IDESETAUTRES.be

Téléchargements

Si vous êtes satisfait(e) de ce que vous avez téléchargé, ayez la gentillesse de verser ne fût-ce que 1 (un) EURO symbolique sur le compte bancaire de l'ONG humanitaire de votre choix, avec la communication www.idesetautres.be.

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 109 PDF - Rajouté le 19/06/2017

Description : La planche N°109 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°46 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 14 novembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De Albigenzen » (« Les Albigeois ») et se subdivisait en : « Het Goed en het Kwaad : de Bogomilen van Bulgarije » (« Le Bien et le Mal : les Bogomiles de Bulgarie »), «De reinen » (« Les purs »), « De secte van De Armen van Lyon in 1173 » (« La secte des Pauvres de Lyon ou Vaudois en 1173 »), « De Inquisitie » (« L’Inquisition ») et «De kruistocht van Lodewijk VIII tot 1226 » (« La croisade de Louis VIII jusqu’en 1226 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20109.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : VAN MAQUIS TOT MOESTUIN SOLORAMA 15 - Rajouté le 19/06/2017

Description : Voici « Van maquis tot moestuin » (Italië ; pages 238-239), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : TERUGGEDREVEN VTT TERUGDRIJVEN BESSY 54 VANDERSTEEN - Rajouté le 18/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Codha) is weldra ontwapend en (hij) wordt (weldra) teruggedreven » (« Il est désarmé et repoussé »).
On y trouve la forme verbale « TERUGgedreven », participe passé provenant de l’infinitif «TERUGdrijven», lui-même construit sur l’infinitif « DRIJVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le PLURIEL du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « TERUGdrijven » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « TERUG » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « terugGEdreven ». Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « TERUGgedreven », derrière le complément éventuel (« weldra »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 108 PDF - Rajouté le 18/06/2017

Description : La planche N°108 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°45 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 7 novembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De steden » (« Les villes ») et se subdivisait en : «De straten » (« Le rues »), « Te veel mensen » (« Trop de gens »), « De gilden » (« Les guildes »), « Harde werkers : de korporaties » (« De rudes travailleurs : les corporations ») et «De klassenstrijd » (« La lutte des classes »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20108.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS OP REIS DOOR BELGIE 1 HOOFDSTUK 8 DOOR LIMBURGSCHE HEIDE - Rajouté le 17/06/2017

Description : In bijlage vindt U « Door de Limburgsche heide », hoofdstuk 8, bladzijden 62-76 van het eerste deeltje van Op reis door België door Abraham HANS (Antwerpen, Lode Opdebeek ; s. d. : 1911 ?; 107-II bladzijden). Link naar Franstalige vertaling :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20A%20TRAVERS%20LA%20BELGIQUE%201%20CHAPITRE%2008.pdf
Worden behandeld : Zonnegang op de heide — Rethy — De graaf van Rethy — Moll — Met de trein naar Hamont — Eene reis met de diligence — Een voetrejs — Eene gesprek over de bijen — Iets over turf — Kempische sagen— Bree en Maaseyck — Naar Hasselt — Genck — Limburgs hoofdstad — de Boerenkrijg.
Men vindt er volgende afbeeldingen (2 minder dan in de Franstalige uitgave) : hoekje van Moll (bladzijde 58), bijenhal (bladzijde 66), bijenhouder (bladzijde 69), Bree (bladzijde 72), ouderwetsche huizen te Maaseyck (bladzijde 73), een toekomstige nijverheidsstad : Genck (bladzijde 74), Sint Quentin-kerk te Hasselt (bladzijde 75).
De afbeeldingen, die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : UITGEROEID VTT UITROEIEN SAFARI 1 VANDERSTEEN - Rajouté le 17/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Bavianen worden door hem (de luipaard) uitgeroeid » (« Les babouins sont exterminés par lui »).
On y trouve la forme verbale « UITgeroeid », participe passé provenant de l’infinitif « UITroeien », lui-même construit sur l’infinitif « ROEIEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la voyelle « I », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITroeien » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEroeid ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgeroeid » derrière le complément (« door hem ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 107 PDF - Rajouté le 17/06/2017

Description : La planche N°107 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°44 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 31 octobre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De gemeenten » (« Les communes ») et se subdivisait en : « Een vrije stad » (« Une ville libre »), « De poorters of burgers » (« Les bourgeois du portus ou bourg »), «Een keure » (« Une charte »), « Een republiek : de Hansa » («Une république : la Hanse ») et « Klokke Roeland in Gent » («La cloche Roeland du beffroi de Gand »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20107.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Si un ayant droit s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com , accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : STAD DIE VEEL OPEISEN SOLORAMA 15 - Rajouté le 17/06/2017

Description : Voici « De stad die velen opeisen » (Jeruzalem ; pages 236-237), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGEMOORD VTT UITMOORDEN RODE RIDDER 109 VANDERSTEEN - Rajouté le 16/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Franse soldeniers hebben uw hele gezin uitgemoord ! » (« Des mercenaires français ont massacré toute votre famille ! »).
On y trouve la forme verbale « UITgemoord », participe passé provenant de l’infinitif « UITmoorden », lui-même construit sur l’infinitif « MOORDEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « D », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITmoorden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEmoord ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgemoord » derrière le complément (« uw hele gezin ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 106 PDF - Rajouté le 16/06/2017

