IDESETAUTRES.be

Téléchargements

Si vous êtes satisfait(e) de ce que vous avez téléchargé, ayez la gentillesse de verser ne fût-ce que 1 (un) EURO symbolique sur le compte bancaire de l'ONG humanitaire de votre choix, avec la communication www.idesetautres.be.

[NOUVEAU] Nom : STORT TE PLETTER OTT TE PLETTER STORTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 12/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Met een ijselijke kreet stort ook de handlanger in de schacht te pletter » (« Avec un cri effroyable, le complice bascule aussi dans le puits d’aération »).
On y trouve notamment la forme verbale « stort … te pletter » à l’O.T.T. (ou présent), provenant de l’expression « te pletter … storten », réagissant comme un verbe dit « à particule séparable », construit sur le verbe « STORTEN ».
« TE PLETTER », associée avec divers verbes, rend des notions de destruction.
Quand « te pletter … storten » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de « te pletter » et son REJET », derrière le complément (« in de schacht »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Dans Ia mesure où la phrase commence par un complément (« Met een ijselijke kreet »), ce dernier engendre une INVERSION, le sujet « de handlanger » passant derrière le verbe « stort ».

[NOUVEAU] Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 16 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 12/07/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 16 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

[NOUVEAU] Nom : GRIJPEN IN OTT INGRIJPEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 11/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze (Robert en Bertrand) grijpen plotseling in » (« Ils interviennent soudainement »).
On y trouve la forme verbale « grijpen … IN », provenant du verbe «INgrijpen », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « GRIJPEN ».
Lorsque « INGRIJPEN » est conjugué, cela entraîne le REJET de la « particule séparable » « IN », derrière le complément (« plotseling »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : MOET REJET VERDWIJNEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 10/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Die moet ook verdwijnen » (« Celui-ci doit aussi disparaître »).
L’auxiliaire de mode de l’« OBLIGATION » est l’infinitif « MOETEN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« verdwijnen »), derrière le complément (« ook »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : MAG OTT MOGEN REJET ZIJN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 09/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wie mag die man toch zijn ? » (« Qui peut donc être cet homme ? »).
L’auxiliaire de mode de la POSSIBILITE » est l’infinitif « MOGEN », donnant un singulier « MAG ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOETEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« zijn »), derrière les compléments (« die man » et « toch»), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : WAS OVT ZIJN 6 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 08/07/2024

Description : Les deux phrases suivantes sont grammaticalement intéressantes: « Dat was net op tijd » (« C’était juste à temps »).
On y trouve la forme verbale « WAS », O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « ZIJN », qui constitue vraisemblablement le verbe le plus irrégulier de la langue néerlandaise.
C’est logique : plus on utilise un mot, plus la prononciation le déforme au fil du temps …
Le verbe « ZIJN » fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

[NOUVEAU] Nom : SCHIET OP IMPERATIF OPSCHIETEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 07/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante :
« Schiet (nu) op ! » (« Dépêche-toi ! »).
On y trouve la forme verbale « schiet … OP », provenant du verbe « OPSCHIETEN », dit « à particule séparable ». Quand « OPSCHIETEN » est conjugué, cela entraîne en néerlandais un REJET de la particule séparable « OP », derrière le complément éventuel (« nu »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes comme une « particule séparable »), lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : AUCTOR ROBERT EN BERTRAND HOOFDSTUK 5 1906 2de UITGAVE 1945 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 07/07/2024

Description : U vindt in bijlage het hoofdstuk 5 uit het eerste boek van De laatste lotgevallen van Robert en Bertrand (Antwerpen, L. Opdebeek uitgever), met pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914)

[NOUVEAU] Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0482 - Rajouté le 06/07/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 482. “Een vreemde oudejaarsavond”, aflevering 482 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in oktober 1931 (19311011 ? …) door Willem HANS uitgegeven.

[NOUVEAU] Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0481 - Rajouté le 06/07/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 481. “Kerstmis in sneeuw en ijs”, aflevering 481 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in oktober 1931 (19311004 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

[NOUVEAU] Nom : HOUDT VOL OTT VOLHOUDEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 06/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante :
« Jouw handlanger houdt dat niet lang meer vol » (« Ton complice ne tient => tiendra plus longtemps »).
On y trouve la forme verbale « houdt … VOL », provenant du verbe « VOLHOUDEN », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « HOUDEN ».
Lorsque « VOLHOUDEN » est conjugué, cela entraîne le REJET de la « particule séparable » « VOL », derrière les compléments (« haar » et « lang »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : ABRAHAM HANS TOOVERES VAN HET IJS KINDERBIBLIOTHEEK 483 - Rajouté le 06/07/2024

Description : In bijlage vindt U “De tooveres van het ijs”, aflevering 483 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Illustratie op bladzijde 29.

[NOUVEAU] Nom : ZAGEN OVT ZIEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 05/07/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « dat is de man die wij op het kerkhof zagen » (« C’est l’homme que nous vîmes / avons vu au cimetière »).
On y trouve notamment, dans la phrase subordonnée relative (introduite par « DIE »), la forme verbale « ZAGEN », O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
ATTENTION : Beaucoup d’apprenants croient que la forme verbale « ZAG » provient de l’infinitif « ZEGGEN », également irrégulier à l’O.V.T. …

[NOUVEAU] Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 15 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 05/07/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 15 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

