrivants », est le fruit d’une collaboration entre l’équipe des germanistes de l’Institut Bischoffsheim (de Bruxelles-Ville) et l’équipe de BON (www.bon.be), le bureau d’accueil bruxellois des personnes d’origine étrangère.
Le dialogue global est joué par (« een vrouw ») et Jan Douteur (« een politieagent »).
Dans le dialogue aux phrases scindées, c’est Marie Charlotte qui joue le rôle de la dame et Elie Van Vlierberghe qui joue le rôle du policier.
Toute ressemblance d’un personnage du dialogue avec une personne que vous penseriez reconnaître serait fortuite.
Ce dialogue s’inscrit dans le champ thématique N°6 (« Relations aux autres »), défini par le Conseil de l’Europe.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition de courts dialogues, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : CHENEVAL WEERHAAN BOSTON - Rajouté le 27/12/2011

Description : Cette narration en néerlandais d’un épisode historique célèbre, « De weerhaan van Boston », en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°9 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 5 mars 1959.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fernand Cheneval (11/2/1918-4/7/1991), elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : AMERIQUE DU NORD – Boston – 17ème siècle (1623, 1675) – 18ème siècle (1773) – HISTOIRE – DECOLONISATION – GIROUETTE – GUERRE D’INDEPENDANCE – ETATS-UNIS.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS BOUDEWIJN VAN RIJSEL - Rajouté le 27/12/2011

Description : 74. Boudewijn van Rijsel :
In de elfde eeuw heerste over het graafschap Vlaanderen een machtige vorst, Boudewijn V van Rijsel. Zijn suzerein, koning Filips I van Frankrijk, was maar een kind en Boudewijn was zijn voogd. Boudewijn V zorgde voor de opvoeding van zijn leenheer zonder ooit van zijn macht misbruik te maken.
Image N°74 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN RODE RIDDER 17 ZEEKONING 22 - Rajouté le 27/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wanneer de avond valt, is de sloep reeds ver in zee gedreven » (« Quand le soir tombe, la chaloupe a déjà dérivé loin en mer »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEDREVEN », participe passé (utilisé e. a. au passé composé ou V.T.T.) provenant de l’infinitif « DRIJVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit ou O.V.T. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (la phrase subordonnée « Wanneer de avond valt » joue ici ce rôle grammatical), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « de sloep ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « is ») et passant donc derrière lui.
Notons aussi que, aux temps composés, les verbes relatifs au MOUVEMENT sont, en néerlandais, accompagnés de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone du « RODE RIDDER », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 22 dans « De zeekoning », le volume N°17 de la série « DE RODE RIDDER ».
Willy VANDERSTEEN, scénariste, et Frank SELS, dessinateur, se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1963-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : BESSY 1-68 WIREL FRANS NEDERLANDS - Rajouté le 26/12/2011

Description : Avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België (Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN), nous développons une base de données d’illustrations permettant aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
Grâce aux textes néerlandophones de ces illustrations de qualité, ces élèves « primo-arrivants » pourront notamment aborder les verbes irréguliers (« temps primitifs » ou autres) d’une autre façon.
Willy VANDERSTEEN (1913-1990), dessinateur et scénariste, reste un des géants de la bande dessinée belge du vingtième siècle, comme en témoignent nombre de ses créations.
Pour ce « fonds virtuel », nous puisons notamment dans la série de BD : « BESSY » (volumes 1 à 68).