Description : La planche N°106 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°43 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 24 octobre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De gouden horde » (« La horde d’or ») et se subdivisait en : « Temoedsjin in 1193 » (« Temoudjine en 1193»), « Dsjengis Khan, meester van het Oosten » (« Gengis Khan, maître de l’Orient »), « Opmars naar het Westen ! » (« En marche vers l’Ouest ! »), « Aan de Wolga» (« Au bord de la Volga ») et « Zijn dood in 1227 » (« Sa mort en 1277 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20106.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 05 1918 - Rajouté le 15/06/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 5 (“Bezoek aan vader”, blzd. 41-50) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling).
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik ezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEWOED VTT UITWOEDEN ROBERT EN BERTRAND 21 VANDERSTEEN - Rajouté le 15/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Bij dageraad is de brand uitgewoed » = « De brand is bij dageraad uitgewoed » (« A l’aurore, l’incendie s’est apaisé »).
On y trouve la forme verbale « UITgewoed », participe passé provenant de l’infinitif « UITwoeden », lui-même construit sur l’infinitif « WOEDEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « D », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITwoeden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEwoed ».
Dans la phrase où il n’y a pas inversion, on voit qu’il y a REJET de la forme verbale « UITgewoed » derrière le complément (« bij dageraad ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 105 PDF - Rajouté le 15/06/2017

Description : La planche N°105 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°42 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 17 octobre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De verlokking van het Oosten » (« L’attrait de l’Orient ») et se subdivisait en : « Saladin » (« Saladin »), « Drie koningen : Frederik Barbarossa, Richard Leeuwen en Philips-August » (« Trois rois : Frédéric Barberousse, Richard Cœur de Lion et Philippe-Auguste »), « Richard komt ! » (« Richard vient ! »), « De vierde Kruistocht » (« La quatrième Croisade ») et « Baudewijn IX in 1204 » (« Baudouin IX en 1204 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20105.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : SCHIEREILAND IN DE ZWARTE ZEE SOLORAMA 15 - Rajouté le 15/06/2017

Description : Voici « Schiereiland in de Zwarte Zee » (Krim ; pages 234-235), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 07 - Rajouté le 14/06/2017

Description : In bijlage vindt U de zeven de wekelijkse aflevering en heruitgave (9-8-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Zesde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2006%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEMERGELD VTT UITMERGELLEN ROBERT EN BERTRAND 15 VANDERSTEEN - Rajouté le 14/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « « Zij kwijnt weg / wordt (door de ellende) uitgemergeld » (« Elle dépérit, décharnée »).
On y trouve la forme verbale « UITgemergeld », participe passé provenant de l’infinitif « UITmergellen », lui-même construit sur l’infinitif « MERGELLEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITmergellen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEmergeld ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgemergeld » derrière le complément éventuel (« door de ellende ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 104 PDF - Rajouté le 14/06/2017

Description : La planche N°104 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°41 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 10 octobre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Philips-Augustus » (« Philippe-Augustus ») et se subdivisait en : « Hij (Hendrik II Plantagenet) had er genoeg van » (« Il / Henri II Plantagenet en avait assez »), « Richard Leeuwen en Jan zonder Land » (« Richard Cœur de Lion et Jean sans Terre »), « De oorlog van 1202 » (« La guerre de 1202 »), « De grote slag van 1214 in Bouvines » (« La grande bataille de 1214 à Bouvines ») et « Vijf en twintig baronnen en de Magna Charta van 1215 » (« Vingt-cinq barons et la Grande Charte de 1215 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20104.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : UITGEHONGERD VTT UITHONGEREN BESSY 59 VANDERSTEEN - Rajouté le 13/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Als hij (eindelijk) (is) uitgehongerd is, zal hij niet aarzelen een weerloze man aan te vallen » (« S’il est affamé, il ne va pas hésiter à attaquer un homme sans défense »).
On y trouve la forme verbale « UITgehongerd », participe passé provenant de l’infinitif « UIThongeren », lui-même construit sur l’infinitif « HONGEREN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « R », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UIThongeren » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEhongerd ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgehongerd » derrière le complément éventuel (« eindelijk ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 103 PDF - Rajouté le 13/06/2017

Description : La planche N°103 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°40 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 3 octobre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De dikke vazal en de magere koning » (« Le gros vassal et le maigre roi ») et se subdivisait en : « Het huis van Normandië » (« La maison de Normandie »), « Hendrik Beauclerk » (« Henri Beau-Clerc »), « De Plantagenets » (« Les Plantagenets »), « Hendrik II Plantagenet » (« Henri II Plantagenet ») et « Alienor » (« Aliénor »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20103.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : VOLK VAN DE DALMATISCHE KUST SOLORAMA 15 - Rajouté le 13/06/2017

Description : Voici « Het volk van de Dalmatische kust » (pages 232-233), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS ZWARTE KOO KINDERBIBLIOTHEEK 2 853 - Rajouté le 12/06/2017

Description : In bijlage vindt U, “Zwarte Koo”, aflevering 2 (en 853) van “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” in 1922, met afbeeldingen van Otto GEERLING.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEDROOGD VTT UITDROGEN KARL MAY 7 VANDERSTEEN - Rajouté le 12/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het is alsof de bron in één nacht uitgedroogd is » (« C’est comme si la source s’est asséchée en une seule nuit »).
On y trouve la forme verbale « UITgedroogd », participe passé provenant de l’infinitif « UITdrogen », lui-même construit sur l’infinitif « DROGEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « G », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITdrogen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEdroogd ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgedroogd » derrière le complément (« in één nacht ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 102 PDF - Rajouté le 12/06/2017