[NOUVEAU] Nom : MOET REJET UITSCHAKELEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 04/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik moet hem uitschakelen » (« Je dois le mettre en échec => hors d’état de nuire »).
L’auxiliaire de mode de l’« OBLIGATION » est l’infinitif « MOETEN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (ici « uitschakelen »), derrière le complément (« hem »), à la fin de la phrase et à l’infinitif. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : GEZIEN VTT ZIEN 8 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 03/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij heeft mij niet gezien » (« ll ne m’a pas vu »).
On y trouve notamment la forme verbale « geZIEN », participe passé provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’INFINITIF.
Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Rappelons que, aux temps composés, le participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « mij »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : WERP WEG IMPERATIF WEGWERPEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 02/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Werp dat geweer weg » (« Jette cette arme ! »).
On y trouve notamment, à l'impératif, la forme verbale « werp … WEG » (comme à l’O.T.T. : « ik werp WEG »), provenant de l’infinitif « WEGwerpen » dit « à particule séparable », lui-même construit sur le verbe « WERPEN ».
Quand « WEGwerpen » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « WEG » de son infinitif proprement dit, et son REJET, derrière le complément (« dat geweer »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET, lisez notre synthèse, également en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : ZAL OTT ZULLEN REJET VERRADEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 01/07/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Jij zal ons niet verraden » (« Tu ne vas pas nous trahir »).
L’auxiliaire du FUTUR « simple » est l’infinitif « ZULLEN », donnant un singulier « ZAL ». Pour être moins dérouté par la construction du futur simple en néerlandais, il est peut-être plus simple de le comparer au « futur proche » français et de remplacer les formes de « ZULLEN » par celles de « ALLER ». Au FUTUR, il y a REJET de l’autre forme verbale (« verraden ») à la fin de la phrase, derrière le complément (« ons »), à l’INFINITIF. Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes), lisez notre synthèse en couleurs:
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : GEWAPEND VTT WAPENEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 30/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij is misschien gewapend » (« Il est peut-être armé »).
On y trouve la forme verbale « gewapend », participe passé provenant de l’infinitif « WAPENEN ». Ce verbe « WAPENEN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) aux temps du passé (O.V.T. ou V.T.T.), NE fait PAS partie de la minorité des verbes irréguliers (faisant l’objet des « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent, « Ik wapen ») se terminant par la consonne « N », on trouvera le « D » majoritaire comme terminaison des participes passés :
préfixe « GE » « WAPEN » + « D » = « GEWAPEND ».
Le participe passé « GEWAPEND » fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« misschien »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : AUCTOR ROBERT EN BERTRAND HOOFDSTUK 4 1906 2de UITGAVE 1945 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 30/06/2024

Description : U vindt in bijlage het hoofdstuk 4 uit het eerste boek van De laatste lotgevallen van Robert en Bertrand (Antwerpen, L. Opdebeek uitgever), met pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914),

[NOUVEAU] Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0479 - Rajouté le 29/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 479. “Een vlucht in Rusland”, aflevering 479 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in september 1931 (19310920 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

[NOUVEAU] Nom : KAN KUNNEN REJET VASTKLAMPEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 29/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Bogaerts) kan zich boven de diepe schacht vastklampen » (« Il peut s’accrocher au-dessus du profond conduit d’aération »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« vastklampen »), derrière le complément (« boven de diepe schacht »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE », l’infinitif « MOGEN » (avec « MAG » au singulier) : « Hij mag zich boven de diepe schacht vastklampen ».

[NOUVEAU] Nom : ABRAHAM HANS VLUCHT IN RUSLAND KINDERBIBLIOTHEEK 479 - Rajouté le 29/06/2024

Description : In bijlage vindt U “Een vlucht in Rusland”, aflevering 479 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Het verhaal vindt in 1917 plaats.
Illustratie op bladzijde 13.

[NOUVEAU] Nom : DOOFT UIT OTT UITDOVEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 28/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Mijn lamp dooft (haast) uit » (« Ma lampe s’éteint presque »).
On y trouve la forme verbale « DOOFT … UIT » du verbe « UITDOVEN », dit à « particule séparable », construit sur l’infinitif « DOVEN ».
Quand « UITDOVEN » est conjugué, il exige le REJET de la particule séparable « UIT », derrière le complément éventuel (« haast »), à la fin de la phrase.
Voir phénomène du REJET, entre autres, à :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Rappelons que, en langue néerlandaise, si un « V » n’est plus suivi d’un « E », il a tendance à se transformer en « F ».

[NOUVEAU] Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 14 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 28/06/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 14 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

[NOUVEAU] Nom : VLUCHT IN OTT INVLUCHTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 27/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Bogaerts) vlucht vóór zijn achtervolgers dieper de mijngang in / Hij vlucht … in de mijngang » (« il fuit devant ses poursuivant plus profondément dans le couloir de la mine »).
On y trouve la forme verbale « VLUCHT … IN », provenant de l’infinitif « INVLUCHTEN », verbe dit à « particule séparable », lui-même construit sur « VLUCHTEN ».
Quand « INVLUCHTEN » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « IN » de son infinitif proprement dit, la particule faisant l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« vóór zijn achtervolgers», « dieper », et « de mijngang »,), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes), lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

[NOUVEAU] Nom : VONDEN OVT VINDEN 4 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 26/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze vonden lampen in die barak » (« Ils trouvèrent / ont trouvé des lampes dans cette baraque »).
On y découvre la forme verbale « VONDEN », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « VINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et qui, comme presque tous les verbes en « I », donne une voyelle « O » pour les temps du passé. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

[NOUVEAU] Nom : DALEN AF OTT AFDALEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 25/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze (Delpond en Hassels) dalen op hun beurt in de schacht af » (« Ils descendent à leur tour dans la cheminée d’aération »).
On y trouve la forme verbale « dalen … af », provenant de l’infinitif «AFDALEN », verbe dit « à particule séparable », lui-même construit sur « DALEN ».
Rappelons, lorsque le verbe est conjugué, que la particule séparable fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (ici « op hun beurt » et « in de schacht »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ZAG OVT ZIEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 24/06/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik zag hem in de koker afdalen / Zag je dat ?» (« Je le vis => Je l’ai vu descendre dans la gaine d’aération / Vis-tu cela ? => As-tu vu cela ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « ZAG », O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
ATTENTION : Beaucoup d’apprenants croient que la forme verbale « ZAG » provient de l’infinitif « ZEGGEN », également irrégulier à l’O.V.T. …