Nom : LEOPOLD II CHENEVAL - Rajouté le 26/12/2011

Description : Cette biographie en néerlandais d’un personnage célèbre, « Leopold II », en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°48 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 3 décembre 1959.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fernand Cheneval (11/2/1918-4/7/1991), elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : Belgique – 19ème siècle – ROI – COLONISATION – AFRIQUE – CONGO.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS VEROVERING JERUZALEM - Rajouté le 26/12/2011

Description : 73. De verovering van Jeruzalem :
Op 15 juli 1099, te 3 uur ‘s namiddags, slaagden de kruisvaarders er eindelijk in zich van Jeruzalem meester te maken. Zij waren nog slechts met veertig duizend man, terwijl zij bij hun vertrek tienmaal talrijker waren. Godfried van Bouillon was een van de eersten om in de stad binnen te dringen. In de stormloop, die bijzonder hard was, speelden de Belgen een beslissende rol.
Image N°73 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31H - Rajouté le 26/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Je hebt de dienst (,) die ik je bewees (,) duizendvoudig vergoed » (« Le service, que je te rendis, tu l’as remboursé mille fois »).
On y trouve notamment la forme verbale « BEWEES », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « BEWIJZEN », lui-même construit sur l’infinitif « WIJZEN » (ayant une autre signification), qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que, dans une proposition subordonnée (introduite ici par « DIE »), la forme verbale fait aussi l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « JE »), à la fin de la phrase.
On y trouve aussi la forme verbale « VERGOED », participe passé construit sur l’infinitif « VERGOEDEN », qui NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Ce verbe « VERGOEDEN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « D », on trouvera, bien sûr, le « D » final majoritaire au participe passé.
Ce participe passé « VERGOED » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« de dienst » et « duizendvoudig »), à la fin de la phrase.
Rappelons que si un verbe commence par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 31 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUT OOM TOM JOK - Rajouté le 25/12/2011

Description : Cette biographie en néerlandais d’un personnage de roman célèbre, « La Case de l’oncle Tom », en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°13 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 29 mars 1956.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de JOK(E) – alias Edouard AIDANS (auteur notamment de l’homme préhistorique Tounga) –, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : Etats-Unis – 19ème siècle – ESCLAVAGE – RACISME.
Cette réédition est possible grâce à l’accord tacite de Edouard AIDANS et de son agent « littéraire », Marc IMPATIENT, des Editions Hibou / Loup. Cette courageuse maison d’édition belge a publié d’autres biographies historiques, dessinées par Edouard AIDANS (tomes 8 et 16) ou d’autres collaborateurs de l’hebdomadaire « TINTIN » (et beaucoup d’autres œuvres de grande qualité), qui peuvent être commandées via le lien INTERNET suivant : http://bedephage.phidji.com/Images/editions_hibou_loup/meilleurs_recits/meilleurs_recits.htm.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS TOCHT DOOR WOESTIJN - Rajouté le 25/12/2011

Description : 72. De tocht door de woestijn :
Duizenden mensen vertrokken naar het Heilige Land. Het waren niet alleen ridders. Ook arme boeren begaven zich op weg. De meesten kwamen van ellende om voordat ze halverwege waren. De gewapenden zelf werden zwaar beproefd, vooral bij de doortocht van de woestijn van Klein-Azië. De reis naar Jeruzalem duurde drie jaar.
Image N°72 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31G - Rajouté le 25/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik heb hem gevonden » (« Je l’ai trouvé »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEVONDEN », participe passé provenant de l’infinitif « VINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Cette forme verbale est construite sur LE PLURIEL de son prétérit. (Pour complément d’informations, consultez notamment notre tableau de synthèse « Temps primitifs » dans la partie « GRAMMATICA » de ce site.)
Ce participe passé « GEVONDEN » fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« HEM »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 31 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : ALEXANDRE DUMAS NL REDING - Rajouté le 24/12/2011

Description : Cette biographie en néerlandais de Alexandre DUMAS père, en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°33 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 15 août 1957.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Raymond Reding (né en 23 février 1920 à Louviers dans la Haute-Normandie et mort le 26 avril 1999 à Anderlecht en Belgique) – un auteur ayant principalement illustré le thème du sport –, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : France – 19ème siècle – Littérature – Roman-feuilleton.
Cette réédition est possible grâce à l’accord tacite des ayants droit de Raymond REDING et de son agent « littéraire », Marc IMPATIENT, des Editions Hibou / Loup. Cette courageuse maison d’édition belge a publié d’autres biographies historiques, dessinées par Raymond REDING (tome 25) ou d’autres collaborateurs de l’hebdomadaire « TINTIN » (et beaucoup d’autres œuvres de grande qualité), qui peuvent être commandées via le lien INTERNET suivant : http://bedephage.phidji.com/Images/editions_hibou_loup/meilleurs_recits/meilleurs_recits.htm.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS PETER DE KLUIZENAAR - Rajouté le 24/12/2011