Description : La planche N°102 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°39 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 27 septembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Het Christen Europa » (« L’Europe chrétienne») et se subdivisait en : « De koningskronen » (« Les couronnes de rois »), « De macht van Rome » (« La puissance de Rome »), « Nieuwe geestelijke orden » (« Nouveaux ordres ecclésiastiques »), « Universiteiten » (« Universités ») et « Willem Ruibroek » (« Guillaume Ruboucques »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20102.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : UITGESTOTEN VTT UITSTUITEN RODE RIDDER 38 VANDERSTEEN - Rajouté le 11/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze hebben hem uitgelachen … Ze hebben hem uitgestoten » (« Ils se sont moqués de lui … Ils l’ont expulsé »).
On y trouve notamment la forme verbale « UITgestoten », participe passé provenant de l’infinitif «UITstuiten», lui-même construit sur l’infinitif « STUITEN » qui fait l’objet des « temps primitifs » et dont le participe passé se construit sur le PLURIEL de l’O.V.T. (ou prétérit), les « UI » donnant des « O ».
Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « UITstuiten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEstoten ». Le même processus de construction s’applique pour « UITlachen ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgestoten » derrière le complément (« hem ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 101 PDF - Rajouté le 11/06/2017

Description : La planche N°101 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°38 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 19 septembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Strijd tussen tiara en keizerskroon » (« Lutte entre tiare et couronne impériale ») et se subdivisait en : « De oude Barbarossa » (« Le vieux Barberousse »), « Hendrik VI van Zwaab » (« Henri VI de Souabe »), « Paus Innocentius III » (« Le Pape Innocent III »), « Wat een ramp ! » (« Quelle catastrophe ! ») et « Het einde van de Hohenstaufen in 1268 » (« La fin des Hohenstaufen en 1268 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20101.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : WONDERSCHONE KUST SOLORAMA 15 - Rajouté le 11/06/2017

Description : Voici « Wonderschone kust » (Balkanschiereiland ; pages 230-231), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGEHAALD VTT UITHALEN ROBERT EN BERTRAND 35 VANDERSTEEN - Rajouté le 10/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Onder dit slogan zijn er al veel beest(acht)igheden uitgehaald » (« Sous ce slogan, il y a déjà eu beaucoup d’actes bestiaux commis = On a déjà commis beaucoup d’actes bestiaux au nom de ce slogan ! »).
On y trouve la forme verbale « UITgehaald », participe passé provenant de l’infinitif « UIThalen », lui-même construit sur l’infinitif « VOEREN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UIThalen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEhaald ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgehaald » derrière le complément (« AL ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase commençant par un complément, il y a INVERSION du sujet et du verbe. On aurait pu avoir la variante : « Veel beest(acht)igheden zijn onder dit slogan al uitgehaald »
Notons que l’on aurait aussi pu avoir une variante d’auxiliaire et cette phrase à la voix passive avec « WORDEN » (à l’O.V.T. ou prétérit) au lieu de l’auxiliaire « ZIJN » : « Onder dit slogan WERDEN er al veel beest(acht)igheden uitgehaald ! »
Rappelons enfin que les noms se terminant au singulier par le suffixe « -HEID », font un pluriel en « -HEDEN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 100 PDF - Rajouté le 10/06/2017

Description : La planche N°100 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°37 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 12 septembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Frederik Barbarossa » (« Frédéric Barberousse ») et se subdivisait en : « De Hohenstaufen, Gibellini van Zwaab » (« Les Hohenstaufen, Gibelins de Souabe »), « Hij had een rode baard in 1152 » (« Il avait une barbe rouge / rousse en 1152 »), « De Lombarden, Welfen » («Les Lombards, guelfes »), « Orlando Bandinelli, Alexander III» (« Orlando Bandinelli, Alexandre III ») et « Legnano in 1176» (« Legnano en 1176 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20100.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : UIT HET LEVEN VAN ABRAHAM HANS DE MAEGT 1934 KINDERBIBLIOTHEEK 500 - Rajouté le 09/06/2017

Description : In bijlage vindt U, “Uit het leven van A. Hans, de verteller van Vlaanderen”, biografie (1934) door Johan DE MAEGT en aflevering 500 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
Afbeeldingen (fotos) op bladzijden 9 en 15 van de vader en de moeder van Abraham HANS.
Die tekst, in oude spelling, werd voor u door Freddy Van Lerberghe geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEWIST VTT UITWISSEN SAFARI 2 VANDERSTEEN - Rajouté le 09/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « In het kamp is elk spoor grondig uitgewist » (« Dans le camp, chaque trace est minutieusement effacée »).
On y trouve la forme verbale « UITgewist », participe passé provenant de l’infinitif « UITwissen », lui-même construit sur l’infinitif « WISSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITwissen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEwist ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgewist » derrière le complément (« grondig ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 099 PDF - Rajouté le 09/06/2017

Description : La planche N°99 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°36 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 5 septembre 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Het koninkrijk Jeruzalem » (« Le royaume de Jérusalem ») et se subdivisait en : « Een nieuw rijk » (« Un nouveau royaume »), « De ridderorden » (« Les ordres de chevalerie »), « Lissabon wordt ingenomen » (« Lisbonne est prise »), « Saladin » (« Saladin ») et « Handel tussen Oost en West » (« Commerce entre Est et Ouest / Orient et Occident »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20099.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ISLAM IN EUROPA SOLORAMA 15 - Rajouté le 09/06/2017

Description : Voici « De Islam in Europa » (Turken in de Balkan ; pages 228-229), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 04 1918 - Rajouté le 08/06/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 4 (“Arme August”, blzd. 33-40) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling).
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik ezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEWIST VTT UITWISSEN BESSY 54 VANDERSTEEN - Rajouté le 08/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik heb mijn sporen zo goed mogelijk uitgewist » (« J’ai effacé mes traces aussi bien que possible »).
On y trouve la forme verbale « UITgewist », participe passé provenant de l’infinitif « UITwissen », lui-même construit sur l’infinitif « WISSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITwissen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEwist ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgewist » derrière les compléments (« mijn sporen » et « zo goed mogelijk ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 098 PDF - Rajouté le 08/06/2017