Nom : ZETTEN ACHTERNA OTT ACHTERNAZETTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 23/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante :
« We zetten hem achterna ! » (« Nous nous mettons derrière lui => nous nous lançons à sa poursuite ! »).
On y trouve la forme verbale « zetten … ACHTERNA », provenant du verbe « ACHTERNAzetten », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « ZETTEN ».
Lorsque « ACHTERNAZETTEN » est conjugué, cela entraîne le REJET de la « particule séparable » « ACHTERNA », derrière le complément (« hem »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : AUCTOR ROBERT EN BERTRAND HOOFDSTUK 3 1906 2de UITGAVE 1945 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 23/06/2024

Description : U vindt in bijlage het hoofdstuk 3 uit het eerste boek van De laatste lotgevallen van Robert en Bertrand (Antwerpen, L. Opdebeek uitgever), met pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914)

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0480 - Rajouté le 22/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 480. “Het turfschip van Breda”, aflevering 480 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in september 1931 (19310927 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : ABRAHAM HANS KERSTMIS IN SNEEUW EN IJS KINDERBIBLIOTHEEK 481 - Rajouté le 22/06/2024

Description : In bijlage vindt U “Kerstmis in sneeuw en ijs”, aflevering 481 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Het verhaal vindt in 1730 plaats.
Illustratie op bladzijde 14.
Abraham Hans laat ons weten dat : “Bijzonderheden over de walvischvangst lazen we in het boek van Margaret Boie Waal-Waal”.
Deze tekst, in oude spelling, werd voor u door H. DE VOCHT (uit Turnhout) geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen deze tekst in hedendaagse spelling om te zetten of in het Frans te vertalen.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com
Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Bernard Goorden heeft een 300tal titels van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” beschikbaar om te ruilen.

Nom : GEMIST VTT MISSEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 22/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Je hebt hem gemist » (« Tu l’as raté »).
On y trouve la forme verbale « gemist », participe passé provenant de l’infinitif « MISSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent ou O.T.T. : « ik mis ») se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire : préfixe « GE » + « MIS » + « T » = « GEMIST ».
Quand « MISSEN » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, il y a REJET de son participe passé « gemist » derrière le complément (« hem ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ZAL OTT ZULLEN REJET VERRADEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 21/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Jij zal ons niet verraden » (« Tu ne vas pas nous trahir »).
L’auxiliaire du FUTUR « simple » est l’infinitif « ZULLEN », donnant un singulier « ZAL ». Pour être moins dérouté par la construction du futur simple en néerlandais, il est peut-être plus simple de le comparer au « futur proche » français et de remplacer les formes de « ZULLEN » par celles de « ALLER ». Au FUTUR, il y a REJET de l’autre forme verbale (« verraden ») à la fin de la phrase, derrière le complément (« ons »), à l’INFINITIF. Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes), lisez notre synthèse en couleurs:
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 13 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 21/06/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 13 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

Nom : DOE MEE OTT MEEDOEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 20/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik doe niet meer mee » (« Je ne fais plus avec / je ne participe plus »).
On trouve la forme verbale « DOE … MEE », provenant de l’infinitif « MEEDOEN », verbe dit « à particule séparable », lui-même construit sur « DOEN ».
Lorsque « MEEDOEN » est conjugué, la particule « MEE » (venant de la préposition « MET ») fait l’objet d’un REJET derrière le complément (« niet meer ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET (notamment du verbe ou de certaines de ses composantes), lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GEZIEN VTT ZIEN 6 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 19/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Heb je de oogletsels van die kinderen gezien ? » (« As-tu vu les lésions oculaires de ces enfants ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « geZIEN », participe passé provenant de l’infinitif « ZIEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Il est à noter que ce participe passé se construit sur l’INFINITIF.
Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Rappelons que, aux temps composés, le participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (ici « niemand »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : MOETEN REJET VERDRIJVEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 18/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : «Eerst moeten de gassen hen uit de Ravenhoek verdrijven » (« Les gaz doivent d’abord les chasser du Ravenhoek »).
L’auxiliaire de mode de l’« OBLIGATION » est l’infinitif « MOETEN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (ici « verdrijven »), derrière les compléments (« hen » et « uit de Ravenhoek »), à la fin de la phrase et à l’infinitif. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez par exemple notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase commençant par un complément (« Eerst »), cela engendre une INVERSION : le sujet « de gassen » passe derrière la forme verbale « moeten ».

Nom : KUNNEN REJET MAKEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 17/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Die gassen kunnen slachtoffers maken » (« Ces gaz peuvent faire des victimes »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« maken»), derrière le complément (« slachtoffers »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE », l’infinitif « MOGEN » : « Die gassen mogen slachtoffers maken ».

Nom : ABRAHAM HANS DRIE KONINGEN AVOND BEDELAAR EDMOND VAN OFFEL - Rajouté le 17/06/2024

Description : U vindt in bijlage het verhaal « Drie koningen avond » van HANS (1882-1939) in een bundel met titel « De bedelaar » (Antwerpen, Lodewijk Opdebeek uitgever ; z.d., 3 verhalen), met pentekeningen van Edmond Van OFFEL (1871-1959)

Nom : KAN KUNNEN REJET VERBRANDEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 16/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik kan het boek nu wel verbranden » (« Je peux bien brûler le livre maintenant »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« verbranden »), derrière les compléments (« het boek », «nu» et « wel »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE », l’infinitif « MOGEN » (avec « MAG » au singulier) : « Ik mag het boek nu wel verbranden ».

Nom : AUCTOR ROBERT EN BERTRAND HOOFDSTUK 2 1906 2de UITGAVE 1945 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 16/06/2024

Description : U vindt in bijlage het hoofdstuk 2 uit het eerste boek van De laatste lotgevallen van Robert en Bertrand (Antwerpen, L. Opdebeek uitgever), met pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914)

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0478 - Rajouté le 15/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 478. “De kinderen van den visscher”, aflevering 478 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in september 1931 (19310913 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0477 - Rajouté le 15/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 477. “De luchtreiziger”, aflevering 477 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in september 1931 (19310906 ? …) door Willem HANS uitgegeven.