Description : 71. Peter de kluizenaar :
De kruistocht werd in ons land door Peter de kluizenaar gepredikt. Hij was uit de streek van Amiens afkomstig. Hij was arm en klein van gestalte maar buitengewoon welsprekend. Op een ezel gezeten, trok hij door onze streken. Hij werd als een heilige beschouwd en zijn propaganda maakte veel opgang.
Image N°71 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31F - Rajouté le 24/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (…) een betere schuilplaats waar hij het bewustzijn verloor » (« Une meilleure cachette, où il perdit (la) connaissance »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERLOOR », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « VERLIEZEN », qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que, dans une proposition subordonnée (introduite ici par « WAAR »), la forme verbale fait aussi l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « het bewustzijn »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 31 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : JULES VERNE NL ANJO - Rajouté le 23/12/2011

Description : Cette biographie en néerlandais de Jules VERNE, en 4 planches aux illustrations attrayantes, est parue dans le N°13 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 28 mars 1957.
Cette invitation à la découverte de l’Histoire dessinée pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Anjo alias Jacques ANGENOT, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
Ce fut notre cas quand nous étions jeune. Nous souhaitions mettre de telles biographies à la disposition des adolescents actuels afin qu’ils puissent, comme nous, trouver leur voie en étant éclairés par ces destins exemplaires, prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de documents leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
MOTS-CLES proposés : France – 19ème siècle – Littérature.
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS KRUISVAARDERS - Rajouté le 23/12/2011

Description : 70. Kruisvaarders :
Deze oproep werd in de meeste landen van Europa met vrome geestdrift beantwoord. De ridders begaven zich op weg om Jeruzalem te veroveren. Zij lieten een kruis op hun kleed hechten en werden om die reden kruisvaarders genoemd. Taalloze Belgen namen aan deze beweging deel.
Image N°70 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31D - Rajouté le 23/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Haar kwam het masker toe dat ik hem schonk ! » (« C’est à elle que revenait le masque que je lui offris (à lui = son mari) »).
On y trouve notamment la forme verbale « kwam … TOE », O.V.T. (ou prétérit) provenant du verbe « TOEkomen », construit sur l’infinitif « KOMEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le verbe « TOEkomen » est dit « à particule séparable ». Il y REJET de la particule séparable « TOE », derrière le complément « HET MASKER », à la fin de la phrase. Si ce verbe avait été conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela aurait entraîné en néerlandais une séparation de la particule « TOE » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « toeGEkomen ».
On y trouve la forme verbale « SCHONK », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « SCHENKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que, dans une proposition subordonnée (introduite ici par « DAT », induit par « HET masker »), la forme verbale fait aussi l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « HEM »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 31 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS CONCILIE CLERMONT - Rajouté le 22/12/2011

Description : 69. Het Concilie van Clermont :
De eerste Kruistocht werd in 1095 door paus Urbanus II, op het Concilie van Clermont, in Auvergne gepredikt. Urbanus II riep alle christelijke ridders ten strijd op om het graf van Christus in Jeruzalem te bevrijden, want de Mohammedaanse Turken de pelgrims mishandelden, die de Heilige Plaatsen bezochten.
Image N°69 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31C - Rajouté le 22/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (…) Toen ik kruiden innam (…) » (« (…) quand j’ai absorbé des herbes (…) »).
On y trouve notamment la forme verbale « INnam », O.V.T. (ou prétérit) provenant du verbe « INnemen », construit sur l’infinitif « NEMEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le verbe « INnemen » est dit « à particule séparable ». S’il avait été conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela aurait entraîné en néerlandais une séparation de la particule « IN » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « inGEnomen ». Au prétérit, on aurait pu avoir : « Ik nam kruiden in ».
Mais rappelons que, dans une proposition subordonnée (introduite ici par « TOEN »), la forme verbale fait aussi l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « KRUIDEN »), à la fin de la phrase et qu’il n’y a, au PRETERIT, PAS séparation du verbe et de sa particule.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 31 et 5 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS GODFRIED BOUILLON - Rajouté le 21/12/2011