Description : La planche N°98 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°35 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 29 août 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De kruistochten » (« Les Croisades ») et se subdivisait en : « Het Heilige Graf » (« Le Saint-Sépulcre »), «Het Concilie van Clermont in 1095 » (« Le Concile de Clermont en 1095 »), « Godfried van Bouillon » (« Godefroid de Bouillon »), « Onder de zon van Azië » (« Sous le soleil d’Asie ») et « Jeruzalem in 1099 » (« Jérusalem en 1099 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20098.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 06 - Rajouté le 07/06/2017

Description : In bijlage vindt U de zesde wekelijkse aflevering en heruitgave (2-8-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Vijfde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2005%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEWIST VTT UITWISSEN KARL MAY 13 VANDERSTEEN - Rajouté le 07/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij sleept een deken achter zich aan waarmee alle sporen zorgvuldig (worden) uitgewist worden » (« Il traîne une couverture derrière lui, avec laquelle toutes les traces sont effacées »). (N.B. : « waarmee » provient de « met wat »)
On y trouve, dans la phrase subordonnée (introduite par « waarmee ») la forme verbale « UITgewist », participe passé provenant de l’infinitif « UITwissen », lui-même construit sur l’infinitif « WISSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITwissen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEwist ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgewist » derrière le complément éventuel («zorgvuldig») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 097 PDF - Rajouté le 07/06/2017

Description : La planche N°97 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°34 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 22 août 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Strijd tussen keizer en paus » (« Lutte entre empereur et pape = La querelle des investitures ») et se subdivisait en : « Staf en ring » (« Crosse et anneau »), « De abdij van Cluny » (« L’abbaye de Cluny »), « Hildebrand wordt paus Gregorius VII in 1073 » (« Hildebrand devient le pape Grégoire VII en 1073 »), « De tocht naar Canossa in 1077 » («Le pèlerinage de pénitence à Canossa en 1077 ») et « Het concordaat van Worms in 1122 » (« Le concordat de Worms en 1122 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20097.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : BOLWERK VAN HET WESTEN SOLORAMA 15 - Rajouté le 07/06/2017

Description : Voici « Bolwerk van het Westen » (Istanbul ; pages 226-227), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGEBRAND VTT UITBRANDEN BESSY 15 VANDERSTEEN - Rajouté le 06/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hoe groot was onze verbazing en ons verdriet, toen we enkele mijlen verder hun uitgebrande wagen vonden ! » (« Comment (= comme = combien) notre étonnement et notre chagrin fut grand, quand nous trouvâmes, quelques miles plus loin, leur chariot entièrement brûlé ! »).
On y trouve la forme verbale « UITgebrand », participe passé (utilisé ici comme adjectif épithète) provenant de l’infinitif « UITbranden », lui-même construit sur l’infinitif « BRANDEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « D », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « UITbranden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEbrand ».
Dans la variante suivante de la phrase, « We vonden hun wagen die enkele mijlen verder was uitgebrand », on voit mieux Ie REJET de la forme verbale « UITgebrand » derrière le complément («enkele mijlen verder ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 096 PDF - Rajouté le 06/06/2017

Description : La planche N°96 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°33 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 15 août 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Willem de veroveraar » (« Guillaume le conquérant») et se subdivisait en : « Eduard de belijder » (« Edouard le confesseur »), « De hertog van Normandie » («Le duc de Normandie »), « Vlamingen en Normandiers » («Flamands et Normands »), « Hastings in 1066 » (« Hastings en 1066 ») et « Een lachte groen … » (« Un riait jaune … »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20096.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS DRIE MAANDEN ONDER DE SNEEUW KINDERBIBLIOTHEEK 1 1922 - Rajouté le 05/06/2017

Description : In bijlage vindt U, “Drie maanden onder de sneeuw”, aflevering 1 van “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” in 1922.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGESTREKT VTT UITSTREKKEN RODE RIDDER 18 VANDERSTEEN - Rajouté le 05/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Midden in een uitgestrekt gewelf met lichtgevende wanden, prijkt een reusachtige witmarmeren tempel » (« Au milieu d’une caverne voûtée étendue avec des parois luminescentes (donnant de la lumière), trône un gigantesque temple en marbre blanc »).
On y trouve la forme verbale « UITgestrekt », participe passé (utilisé ici comme adjectif épithète) provenant de l’infinitif « UITstrekken », lui-même construit sur l’infinitif « STREKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITstrekken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEstrekt ».
Si la phrase s’était présentée comme suit, « Een gewelf, dat met lichtgevende wanden wordt uitgestrekt », on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la forme verbale « UITgestrekt » derrière le complément (« met lichtgevende wanden ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Dans ce cas, la phrase aurait été à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » serait utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 095 PDF - Rajouté le 05/06/2017

Description : La planche N°95 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°32 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 8 août 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De eerste Capetingers » (« Les premiers Capétiens») et se subdivisait en : « Een Russische princes » (« Une princesse russe »), « Het koninklijk bezit » (« Le domaine royal »), « Lodewijk VI de dikke » (« Louis VI le gros»), « De strijdkreet en het blazoen » (« Le cri de guerre et le blason») et « Lodewijk VII » (« Louis VII »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20095.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : EUROPA ACHTER HET KRUIS SOLORAMA 15 - Rajouté le 05/06/2017