Nom : LEERDE OVT LEREN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 15/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De inhoud van het schrijfboek leerde mij de uitspraken van Pieter begrijpen » (« Le contenu du cahier m’apprit à comprendre les assertions de Pieter »).
Ce verbe « LEREN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) au prétérit (ou O.V.T.), NE fait PAS partie de la minorité des verbes irréguliers (faisant l’objet des « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent, « Ik leer ») se terminant par la consonne « R », on trouvera le « DE » majoritaire comme terminaison du prétérit :
« LEER » + « DE » = « LEERDE ».

Nom : ABRAHAM HANS TURFSCHIP VAN BREDA KINDERBIBLIOTHEEK 480 - Rajouté le 15/06/2024

Description : In bijlage vindt U “Het turfschip van Breda”, aflevering 480 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Het verhaal vindt in 1589 plaats.
Illustratie op bladzijde 30.
Deze tekst, in oude spelling, werd voor u door S. LEGIERS geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen deze tekst in hedendaagse spelling om te zetten of in het Frans te vertalen.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com
Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Bernard Goorden heeft een 300tal titels van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” beschikbaar om te ruilen.

Nom : VERTROKKEN VTT VERTREKKEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 14/06/2024

Description : La phrase subordonnée suivante est grammaticalement intéressante : « We moeten alleen wachten tot Geert en zijn volk (eindelijk) vertrokken zijn » (« Nous devons seulement attendre jusqu’à ce que Geert et son peuple => ses concitoyens se soient tirés => soient partis »). (Nota bene : « VER » signifie « LOIN »)
Rappelons tout d’abord que, au participe passé, les verbes commençant par les préfixes BE- ER-, HER-, GE-, ONT- et VER-, NE sont PAS séparables et que, exceptionnellement, on NE fait PAS précéder leur participe passé de l’habituel préfixe « GE- », commun à l’immense majorité des participes passés néerlandais.
On trouve ici (dans la phrase subordonnée introduite par « TOT ») notamment la forme verbale « verTROKKEN », participe passé provenant de l’infinitif «verTREKKEN », lui-même construit sur « TREKKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Il est à noter que ce participe passé se construit sur le pluriel du prétérit (et est, ici, même identique) ou O.V.T. Voir notre tableau :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Il y a REJET du participe passé « verTROKKEN » derrière le complément éventuel (« eindelijk »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 12 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 14/06/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 12 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

Nom : MOETEN REJET WACHTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 13/06/2024

Description : La phrase principale suivante est grammaticalement intéressante : « We moeten alleen wachten tot Geert en zijn volk vertrokken zijn » (« Nous devons seulement attendre jusqu’à ce que Geert et son peuple => ses concitoyens soient partis »).
L’auxiliaire de mode de l’OBLIGATION » est l’infinitif « MOETEN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« wachten »), derrière le complément (« alleen »), à la fin de la phrase et à l’infinitif. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : LAAT OVER IMPERATIF OVERLATEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 12/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Laat dat maar aan mij over ! » (« Laisse-moi seulement cela ! »).
On y trouve la forme verbale « laat … OVER », qui pourrait provenir du verbe « OVERlaten », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « LATEN ». Il y aurait alors REJET de la particule séparable « OVER », derrière les compléments (« dat », « maar » et « aan mij»), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GEWORDEN VTT WORDEN 3 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 11/06/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wat hebben we aan de Ravenhoek als hij (is) onbewoonbaar geworden is ? » (« Qu’avons-nous à faire du Ravenhoek s’il est devenu inhabitable ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEWORDEN », participe passé provenant de l’infinitif « WORDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Cette forme verbale est, comme on le voit, construite sur l’INFINITIF. Pour complément d’informations, consultez notamment notre tableau de synthèse « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « WORDEN » est conjugué au passé composé, il y a REJET de son participe passé « geworden » derrière le complément («onbewoonbaar») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Le préfixe « ON- » (« UN- » en anglais) est souvent à nuance « négative » et constitue le contraire : ici onbewoonbaar ».

Nom : KENDEN OVT KENNEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 10/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wij kenden de gevolgen niet » (« Nous ne connaissions pas les conséquences »).
Le verbe « KENNEN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) au prétérit (ou O.V.T.), NE fait PAS partie de la minorité des verbes irréguliers (faisant l’objet des « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent, « Ik ken ») se terminant par la consonne « N », on trouvera le « DE » majoritaire comme terminaison du prétérit :
« KEN » + « DE » + « N » (PLURIEL) = « KENDEN ».

Nom : ABRAHAM HANS IETS OVER DE AARDAPPELEN BEDELAAR - Rajouté le 10/06/2024

Description : U vindt in bijlage het verhaal « Iets over de aardappelen » van HANS (1882-1939) in een bundel met titel « De bedelaar » (Antwerpen, Lodewijk Opdebeek uitgever ; z.d., 3 verhalen)

Nom : AUCTOR ROBERT EN BERTRAND HOOFDSTUK 1 1906 2de UITGAVE 1945 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 09/06/2024

Description : U vindt in bijlage het hoofdstuk 1 uit het eerste boek van De laatste lotgevallen van Robert en Bertrand (Antwerpen, L. Opdebeek uitgever), met pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914)

Nom : VEROORZAAKT VTT VEROORZAKEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 09/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De ontploffing die jullie (hebben) veroorzaakt hebben » (« L’explosion que vous avez provoquée »).
Rappelons d’abord que, dans les verbes, au moins les préfixes BE-, ER-, HER-, GE-, ONT- et VER- NE sont PAS séparables et que, exceptionnellement, on NE fait PAS précéder leur participe passé de l’habituel préfixe « GE- », commun à l’immense majorité des participes passés néerlandais.
On y trouve notamment le verbe « VEROORZAKEN », qui est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) au participe passé mais fait partie de la minorité des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent, « Ik veroorzaak ») se terminant par la consonne « K », on trouvera le « T » minoritaire comme terminaison du participe passé : « VEROORZAAK » + « T » = « VEROORZAAKT ».
Le participe passé « veroorzaakt », dans cette variante, fait bien l’objet d’un REJET, derrière le complément (« de ontploffing »), à la fin de la phrase : « jullie hebben de ontploffing veroorzaakt ». Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0476 - Rajouté le 08/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 476. “Avonturen in de grot”, aflevering 476 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in augustus 1931 (19310830 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : GEWORDEN VTT WORDEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 08/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De Ravenhoek is onbewoonbaar geworden » (« Le Ravenhoek est devenu inhabitable »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEWORDEN », participe passé provenant de l’infinitif « WORDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Cette forme verbale est, comme on le voit, construite sur l’INFINITIF. Pour complément d’informations, consultez notamment notre tableau de synthèse « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « WORDEN » est conjugué au passé composé, il y a REJET de son participe passé « geworden » derrière le complément («onbewoonbaar») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Le préfixe « ON- » (« UN- » en anglais) est souvent à nuance « négative » et constitue le contraire : ici onbewoonbaar ».