Description : 68. Godfried van Bouillon :
Op het einde van de elfde eeuw was Godfried van Bouillon hertog van Lotharingen. Deze voortreffelijke ridder was te Baisy-Thy, in Brabant, geboren en sprak onze beide landstalen. Hij nam de leiding van de eerste Kruistocht.
Image N°68 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31B 4 - Rajouté le 21/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (Je hebt mij) slechts onder stenen bedolven (…) » (« Tu ne m’as que enfoui sous des pierres = Tu n’as fait que m’enfouir sous des pierres »).
On y trouve notamment la forme verbale « BEDOLVEN », participe passé provenant du verbe « BEDELVEN », construit sur l’infinitif « DELVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 31 et 4 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS NOTKER - Rajouté le 20/12/2011

Description : 67. Notker :
Keizer Otto I stichtte in Lotharingen verscheidene prinsbisdommen. Het belanrijkste was dat van Luik. Notker, de eerste prinsbisschop, was een Duitser. Hij maakte goede wetten, stichtte scholen en bouwde kerken.
Image N°67 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 31A 4 - Rajouté le 20/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Maar … ik heb je zelf begraven ! » (« Mais je t’ai moi-même enterré ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « BEGRAVEN », participe passé provenant du verbe « BEGRAVEN », construit sur l’infinitif « GRAVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 31 et 4 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS BRUNO KEULEN OTTO I - Rajouté le 19/12/2011

Description : 66. Bruno van Keulen en Otto I :
Keizer Otto I van Germanië versloeg hertog Giselbert. Om het hertogdom Lotharingen beter in zijn macht te houden, duidde hij zijn broeder Bruno, die reeds Aartsbisschop van Keulen was, als hertog aan.
Image N°66 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 29B - Rajouté le 19/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hier verdween mijn man ! » (« C’est ici que mon mari disparut ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « VERDWEEN », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « VERDWIJNEN », qui fait partie des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « VER- », son participe passé (« Hier is mijn man verdwenen ! ») NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la pages 29 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS BOUDEWIJN IJZEREN ARM GISELBERT - Rajouté le 18/12/2011

Description : 65. Boudewijn met de Ijzeren Arm en Giselbert :
De eerste graaf van Vlaanderen, die wij met naam kennen, was Boudewijn met de Ijzeren Arm. Hij leefde in de negende eeuw en gaf blijk van grote onhafhankelijkheid tegen zijn leenheer, koning Karel de Kale van Frankrijk. Over Lotharingen heerste, in de volgende eeuw, hertog Giselbert die, tot zijn dood, aan zijn suzerein, keizer Otto I van Germanië, weerstand bood.
Image N°65 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 29A - Rajouté le 18/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hier is het dus allemaal begonnen ! » (« C’est donc ici que tout a commencé ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « BEGONNEN », participe passé provenant de l’infinitif « BEGINNEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « BE- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Notez que l’auxiliaire du passé composé (« ZIJN ») n’est ici pas le même qu’en français.
Il faut aussi noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit. (Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « Temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé.)
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la pages 29 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS DOOD ROELAND - Rajouté le 17/12/2011