Description : Voici « Europa achter het kruis » (pages 224-225), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGESTREKT VTT UITSTREKKEN BESSY 59 VANDERSTEEN - Rajouté le 04/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : «Hij ligt (= is) op de grond uitgestrekt» (« Il gît étendu sur le sol »)
On y trouve la forme verbale « UITgestrekt », participe passé provenant de l’infinitif « UITstrekken », lui-même construit sur l’infinitif « STREKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITstrekken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEstrekt ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgestrekt » derrière le complément (« op de grond ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 094 PDF - Rajouté le 04/06/2017

Description : La planche N°94 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°31 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 1er août 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De scheuring tussen oost en west » (« La scission entre l’Est et l’Ouest = Le schisme entre l’Orient et l’Occident ») et se subdivisait en : « Beeldenverering » (« Vénération des images ou icônes »), « De beeldenstormers » (« Les iconoclastes »), « Rome of Byzantium ? » (« Rome ou Byzance ? »), « Photius » (« Photius ») et « Het schisma » («Le schisme »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20094.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : UITGEREIKT VTT UITREIKEN RODE RIDDER 19 VANDERSTEEN - Rajouté le 03/06/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Telkens worden nieuwe lansen uitgereikt en (telkens) wordt de strijd verbeten voortgezet » (« De nouvelles lances sont rompues à tous les coups et le combat est poursuivi acharné = avec acharnement »).
On y trouve la forme verbale « UITgereikt », participe passé (utilisé ici comme adjectif épithète) provenant de l’infinitif « UITreiken », lui-même construit sur l’infinitif « REIKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITreiken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEreikt ».
S’il n’y avait pas eu INVERSION (phrase commençant par un complément, ici «telkens»), la phrase se serait présentée comme suit, « Nieuwe lansen worden telkens uitgereikt », on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la forme verbale « UITgestrekt » derrière le complément (« telkens ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 093 PDF - Rajouté le 03/06/2017

Description : La planche N°93 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°30 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 25 juillet 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De ridders » (« Les chevaliers ») et se subdivisait en : « Een jonkheer » (« Un jeune noble = un damoiseau OU un écuyer »), « De wake » (« La veillée d’armes »), « De ridderslag» (« L’adoubement »), « Een goede ruiter » (« Un bon cavalier ») et « Wees trouw » (« Sois fidèle »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20093.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : UITGERUKT VTT UITRUKKEN BESSY 59 VANDERSTEEN - Rajouté le 02/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Sid) heeft enkele droge grashalmen en twijgjes uitgerukt » (« Il a arraché quelques brindilles et brins d’herbe secs »).
On y trouve la forme verbale « UITgerukt », participe passé provenant de l’infinitif « UITrukken », lui-même construit sur l’infinitif « RUKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITrukken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGErukt ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgerukt » derrière le complément (« enkele droge grashalmen en twijgjes ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

© 2017, Bernard GOORDEN, voor de grammatica. Autres exemples à http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : DUIZENDJARIG RIJK SOLORAMA 14 - Rajouté le 02/06/2017

Description : Voici « Het duizendjarig rijk » (Byzantium ; pages 222-223), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGERUKT VTT UITRUKKEN 1 ROBERT EN BERTRAND 37 VANDERSTEEN - Rajouté le 01/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een hulpploeg is inderdaad uitgerukt » (« Une équipe d’aide = une expédition de secours est en effet détachée = dépêchée »).
On y trouve la forme verbale « UITgerukt », participe passé provenant de l’infinitif « UITrukken », lui-même construit sur l’infinitif « RUKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITrukken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGErukt ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgerukt » derrière le complément («inderdaad») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

© 2017, Bernard GOORDEN, voor de grammatica. Autres exemples à http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 05 - Rajouté le 01/06/2017

Description : In bijlage vindt U de vijfde wekelijkse aflevering en heruitgave (26-7-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Vierde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2004.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGERUKT VTT UITRUKKEN ROBERT EN BERTRAND 37 VANDERSTEEN - Rajouté le 01/06/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een hulpploeg is inderdaad uitgerukt » (« Une équipe d’aide = une expédition de secours est en effet détachée = dépêchée »).
On y trouve la forme verbale « UITgerukt », participe passé provenant de l’infinitif « UITrukken », lui-même construit sur l’infinitif « RUKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITrukken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGErukt ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgerukt » derrière le complément («inderdaad») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 091 PDF - Rajouté le 01/06/2017

Description : La planche N°91 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°28 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 11 juillet 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De burchten » (« Les châteaux-forts ») et se subdivisait en : « Ida, een klein meisje » (« Ida, une petite fille»), « De belegering » (« Le siège »), « Mooie uren » (« De belles heures »), « Een hard leven » (« Une vie dure ») et « Op zekere dag » (« Un certain jour »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20091.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 03 1918 - Rajouté le 31/05/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 3 (“Een brief van vader”, blzd. 27-32) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling). Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik ezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGESPOOKT VTT UITSPOKEN ROBERT EN BERTRAND 37 VANDERSTEEN - Rajouté le 31/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wat mag die (hem) uitgespookt hebben ? » (« Qu’est-ce qui a pu l’effrayer à ce point ? »).
On y trouve la forme verbale « UITgespookt », participe passé provenant de l’infinitif « UITspoken », lui-même construit sur l’infinitif « SPOKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITspoken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEspookt ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgespookt » derrière le complément (« die ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 090 PDF - Rajouté le 31/05/2017