Nom : ABRAHAM HANS KINDEREN VAN DEN VISSCHER KINDERBIBLIOTHEEK 478 - Rajouté le 08/06/2024

Description : In bijlage vindt U “De kinderen van den visscher”, aflevering 478 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Illustraties / foto’s : “oude zeelieden in het gesticht Godtschalck te Oostende” op bladzijde 7 ; “in het rustoord van zeelieden, gesticht Godtschalck”) op bladzijde 29.

Nom : GELEVERD VTT LEVEREN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 07/06/2024

Description : La phrase suivante e st grammaticalement intéressante : « Ditmaal hebben jullie goed werk geleverd » (« Cette fois vous avez livré du bon travail »).
On y trouve la forme verbale « geleverd », participe passé provenant de l’infinitif « LEVEREN ». Ce verbe « LEVEREN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) aux temps du passé (O.V.T. ou V.T.T.), NE fait PAS partie de la minorité des verbes irréguliers (faisant l’objet des « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent, « Ik lever ») se terminant par la consonne « R », on trouvera le « D » majoritaire comme terminaison des participes passés :
préfixe « GE » + « LEVER » + « D » = « GELEVERD ».
Quand « LEVEREN » est conjugué au passé composé, il y a REJET de son participe passé « geleverd » derrière le complément (« goed werk ») à la fin de la phrase. Pour le REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase commençant par un complément (« Ditmaal»), cela entraîne une INVERSION du sujet « jullie » qui passe derrière son verbe « hebben ».

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 11 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 07/06/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 11 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

Nom : MOETEN REJET ONTRUIMEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 06/06/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Als we de oorzaak niet kunnen wegnemen, moeten we het dorp ontruimen » (« Si nous ne pouvons pas supprimer la cause, nous devons évacuer le village »).
L’auxiliaire de mode de l’« OBLIGATION » est l’infinitif « MOETEN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« KUNNEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (ici « zijn »), derrière le complément («het dorp »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
C’est dans Ia mesure où la phrase subordonnée (« Als we de oorzaak niet mogen wegnemen ») joue le rôle d’un complément que cela engendre une INVERSION : le sujet « we » passe derrière le verbe « moeten ».
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE» ou de la « PERMISSION », l’infinitif « MOGEN » : « Als we de oorzaak niet mogen wegnemen ».

Nom : ROBERT EN BERTRAND EN LODE OPDEBEEK UITGEVER - Rajouté le 05/06/2024

Description : "Robert en Bertrand
en de uitgever
Lode OPDEBEEK (1869-1930)".
Dankzij Danny DE LAET, beschikken wij nu over meer informaties over Robert en Bertrand. Lode Opdebeek (1869-1930) zou de eerste uitgave van "Robert en Bertrand" in 1906 uitgegeven hebben. Dat was een Nederlandstalige adaptatie van, eerst, het Franse toneelstuk "L’auberge des Adrets" met, als held, o.a. Robert Macaire. De pentekeningen van Emiel WALRAVENS (1879-1914) waren een hulde aan Honoré DAUMIER (1808-1879). Willy VANDERSTEEN (1913-1990) bewijst een verdere hulde. We gebruiken, met toestemming van WPG uitgevers België (Standaard uitgeverij / studio Vandersteen), uittreksels van dit stripverhaal sinds 2012 om o.a. allochtonen te helpen Nederlands te leren. Rijke iconografie

Nom : KUNNEN REJET WEGNEMEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 05/06/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Als we de oorzaak niet kunnen wegnemen, moeten we het dorp ontruimen » (« Si nous ne pouvons pas supprimer la cause, nous devons évacuer le village »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale, derrière le complément (« de oorzaak »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
C’est dans Ia mesure où la phrase subordonnée (« Als we de oorzaak niet mogen wegnemen ») joue le rôle d’un complément que cela engendre une INVERSION : le sujet « we » passe derrière le verbe « moeten ».
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE» ou de la « PERMISSION », l’infinitif « MOGEN » : « Als we de oorzaak niet mogen wegnemen ».

Nom : dHAESE SIMAR EN SAMAR TWEE DIENSTVAARDIGE KABOUTERS KABOUTERS 1928 EDMOND VAN OFFEL - Rajouté le 05/06/2024

Description : Ontdek Simar en Samar of de twee dienstvaardige kabouters (Antwerpen, Lode OPDEBEEK uitgever, 1928, 32 bladzijden), door D. D’HAESE, met 5 pentekeningen van Edmond Van OFFEL (1871-1959).

Nom : ZAL OTT ZULLEN REJET MOETEN WACHTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 04/06/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Toch zal je nog moeten wachten tot de wind keert » (« Tu vas tout de même devoir attendre jusqu’à ce que le vent tourne »).
L’auxiliaire du FUTUR « simple » est l’infinitif « ZULLEN », donnant un singulier « ZAL ». Pour être moins dérouté par la construction du futur simple en néerlandais, il est peut-être plus simple de le comparer au « futur proche » français et de remplacer les formes de « ZULLEN » par celles de « ALLER ». Au FUTUR, il y a REJET de l’autre forme verbale (« moeten ») à la fin de la phrase, derrière le complément (« nog »), à l’INFINITIF. Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes), lisez notre synthèse en couleurs:
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase commençant par un complément (« Toch »), cela y engendre une INVERSION : le sujet « je » passe derrière le verbe « zal ».