Description : 64. Dood van Roeland :
Het leenroerig tijdperk is de tijd van de ridderlijke geest : eergevoel, moed en rechtschapenheid werden in hoog aanzien gehouden. De ideale ridder was Roeland, de heldhaftige neef van Karel de Grote die, naar beweerd werd, in de pas van Roncesvalles, door de Spaanse Arabieren gedood werd.
Image N°64 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 26A 25 - Rajouté le 17/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Steele) dacht dat er aan het masker een vloek (was) verbonden was » (« Il pensait qu’il y avait une malédiction liée au masque »).
On y trouve notamment la forme verbale « BRACHT » à l’O.V.T. (ou prétérit), provenant du verbe « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
On y trouve aussi la forme verbale « verBONDEN », participe passé provenant de l’infinitif « verBINDEN », lui-même construit sur « BINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Notez que si on n’avait pas utilisé la tournure « il y a » (ici, « er was », au prétérit), la phrase aurait pu être : « Hij dacht dat een vloek aan het masker (was) verbonden was »
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 24 et 25 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS TORNOOI - Rajouté le 16/12/2011

Description : 63. Tornooi :
De tornooien waren het grootste tijdverdrijf van de kasteelheren. Het kwam er op aan, in een tweegevecht te paard, zijn tegenstander uit de zadel te lichten. De overwonnene moest een losgeld betalen.
Image N°63 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 24B 25 - Rajouté le 16/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Je bent verstandig geweest » (« Tu as été intelligente »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEWEEST », participe passé provenant de l’infinitif « ZIJN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Ce participe passé « GEWEEST » fait l’objet d’un REJET, derrière l’adjectif attribut, à la fin de la phrase.
Il est à noter que, au passé en néerlandais, son auxiliaire est également le verbe "ZIJN" (contrairement à celui, en langue française, qui est "HEBBEN") ...
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 24 et 25 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS FUNCKEN JACHT - Rajouté le 15/12/2011

Description : 62. Jacht :
De middeleeuwse heren waren zelden op hun kasteel. Ze gingen veel op jacht om hun tafel van wild te voorzien. De bossen waren vol herten en everzwijnen.
Image N°62 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 24A 23 - Rajouté le 15/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De wagen sloeg te pletter » (« Le chariot se brisa en mille morceaux »).
On y trouve la forme verbale « SLOEG » à l’O.V.T. (ou prétérit), provenant du verbe « SLAAN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
On trouve plutôt l’expression « te pletter vallen » que « te pletter slaan », ce qui aurait donné : « De wagen viel te pletter ».
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 23 et 24 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS IN HET KASTEEL - Rajouté le 14/12/2011

Description : 61. In het kasteel :
Het leven in een burcht was tamelijk eentonig. De dames waren opgetogen wanneer zij minnestrelen of rondtrekkende dichters mochten ontvangen. Deze droegen heldenliederen, zoals het Roelandslied, of naïeve romans voor.
Image N°61 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 22A - Rajouté le 14/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een gemaskerde man volgde ons maar werd door de Indianen (Crows) verdreven » (« Un homme masqué nous suivait mais fut débusqué par les Indiens »).
On y trouve la forme verbale « verDREVEN », participe passé provenant de l’infinitif « verDRIJVEN », lui-même construit sur « DRIJVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
Cette phrase est à la voix passive, d’où l’utilisation de l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 20 et 22 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS LIJFEIGENEN - Rajouté le 13/12/2011

Description : 60. Lijfeigenen :
Rond het kasteel lag het domein waarop de lijfeigenen zwoegden. Hun leven was bijzonder hard : ze moesten een deel van hun oogst aan de kasteelheer afstaan en een aantal werkuren voor het onderhoud van het kasteel geven.
Image N°60 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 21A - Rajouté le 13/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Dit is verdacht » (« Ceci est suspect »).
On y trouve l’adjectif attribut « verDACHT », ancienne forme verbale au participe passé (et prétérit) provenant de l’infinitif « verDENKEN », lui-même construit sur le verbe « DENKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Rappelons en effet que si un verbe commence, par exemple, par le préfixe « VER- », son participe passé NE débutera PAS par le préfixe « GE- », commun à la majorité d’entre eux.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 21 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS GRAVENKASTEEL GENT - Rajouté le 12/12/2011