Description : La planche N°90 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue, en quadrichromie, dans le N°27 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 4 juillet 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Het leenstelsel » (« La féodalité = le système de fief») et se subdivisait en : « Een chroniekschrijver : Siegbert van Gembloers » (« Un chroniqueur : Sigebert de Gembloux »), « In deze tijd » (« En ce temps-là »), « Geen eigendom » (« Pas de propriété »), « De eed van trouw » (« Le serment d’hommage ») et « Grote gebeurtenissen » (« Grands événements »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20090.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : LEVEN IS EEN SCHOUWTONEEL SOLORAMA 14 - Rajouté le 31/05/2017

Description : Voici « Het leven is een schouwtoneel » (pages 220-221), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGEPUT VTT UITPUTTEN SAFARI 1 VANDERSTEEN - Rajouté le 30/05/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De gewonde baviaan is (nu) uitgeput en wacht met opengesperde muil zijn opvolger op » (« Le babouin blessé est épuisé et attend son poursuivant, la gueule écartée = béante »).
On y trouve la forme verbale « UITgeput », participe passé provenant de l’infinitif « UITputten », lui-même construit sur l’infinitif « PUTTEN », qui NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITputten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEput ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgeput » derrière le complément éventuel (« NU ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 089 PDF - Rajouté le 30/05/2017

Description : La planche N°89 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°26 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 27 juin 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « Otto de Grote » (« Othon 1er le Grand ») et se subdivisait en : « De hertogen van Saksen » (« Les ducs de Saxe »), « Het daagt in den Oosten » (« Cela se lève à l’Est »), « Adelheid » (« Noblesse »), « De paus in nood » (« Le pape en péril ») et «Op 2 februari 962 : Het Heilige Roomse Rijk der Duitse Natie » (« Le 2 février 962 : le Saint Empire romain de la nation germanique »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20089.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS WANDELENDE JOOD IN VLAANDEREN KINDERBIBLIOTHEEK 235 - Rajouté le 29/05/2017

Description : In bijlage vindt U, “De wandelende Jood in Vlaanderen”, aflevering 235 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
Afbeelding op bladzijde 31. (Die is ook op bladzijde 497 van “De heks van Nieuwpoort” te vinden.)
Die tekst, in oude spelling, wordt ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : UITGEPUT VTT UITPUTTEN ROBERT EN BERTRAND 37 VANDERSTEEN - Rajouté le 29/05/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (Hij is nu) uitgeput en stort met zijn last neer » (« Il est maintenant épuisé et s’effondre avec sa charge »).
On y trouve la forme verbale « UITgeput », participe passé provenant de l’infinitif « UITputten », lui-même construit sur l’infinitif « PUTTEN », qui NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITputten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEput ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgeput » derrière le complément éventuel («NU») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 088 PDF - Rajouté le 29/05/2017

Description : La planche N°88 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°25 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 20 juin 1957. Elle concernait le Moyen Age, s’intitulait « De zonen van Robert» (« Les fils de Robert») et se subdivisait en : «Robert de Sterke » («Robert le fort »), « Odo I» (« Eudes 1er »), « Wie krijgt de kroon ? » (« Qui reçoit la couronne ? »), « Hugo de grote » («Hugues le grand ») et « Hugo Capet » (« Hugues Capet »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20088.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ARM MAAR ZONNIG SOLORAMA 14 - Rajouté le 29/05/2017

Description : Voici « Arm maar zonnig » (Griekenland ; pages 218-219), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGEPUT VTT UITPUTTEN BESSY 22 VANDERSTEEN - Rajouté le 28/05/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (De vlinder is nu) uitgeput en laat zich op de aarde vallen » (« Epuisé, le papillon se laisse tomber sur la terre = le sol »).
On y trouve la forme verbale « UITgeput », participe passé provenant de l’infinitif « UITputten », lui-même construit sur l’infinitif « PUTTEN », qui NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « UITputten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEput ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgeput » derrière le complément éventuel («NU») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 087 PDF - Rajouté le 28/05/2017

Description : La planche N°87 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°24 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 13 juin 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « De Vikings komen ! » (« Les Vikings viennent ! ») et se subdivisait en : « Ze waren overal » (« Ils étaient partout »), « De vesting van Leuven » (« La forteresse de Louvain »), « Ze belegerden Parijs » (« Ils assiégèrent Paris»), « Vier kronen » (« Quatre couronnes ») et « Italië et Sicilië » (« Italie et Sicile »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20087.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OPGEROLD VTT OPROLLEN BESSY 22 VANDERSTEEN - Rajouté le 27/05/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De vlinder heeft een tong, die we hier half opgerold weergeven » (« Le papillon a une langue, que nous rendons = représentons ici à moitié enroulée »).
On y trouve la forme verbale « OPgerold », participe passé (utilisé ici comme adjectif attribut) provenant de l’infinitif « OProllen », lui-même construit sur l’infinitif « RANDEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « D », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « OProllen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGErold ».
Si on avait eu une variante de la phrase comme « De tong van de vlinder is hier half opgerold », on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la forme verbale « OPgerold » derrière les compléments (« hier » et « half ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 086 PDF - Rajouté le 27/05/2017

Description : La planche N°86 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°23 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 6 juin 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « 843 (Het verdrag van Verdun) : De taart werd verdeeld » (« 843 (Le Traité de Verdun) : Le gâteau fut partagé ») et se subdivisait en : « Lodewijk de Vrome » («Louis le Débonnaire »), « Drie stukken voor Lotharius, Lodewijk de Duitser en Karel de Kale » (« Trois morceaux pour Lothaire, Louis le Germanique et Charles le Chauve »), « Een titel van keizer voor Lotharius » (« Un titre d’empereur pour Lothaire »), « Het deel van Lotharius : » (« La part de Lothaire») et « Lotharingen » (« Lotharingie »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20086.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OP ZOEK NAAR VRIJHEID SOLORAMA 14 - Rajouté le 27/05/2017