Nom : ZULLEN REJET INSTELLEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 03/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « We zullen een onderzoek instellen » (« Nous allons mener => mènerons une enquête»).
L’auxiliaire du FUTUR « simple » est l’infinitif « ZULLEN ». Pour être moins dérouté par la construction du futur simple en néerlandais, il est peut-être plus simple de le comparer au « futur proche » français et de remplacer les formes de « ZULLEN » par celles de « ALLER ».
Au FUTUR, il y a REJET de l’autre forme verbale («instellen») à la fin de la phrase, derrière le complément (« een onderzoek »), et à l’INFINITIF. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS BEDELAAR - Rajouté le 03/06/2024

Description : U vindt in bijlage het verhaal « De bedelaar » in een bundel met dezelfde titel « De bedelaar » (Antwerpen, Lodewijk Opdebeek boekhandelaar-uitgever ; z.d. (1931?), 3 verhalen), met pentekeningen

Nom : KAN KUNNEN REJET VERKLAREN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 02/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik kan het niet verklaren » (« Je ne peux pas l’expliquer »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« zverklaren »), derrière le complément (« het »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez que l’on aurait pu avoir l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE », l’infinitif « MOGEN » (avec « MAG » au singulier) : « Ik mag het niet verklaren ».

Nom : AUCTOR REIS ROND WERELD 2 VLAAMSCHE JONGENS 48 - Rajouté le 02/06/2024

Description : We stellen ter beschikking de aflevering 48 (laatste aflevering) uit het boek “De reis rond de wereld door twee Vlaamsche jongens” (1910) van AUCTOR (schuilnaam van Jan BRUYLANTS Jr.,1871-1928; Antwerpen : L. Opdebeek) zonder pentekeningen.

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0474 - Rajouté le 01/06/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 474. “De cow-boy en zijn zuster”, aflevering 474 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in augustus 1931 (19310816 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : KAN KUNNEN REJET ZIJN 4 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 01/06/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wat kan de oorzaak daarvan zijn ? » (« Quelle peut en être la cause ? »).
L’auxiliaire de mode de la « CAPACITE » est l’infinitif « KUNNEN », donnant un singulier « KAN ». Comme les trois autres auxiliaires de mode (« MOETEN », « MOGEN » et « WILLEN »), il exige le REJET de l’autre forme verbale (« zijn »), derrière le complément éventuel (« daarvan »), à la fin de la phrase et à l’infinitif.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez que l’on aurait dû avoir plutôt l’auxiliaire de mode de la «POSSIBILITE », l’infinitif « MOGEN » (avec « MAG » au singulier) :
« Wat mag de oorzaak daarvan zijn ? ».

Nom : ABRAHAM HANS AVONTUREN IN DE GROT KINDERBIBLIOTHEEK 476 - Rajouté le 01/06/2024

Description : In bijlage vindt U “Avonturen in de grot”, aflevering 476 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Illustratie (foto van “een beek die tusschen hooge boomen kronkelde”) op bladzijde 12.

Nom : GETROFFEN VTT TREFFEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 31/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Weldra worden de dorpsbewoners door tranende ogen, hoestaanvallen en ademnood getroffen » (« Bientôt, les habitants du village sont touchés / affectés par des yeux larmoyants, des quintes de toux et des suffocations »).
On y trouve notamment la forme verbale « geTROFFEN », participe passé provenant du PLURIEL du prétérit de « TREFFEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Il y a REJET du participe passé « getroffen », derrière les compléments (« door tranende ogen », « hoestaanvallen », « en ademnood »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase commençant par un (autre) complément (« Weldra »), cela entraîne une INVERSION du sujet « de dorpsbewoners » qui passe derrière son verbe « worden ». Cette phrase est à la voix passive puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 10 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 31/05/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 10 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

Nom : GEDREVEN VTT DRIJVEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 30/05/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Uit de barsten in de grond stijgen gassen op die door de wind naar het dorp (worden) gedrEven worden » (« Des crevasses dans le sol montent des gaz qui sont poussés vers le village »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEDREVEN », participe passé provenant de l’infinitif « DRIJVEN » qui, comme presque tous les verbes en « IJ », donne aux temps du passé une voyelle « E ». Il est à noter que le participe passé « GEDREVEN» se construit sur le PLURIEL du prétérit ou O.V.T. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Le participe passé « gedrEven » fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« door de wind » et « naar het dorp »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Cette phrase est à la voix passive puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : STIJGEN OP OTT OPSTIJGEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 29/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Uit de barsten in de grond stijgen gassen op » (« Des crevasses dans le sol montent des gaz »).
On y trouve la forme verbale « stijgen … OP » du verbe « OPSTIJGEN », dit à « particule séparable », construit sur l’infinitif « STIJGEN ». Quand il est conjugué, il exige le REJET de la particule séparable « OP », derrière le complément éventuel (« Uit de barsten in de grond »), à la fin de la phrase. Voir phénomène du REJET, entre autres :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
On aurait en effet aussi pu dire : « gassen stijgen uit de barsten in de grond op ».
La phrase supra commençant par un (autre) complément (« Uit de barsten in de grond »), cela entraîne une INVERSION du sujet « gassen » qui passe derrière son verbe « stijgen ».