Description : 59. ‘s Gravenkasteel te Gent :
Ten Westen van de Schelde lag het graafschap Vlaanderen, dat een leen van de Franse koningen was. ‘s Gravenkasteel te Gent is het enige slot van de vroegere graven van Vlaanderen dat nog bestaat.
Image N°59 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 20B - Rajouté le 12/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Achter een heuvel vandaan komen een aantal Indianen op de man afgereden » (« Provenant de derrière une colline, un certain nombre d’Indiens dévalent (à cheval) sur l’homme »).
On y trouve notamment la forme verbale « AFgereden », participe passé provenant de l’infinitif « AFrijden », lui-même construit sur le verbe « RIJDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». « AFgereden » est utilisé ici comme une sorte d’adjectif.
Quand « AFrijden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « AF » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « afGEreden ».
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« Achter een heuvel vandaan »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « een aantal Indianen ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « komen ») et passant donc derrière lui.
Rappelons enfin que le mot « vandaan » indique la provenance. L’expression la plus connue est « Waar kom je vandaan ? » = « D’où viens-tu ? »
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 20 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS KASTEEL BOUILLON - Rajouté le 11/12/2011

Description : 58. Het kasteel van Bouillon :
Het kasteel van Bouillon is een van de mooiste middeleeuwse burchten die noch bestaan. Het behoorde tot het Huis van Ardennen, dat over het Hertogdom Lotharingen heerste en van de Germaanse keizers afhing.
Image N°58 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 18C 19A - Rajouté le 11/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Die wigwam, getrokken door een paard, stelt onze wagen voor » (« Ce wigwam, tiré par un cheval, représente notre chariot »).
On y trouve notamment la forme verbale « getrokken », V.T.T. (ou participe passé) provenant de l’infinitif « TREKKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
On y trouve aussi la forme verbale « stelt … VOOR », provenant de l’infinitif « VOORstellen », conjugué lui-même sur « STELLEN ».
Quand « VOORstellen » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « VOOR » de son infinitif proprement dit, la particule « VOOR » étant affectée par un REJET, derrière le complément (ici « onze wagen »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 18 et 19 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS WACHTER - Rajouté le 10/12/2011

Description : 57. De wachter :
De ridders leefden in grote burchten en voerden dikwijls oorlog onder elkaar. Op de slottoren stond steeds een wachter, die vorsend de horizon onderzocht, om het alarm te blazen zodra een gevaar dreigde.
Image N°57 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 17C 18B - Rajouté le 10/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De enige (,) die van het masker afwist (,) is dood » (« Le seul, qui savait quelque chose du masque, est mort »).
On y trouve notamment la forme verbale « afFWIST », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « afWETEN », construit sur « WETEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Ce verbe n’existant apparemment qu’avec d’autres significations (se dérober à ses obligations, passer l’arme à gauche, …), on peut se demander si l’auteur n’a pas voulu faire un « jeu de mots » …
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 18 et 19 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS LEENHULDE INVESTITUUR - Rajouté le 09/12/2011