Description : Voici « Op zoek naar vrijheid » (Griekenland ; pages 216-217), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 02 1918 - Rajouté le 26/05/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 2 (“Het is oorlog in België”, blzd. 17-26) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling). Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGESCHRIKT VTT OPSCHRIKKEN KARL MAY 7 VANDERSTEEN - Rajouté le 26/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Zij (Ava) … wordt plots door verwarde geluiden opgeschrikt » (« Elle est soudain effrayée par des bruits confus »).
On y trouve la forme verbale « OPgeschrikt », participe passé provenant de l’infinitif « OPschrikken », lui-même construit sur l’infinitif « SCHRIKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPschrikken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEschrikt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgeschrikt » derrière les compléments (« plots » et « door verwarde geluiden ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 085 PDF - Rajouté le 26/05/2017

Description : La planche N°85 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°22 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 30 mai 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Het rijk van Karel de Grote » («L’empire de Charlemagne ») et se subdivisait en : « De meivelden » (« Les champs de mei »), « Graven en markgraven» (« Comtes et markgraves ou marquis »), «Schrijven kon hij niet » (« Il ne savait pas lire »), « De paleisschool » (« L’école du palais ou école palatine ») et «Aken » (« Aix-la-Chapelle »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20085.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 04 - Rajouté le 25/05/2017

Description : In bijlage vindt U de vierde wekelijkse aflevering en heruitgave (19-7-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Derde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2003%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGERICHT VTT OPRICHTEN KARL MAY 7 VANDERSTEEN - Rajouté le 25/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Na hard werk worden de eerste palen voor het woonhuis opgericht » (« Après un dur travail, les premiers piliers pour l’habitation sont dressés »).
On y trouve la forme verbale « OPgericht », participe passé provenant de l’infinitif « OPrichten », lui-même construit sur l’infinitif « RICHTEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPrichten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEricht ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgericht » derrière le complément (« voor het woonhuis ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 084 PDF - Rajouté le 25/05/2017

Description : La planche N°84 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°21 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 23 mai 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Karel de Grote » (« Charlemagne ») et se subdivisait en : « De twee broeders : Karel en Karloman » (« Les deux frères : Charles et Carloman »), « Diederik, koning van de Longobarden » (« Didier, roi des Lombards »), «Karel Martel » (« Charles Martel »), « Witkind, leider van de Saksen » (« Wittikind, chef des Saxons »), « Roeland en zijn hoorn te Roncevaux» (« Roland et son cor à Roncevaux ») et « De keizer van het Westen » (« L’empereur d’Occident = de l’Ouest»).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20084.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OOST EN WEST IN EEN HAND SOLORAMA 14 - Rajouté le 25/05/2017

Description : Voici « Oost en West in één hand » (Alexander de Grote ; pages 214-215), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : OPGERICHT VTT OPRICHTEN BESSY 54 VANDERSTEEN - Rajouté le 24/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze hebben hun hutten achter de omheiningsmuur van een oude pueblo opgericht » (« Ils ont érigé leurs huttes derrière le mur d’enceinte d’un vieux pueblo = village »).
On y trouve la forme verbale « OPgericht », participe passé provenant de l’infinitif « OPrichten », lui-même construit sur l’infinitif « RICHTEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPrichten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEricht ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgericht » derrière les compléments (« hun hutten » et « achter de omheiningsmuur van een oude pueblo ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : ZIJ LEERDEN ONS DENKEN SOLORAMA 14 - Rajouté le 24/05/2017

Description : Voici « Zij leerden ons denken » (Griekenland ; pages 212-213), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Ils nous apprirent à penser :
http://www.idesetautres.be/upload/ILS%20NOUS%20APPRIRENT%20A%20PENSER%20SOLORAMA%2014.jpg
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 083 PDF - Rajouté le 24/05/2017

Description : La planche N°83 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°20 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 16 mai 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Een familie van de boorden van de Maas » (« Une famille des bords de la Meuse ») et se subdivisait en : « Het huis van Austrasie » (« La maison d’Austrasie »), « Pepijn van Herstal » (« Pépin de Herstal »), «Karel Martel » (« Charles Martel »), « Pepijn de korte » («Pépin le bref ») et « De pauselijke staten » (« Les états pontificaux »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20083.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OPGEBRAND VTT OPBRANDEN BESSY 54 VANDERSTEEN - Rajouté le 23/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De lont was bijna opgebrand » (« La mèche était presque consumée »).
On y trouve la forme verbale « OPgebrand », participe passé provenant de l’infinitif « OPbranden », lui-même construit sur l’infinitif « BRANDEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « D », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « OPbranden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEbrand ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgebrand » derrière le complément (« bijna ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 082 PDF - Rajouté le 23/05/2017

Description : La planche N°82 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°19 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 9 mai 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Dji-Hâd » (« Dji-Had ») et se subdivisait en : « Khalifa » (« Les califes »), « Djebel-al-Tarik » (« Mont de Tarik »), « Haroen-al-Rasjid » (« Haroun-al-Rachid »), « De Kunstenaars » (« Des artistes ») et « Geleerden » (« Des savants »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20082.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OPGELEVERD VTT OPLEVEREN ROBERT EN BERTRAND 35 VANDERSTEEN - Rajouté le 22/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « En heeft de speurtocht in de vallei iets opgeleverd ? » (« Et est-ce que la traque dans la vallée a livré = donné quelque chose ? »).
On y trouve la forme verbale « OPgeleverd », participe passé provenant de l’infinitif « OPleveren », lui-même construit sur l’infinitif « LEVEREN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « R », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « OPleveren » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEleverd ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgeleverd » derrière les compléments (« in de vallei » et « iets ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 081 PDF - Rajouté le 22/05/2017