Nom : GESTORVEN VTT STERVEN 2 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 28/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De raven zijn allemaal gestorven » (« Les corbeaux sont tous morts »).
On y trouve la forme verbale « GESTORVEN », participe passé provenant de l’infinitif « STERVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Rappelons que, aux temps composés, le participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière le complément éventuel (« allemaal »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse, également en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GEBEURD VTT GEBEUREN 3 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 27/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wat is hier gebeurd ? » (« Qu’est-ce qui s’est passé ici ? »).
On y trouve notamment la forme verbale « gebeurd », participe passé provenant de l’infinitif « GEBEUREN ». Ce verbe « GEBEUREN » est considéré comme « régulier » (comme la grande majorité des verbes néerlandais) aux temps du passé (O.V.T. ou V.T.T.), NE fait PAS partie de la minorité des verbes irréguliers (faisant l’objet des « temps primitifs ») et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (si une première personne du présent avait existé, « gebeur ») se terminant par la consonne « R », on trouvera le « D » majoritaire comme terminaison des participes passés mais pas de préfixe « GE » puisque la forme verbale commence déjà par « GE » (comme pour les verbes commençant par les préfixes BE- ER-, HER-, ONT- et VER- ) : (pas de préfixe « GE ») + « GEBEUR » + « D » = « GEBEURD ».
Quand « GEBEUREN » est conjugué au passé composé, il y a REJET de son participe passé « gebeurd » derrière le complément (« hier ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS ALS HET TORENHAANTJE ZUIDWAARTS VERWIJST VONDELING 1931 EDMOND VAN OFFEL - Rajouté le 27/05/2024

Description : U vindt in bijlage het verhaal « Als het torenhaantje zuidwaarts wijst » in een bundel met dezelfde titel « De vondeling » (Antwerpen, Lodewijk Opdebeek boekhandelaar-uitgever ; 1931, 83 bladzijden), met pentekeningen van Edmond Van OFFEL (1871-1959)

Nom : TERUGGELOPEN VTT TERUGLOPEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 26/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zij (Martha) komt in paniek TERUGgelopen » (« Elle revient paniquée en courant »).
On y trouve notamment la forme verbale « TERUGGELOPEN », participe passé provenant de l’infinitif « TERUGLOPEN », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « LOPEN » qui fait l’objet des « temps primitifs ». Il est à noter que le participe passé « GELOPEN » se construit sur l’INFINITIF. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « TERUGlopen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « TERUG » de son infinitif proprement dit, le préfixe « GE- » (commun à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « TERUGGElopen ».

Nom : AUCTOR REIS ROND WERELD 2 VLAAMSCHE JONGENS 47 1910 EDMOND VAN OFFEL - Rajouté le 26/05/2024

Description : We stellen ter beschikking de aflevering 47 uit het boek “De reis rond de wereld door twee Vlaamsche jongens” (1910) van AUCTOR (schuilnaam van Jan BRUYLANTS Jr.,1871-1928; Antwerpen : L. Opdebeek) met pentekeningen van Edmond VAN OFFEL (1871-1959).

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0473 - Rajouté le 25/05/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 473. “Djees de Schooier”, aflevering 473 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in augustus 1931 (19310809 ? …) door Fons Van Hoof uitgegeven.

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0472 - Rajouté le 25/05/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 472. “De zwarte vrouw uit den Polder”, aflevering 472 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in augustus 1931 (19310802 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : STELLEN IN OTT INSTELLEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 25/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Morgen stellen we een onderzoek in » (« Demain nous menons => mènerons une enquête»).
On trouve donc dans cette phrase la forme verbale « stellen … in», qui provient de l’infinitif « INSTELLEN », verbe dit à « particule séparable », lui-même construit sur « STELLEN ».
Lorsque « INSTELLEN » est conjugué, cela entraîne le REJET de la « particule séparable » « IN », derrière le complément (« een onderzoek »), à la fin de la phrase. Voir le phénomène du REJET, entre autres à :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Dans Ia mesure où la phrase commence par un complément (« Morgen»), ce dernier y engendre une INVERSION : le sujet « we » passe derrière le verbe « stellen ».

Nom : ABRAHAM HANS COW BOY EN ZIJN ZUSTER KINDERBIBLIOTHEEK 474 - Rajouté le 25/05/2024

Description : In bijlage vindt U “De cow-boy en zijn zuster”, aflevering 474 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Er is een illustratie op bladzijde 4.

Nom : LATEN WE REJET RUSTEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 24/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante :
« Laten we nu wat rusten ! » (« Laissons-nous maintenant un peu reposer => reposons-nous maintenant un peu ! »).
N’oublions pas que la tournure « LATEN we » (littéralement « Laissons-nous ») de la première personne du pluriel de l’IMPERATIF présent exige un REJET de l’infinitif (« rusten»), derrière les compléments (« nu » et « wat »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 09 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 24/05/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 9 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

Nom : GEWORDEN VTT WORDEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 23/05/2024

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De barsten zijn groter geworden » (« Les crevasses sont devenues plus grandes »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEWORDEN », participe passé provenant de l’infinitif « WORDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Cette forme verbale est, comme on le voit, construite sur l’INFINITIF. Pour complément d’informations, consultez notamment notre tableau de synthèse « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « WORDEN » est conjugué au passé composé, il y a REJET de son participe passé « geworden » derrière le complément (« groter ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Rappelons qu’en langue néerlandaise, comme en langue anglaise, le comparatif de supériorité se construit en ajoutant la terminaison « ER » à la fin de l’adjectif : « groot » + « ER » => « groter ».

Nom : BRACHT OVT BRENGEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 22/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Door een of andere luchtpijp bracht de bliksem ze (de springstoffen) tot ontploffing » (« Par l’une ou l’autre bouche d’aération, l’éclair les amena à exploser => les fit exploser »).
On y trouve la forme verbale « bracht », O.V.T. (ou prétérit) provenant de l’infinitif « BRENGEN ». Le verbe « BRENGEN » fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Dans Ia mesure où la phrase commence par un complément (« Door een of andere luchtpijp »), ce dernier y engendre une INVERSION : le sujet « de bliksem » passe derrière le verbe « bracht ».

Nom : SLOEG IN OVT INSLAAN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 21/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Door een of andere luchtpijp sloeg de bliksem in » (« L’éclair frappa par l’une ou l’autre cheminée d’aération »).
On y trouve notamment la forme verbale « sloeg … IN », O.V.T. qui provient d’un infinitif « INslaan », dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « SLAAN », verbe irrégulier qui fait l’objet des « temps primitifs ».
Quand « INslaan » est conjugué, cela entraînerait en néerlandais une séparation de la particule « IN » de sa forme verbale proprement dite et cette particule séparable « IN », composante du verbe, fait alors l’objet d’un REJET, derrière le complément (« door een of andere luchtpijp »), à la fin de la phrase, ce que l’on voit mieux dans cette variante de la phrase : « de bliksem sloeg door een of andere luchtpijp in ». Pour le phénomène du REJET du verbe (ou d’une de ses composantes), lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Dans Ia mesure où la phrase commence par un complément (« Door een of andere luchtpijp »), ce dernier y engendre une INVERSION : le sujet « de bliksem » passe derrière le verbe « sloeg ».