Description : 56. Leenhulde en investituur :
In de negende eeuw ontstond het leenstelsel. Het land werd in lenen verdeeld : aan het hoofd van ieder leen stond een heer die trouw aan de koning zwoer en dus zijn vazal (of leenman) werd. In ruil verleende de koning hem de investituur van zijn leen, dat door een kluit aarde of een bos takken gesymboliseerd werd.
Image N°56 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 17C 18A - Rajouté le 09/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Dezelfde soort pijl (,) die HEM (Steele) doodde (,) heeft jou gered » (« La même sorte de flèche, qui LE tua, t’a sauvé »).
On y trouve notamment la forme verbale « doodDE » à l’O.V.T. (ou prétérit), provenant de l’infinitif « DODEN ». Ce verbe est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet son radical (première personne du présent : « DOOD ») se terminant par la consonne « D », on trouvera le « D » majoritaire au participe passé (« GEDOOD ») et la terminaison « -DE » au singulier du prétérit : « DOOD » + « DE » => « doodDE ».
On y trouve aussi le REJET de la forme verbale « GERED », derrière le complément « JOU », à la fin de la phrase.
Si on avait eu l’infinitif « REDDEN » à l’O.V.T. (ou prétérit), on aurait eu la forme verbale « redDE » à l’O.V.T. Ce verbe est également considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais, il n’est pas affecté par les « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumé par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet son radical (première personne du présent : « RED ») se terminant par la consonne « D », on trouvera le « D » majoritaire au participe passé (« GERED ») et la terminaison « -DE » au singulier du prétérit : « RED » + « DE » => « redDE ».
La forme verbale de « REDDEN » au participe passé (V.T.T.) est également construite sur son radical (première personne du présent : « RED »), augmentée du préfixe « GE- », commun à la majorité des participes passés néerlandais. On devrait y rajouter la terminaison « D » majoritaire au participe passé mais, dans la mesure où le radical se termine déjà par un « D », on ne le rajoute pas au V.T.T.
Il est à noter que « ZELFDE » peut être accolé derrière les déterminants définis tant du genre neutre (« HET » + « ZELFDE » = « hetZELFDE ») que des deux autres genres, masculin et féminin : « DE » + « ZELFDE » = « deZELFDE », comme ici. « hetZELFDE » devient évidemment « deZELFDE » au pluriel puisque « HET » devient « DE » au pluriel.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 18 et 19 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS ARNULF CARINTHIE - Rajouté le 08/12/2011

Description : 55. Arnulf van Carinthië te Leuven :
Pas op het einde van de negende eeuw verlieten de Noormannen ons land. Arnulf van Carinthië, koning van Germanië, versloeg ze op de oevers van de Dyle, in de slag bij Leuven.
Image N°55 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 17B - Rajouté le 08/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wees niet bang ! » (« N’aie pas peur ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « WEES », impératif provenant de l’infinitif « ZIJN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Nous le soulignons parce que son participe passé est « GeWEESt ».
Nous avons donc affaire ici à l’expression « BANG ZIJN ».
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS VLUCHT RELIEKEN - Rajouté le 07/12/2011

Description : 54. De vlucht van de relieken :
De Noormannen waren vreselijke plunderaars : zij vernielden de kloosters en abdijen. De monniken sloegen voor hen op de vlucht om de reliekenkasten voor heiligschennis te vrijwaren.
Image N°54 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 17A - Rajouté le 07/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een lynx (…) zat vlak achter me (aan) ! » (« Un lynx était juste derrière moi ! »).
On y trouve notamment la forme verbale « ZAT », O.V.T. ou prétérit provenant de l’infinitif « ZITTEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
« ZITTEN » est ici employé pour « ZIJN ».
Par ailleurs, il ne s’agit pas du verbe « aanZITTEN », dit « à particule séparable », qui signifie « se mettre à table », à moins que les auteurs n’aient voulu faire un « jeu de mots » …
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est extraite de la page 17 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : HUENS SCHOONJANS NOORMANNEN - Rajouté le 06/12/2011

Description : 53. De Noormannen :
Op het einde van de negende eeuw vielen de Noormannen ons land aan. Zij kwamen uit Noorwegen, op lange zeilboten die dikwijls met een drakenkop versierd waren. Ze werden "Vikings" of koningen van de zee genoemd.
Image N°53 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : VANDERSTEEN KARL MAY 13 MASKER 13B 12C - Rajouté le 06/12/2011

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het was alsof een schaduw achter de rotsen dook » (« C’était comme si une ombre plongeait derrière les rochers »).
On y trouve notamment la forme verbale « DOOK », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « DUIKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
On y trouve donc aussi, dans cette phrase subordonnée (introduite par « ALSOF »), le REJET de la forme verbale « DOOK », derrière les compléments (« een schaduw » et « achter de rotsen »), à la fin de la phrase.
La version néerlandophone de « KARL MAY », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
L’illustration annexée est le fruit d’un montage par nos soins d’illustrations extraites des pages 12 et 13 dans « Het masker », le volume N°13 de la série « KARL MAY ».
Willy VANDERSTEEN et Karel VERSCHUERE ( ?) se seraient réjouis s’ils avaient su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer linguistiquement.
(Ces extraits sont reproduits avec l’aimable autorisation de WPG Uitgevers België / Standaard Uitgeverij / Studio VANDERSTEEN. Copyright 1965-2011.)
Si un autre ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : WOORDENSCHAT IN CONTEXT WC01-WC51 - Rajouté le 05/12/2011

Description : Nous avons adapté en format MP3, pour aider les élèves « primo-arrivants » à s’intégrer linguistiquement dans leur pays d’accueil, les phrases provenant de la méthode Nederlands I / II – AAC Talenonderwijs, développement du Language through pictures course, imaginé par I. A. RICHARDS et Christine GIBSON de l’Université de Harvard et préparé par J. M. KLERCKX du Linguistic Institute de l’Université de Louvain. Publié en 1979 par Philips AG Zurich, avec l’autorisation du Language Research Inc. Massachusetts. Nous l’avons rebaptisée Woordenschat in context (WC).
Ces quelque 2.300 phrases s’inscrivent dans quasi les 14 champs thématiques définis par le Conseil de l’Europe. Les 51 « leçons » néerlandaises se répartissent respectivement entre le WC01 et le WC51, accessibles isolément.
Sous le titre Mots en contexte (MC), 28 de ces 51 « leçons » en français se répartissent respectivement entre le MC01 et le MC28, accessibles isolément.
Le but de notre initiative est de mettre gratuitement à disposition sur notre site www.idesetautres.be de courts textes, que les apprenants peuvent transférer sur un lecteur MP3 et, le cas échéant, écouter lors d’un trajet entre leur domicile et leur lieu de travail (ou école).
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné. Nous espérons toutefois qu’ils considéreront notre adaptation comme un hommage à leur propre travail.

Nom : HUENS SCHOONJANS LOTHARIUS - Rajouté le 05/12/2011

Description : 52. Lotharius :
Door het verdrag van Verdun in 843 werd het rijk van Karel de Grote onder zijn drie kleinzonen (kleinzoons) verdeeld. Ons land kwam toe aan de oudste van de drie vorsten, Lotharius. Het zou voortaan Lotharingen heten en als bufferstaat tussen Frankrijk en Duitsland dienen.
Image N°52 de Léon-Jean HUENS (1921-1982) pour le volume 1 de « ‘S LANDS GLORIE » des Editions belges HISTORIA, dont nous reprenons aussi le texte de l’abbé Jean SCHOONJANS prioritairement à destination des élèves « primo-arrivants », à la recherche dans leur pays d’accueil de racines leur permettant de s’intégrer linguistiquement.
Nous retirerons, si nécessaire, cette illustration dès que le Musée de Mariemont aura numérisé les aquarelles originales de Léon-Jean HUENS, dont il a fait l’acquisition et qu’il comptait mettre en ligne dès 2010. Cette dernière numérisation offrira des illustrations d’une qualité nettement supérieure à la nôtre et portera sur l’ensemble des 6 (six) volumes. Notre démarche ne devrait pas constituer une concurrence pour le Musée de Mariemont ou les éditions RACINE qui, sous le titre générique de Histoire illustrée de Belgique, avaient réédité en 2002-2003 l’édition francophone des 6 volumes de « NOS GLOIRES » en 3 volumes.
Commandez ces titres sur leur site :
1 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=2622
2 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=5698
3 : http://www.racine.be/content/racine/fondsen/histoire/beauxlivres/2/index.jsp?titelcode=6312&fondsid=22
Si un ayant droit s’estimait néanmoins vraiment lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

First  Previous  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  Next  Last  

Sous-menu

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Lenaerts

Crédits