© 2024, Bernard GOORDEN, voor de grammatica. Autres exemples à https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : ACHTERGEBLEVEN VTT ACHTERBLIJVEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 20/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « In de mijngangen moeten nog springstoffen achtergebleven zijn » (« Dans les galeries de mine, des explosifs ont dû rester en arrière => être abandonnés »).
On y trouve notamment la forme verbale « achtergebleven », participe passé provenant de « achterBLIJVEN » , verbe dit « à particule séparable ») , lui-même construit sur l’infinitif « BLIJVEN», qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ». Il est à noter que ce participe passé « gebleven» se construit sur le PLURIEL du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé (la plus nombreuse étant celle des « IJ ») : https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Il y a REJET de ce participe passé « achtergebleven », derrière le complément (« nog ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Dans Ia mesure où la phrase commence par un complément (« In de mijngangen»), ce dernier y engendre une INVERSION : le sujet « springstoffen » passe derrière le verbe « moeten ».

Nom : ABRAHAM HANS AAN DEN RAND VAN DEN AFGROND VONDELING 1931 EMIEL WALRAVENS - Rajouté le 20/05/2024

Description : U vindt in bijlage het verhaal « Aan den rand van den afgrond » in een bundel met dezelfde titel « De vondeling » (Antwerpen, Lodewijk Opdebeek boekhandelaar-uitgever ; 1931, 83 bladzijden), met pentekeningen vermoedelijk van Emiel WALRAVENS (1879-1914)

Nom : WAREN OVT ZIJN 4 ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 19/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De ontploffingen waren ondergronds » (« Les explosions étaient sous terre »).
On y trouve notamment la forme verbale « WAREN » (pluriel irrégulier de « WAS »), O.V.T. (ou « prétérit ») provenant de l’infinitif « ZIJN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » ou irréguliers.
Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : AUCTOR REIS ROND WERELD 2 VLAAMSCHE JONGENS 46 1910 EDMOND VAN OFFEL - Rajouté le 19/05/2024

Description : We stellen ter beschikking de aflevering 46 uit het boek “De reis rond de wereld door twee Vlaamsche jongens” (1910) van AUCTOR (schuilnaam van Jan BRUYLANTS Jr.,1871-1928; Antwerpen : L. Opdebeek) met pentekeningen van Edmond VAN OFFEL (1871-1959).

Nom : ILLUSTRATIES KAFTEN ABRAHAM HANS KINDERBIBLIOTHEEK 0471 - Rajouté le 18/05/2024

Description : De kaften en tekenaars van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” : Nr. 471. “De zoon van keizer Karel”, aflevering 471 van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek”, werd vermoedelijk in juli 1931 (19310726 ? …) door Abraham HANS uitgegeven.

Nom : HEROPGEBOUWD VTT HEROPBOUWEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 18/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Jouw huis wordt later terug heropgebouwd » (« Ta maison sera reconstruite => va être reconstruite plus tard »).
On trouve, dans cette phrase, notamment la forme verbale « opgebouwd », participe passé provenant de l’infinitif « OPbouwen », lui-même construit sur l’infinitif « BOUWEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et fait partie de la majorité « régulière » des verbes réguliers ; en effet le radical (ou première personne du présent : « ik bouw op ») se terminant par la consonne « W », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire. Quand « OPbouwen » est conjugué comme participe passé, cela entraîne habituellement en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opgebouwd». Il y a REJET de la forme verbale « opgebouwd » derrière le complément (« later ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ABRAHAM HANS ZWARTE VROUW UIT DEN POLDER KINDERBIBLIOTHEEK 472 - Rajouté le 18/05/2024

Description : In bijlage vindt U “De zwarte vrouw uit den Polder”, aflevering 472 van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”. Het verhaal vindt in 1797 plaats.
Illustratie op bladzijde 23 (“Toen Sluis nog een vesting was”).
Er is ook een tekstje (“Sluis”) op bladzijden 30-31.
Deze tekst, in oude spelling, werd voor u door J.S.M.L. geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen deze tekst in hedendaagse spelling om te zetten of in het Frans te vertalen.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com
Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Bernard Goorden heeft een 300tal titels van de “A. HANS’ Kinderbibliotheek” beschikbaar om te ruilen.

Nom : KOMEN AF OTT AFKOMEN ROBERT EN BERTRAND 48 VANDERSTEEN - Rajouté le 17/05/2024

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « We komen er heelhuids af » (« Nous nous en sortons indemnes / Nous l’avons échappé belle »).
On y trouve la forme verbale « komen … af », qui provient de l’infinitif « AFkomen », verbe dit « à particule séparable », lui-même construit sur l’infinitif « KOMEN ».
Quand « AFkomen » est conjugué, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « AF » de sa forme verbale proprement dite et cette particule séparable « AF », composante du verbe, fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« heelhuids »), à la fin de la phrase.
Pour le phénomène du REJET du verbe ou d’une de ses composantes, lisez notre synthèse en couleurs :
https://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Notez l’expression : « er heelhuids van afkomen ».

Nom : ABRAHAM HANS HELDENSTRIJD DEEL 2 HOOFDSTUK 08 1926 2de UITGAVE 1911 - Rajouté le 17/05/2024

Description : We stellen ter beschikking het hoofdstuk 8 (van het deel 2) voor, van Heldenstrijd (Brussel, Evangelisatie drukkerij ; 1926, 154 + 139 bladzijden) door Abraham HANS (1882-1939), zonder illustraties

1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  68  69  70  71  72  73  74  75  76  77  78  79  80  81  82  83  84  85  86  87  88  89  90  91  92  93  94  95  96  97  98  99  100  101  102  103  104  105  106  107  108  109  110  111  112  113  114  115  116  117  Next  Last  

Sous-menu

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Lenaerts

Crédits