Description : La planche N°81 de « Geschiedenis van de Wereld est parue dans le N°18 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 2 mai 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Mohammed, de profeet » (« Mahomet, le prophète ») et se subdivisait en : « De Kaabah » (« La Kaâbah »), « Allah en zijn profeet » (« Allah et son prophète »), « De stad van de profeet » (« La ville du prophète »), « De Koran » (« Le Coran ») et « De terugkeer naar Mekka » (« Le retour à La Mecque »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20081.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : GODEN EN HELDEN SOLORAMA 14 - Rajouté le 22/05/2017

Description : Voici « Goden en helden » (Griekenland ; pages 210-211), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre « Dieux et héros » :
http://www.idesetautres.be/upload/DIEUX%20ET%20HEROS%20SOLORAMA%2014.jpg
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : OPENGEBARST VTT OPENBARSTEN ROBERT EN BERTRAND 21 VANDERSTEEN - Rajouté le 21/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Drie vergaarbakken (…) zijn (door de ontploffing) opengebarst » (« Trois réservoirs = cuvettes de descente se sont ouverts brusquement en se fêlant = ont crevé »).
On y trouve la forme verbale « OPENgebarst », participe passé provenant de l’infinitif « OPENbarsten », lui-même construit sur l’infinitif « BARSTEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPENbarsten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OPEN » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « openGEbarst ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPENgebarst » derrière le complément éventuel (« door de ontploffing ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 080 PDF - Rajouté le 21/05/2017

Description : La planche N°80 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°17 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 25 avril 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Paus Gregorius » (« Le pape Grégoire le Grand ») et se subdivisait en : « Gregorius Anicius » («Grégoire Anicius »), « De engel van het mausoleum » («L’ange du mausolée »), « De Gregoriaanse muziek » (« La musique grégorienne »), « De bekering van Europa » (« La conversion de l’Europe ») et « Servus servorum Dei » (« Le serviteur des serviteurs de Dieu »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20080.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OPGEPIKT VTT OPPIKKEN BESSY 59 VANDERSTEEN - Rajouté le 20/05/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De angstkreet van Mitho voorkomt niet dat hij (Motha) door de valk (wordt) opgepikt wordt » (« Le cri de peur de Mitho ne prévient pas que Motha soit saisi => emporté »).
On y trouve la forme verbale « OPgepikt », participe passé provenant de l’infinitif « OPpikken », lui-même construit sur l’infinitif « PIKKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPpikken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEpikt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgepikt » derrière le complément éventuel («door de valk ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 079 PDF - Rajouté le 20/05/2017

Description : La planche N°79 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°16 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 18 avril 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Justianus » («Justinien ») et se subdivisait en : « Hij was van eenvoudige afkomst » (« Il était d’origine modeste »), « De codex » (« Le codex »), « Zijn droom» (« Son rêve »), « In Byzantium was alles mogelijk » («A Byzance, tout était possible ») et « De Hagia Sophia » («Haghia Sophia »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20079.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : BAKERMAT WESTERSE KUNST SOLORAMA 13 - Rajouté le 20/05/2017

Description : Voici « Bakermat van de westerse kunst » (Griekenland ; pages 208-209), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.




Nom : OPGEMERKT VTT OPMERKEN SAFARI 2 VANDERSTEEN - Rajouté le 19/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (Je hebt dat) goed opgemerkt ! » (« Tu l’as bien remarqué = observé »).
On y trouve la forme verbale « OPgemerkt », participe passé provenant de l’infinitif « OPmerken », lui-même construit sur l’infinitif « MERKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPmerken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEmerkt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgemerkt » derrière le complément (« GOED ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 078 PDF - Rajouté le 19/05/2017

Description : La planche N°78 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°15 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 11 avril 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « Byzantium » (« Byzance ») et se subdivisait en : « Een hoofd zonder lichaam » (« Une tête sans corps »), « Groen of blauw » (« Vert ou bleu »), « Titels en decoraties » («Titres et décorations »), « De basileus » (« Le basileus ») et « Een wankele troon » (« Un trône chancelant »).

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 01 1918 - Rajouté le 18/05/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 1 (“Drie jongens op reis”, blzd. 8-16) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling). Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGEMERKT VTT OPMERKEN ROBERT EN BERTRAND 35 VANDERSTEEN - Rajouté le 18/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ik heb haar meermaals opgemerkt » (« Je l’ai remarquée plus d’une fois »).
On y trouve la forme verbale « OPgemerkt », participe passé provenant de l’infinitif « OPmerken », lui-même construit sur l’infinitif « MERKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPmerken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEmerkt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgemerkt » derrière les compléments (« haar » et (« meermaals ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 077 PDF - Rajouté le 18/05/2017

Description : La planche N°77 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°14 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 4 avril 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « De Graalridders » (« Les chevaliers du Graal ») et se subdivisait en : « Koning Arthur » (« Le roi Arthur»), « De Oost-Goten » (« Les Ostrogoths »), « Meester van Italië » (« Maître de l’Italie »), « Regeren is een kunst » («Régner est un art ») et « Paus Johannes 1e » (« Le pape Jean 1er »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20077.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : TWEE WERELDEN IN EEN LAND SOLORAMA 13 - Rajouté le 18/05/2017

Description : Voici « Twee werelden in één land » (Ioniërs en Doriërs in Griekenland ; pages 206-207), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 03 - Rajouté le 17/05/2017

Description : In bijlage vindt U de derde wekelijkse aflevering en heruitgave (12-7-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Tweede aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2002%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGEMERKT VTT OPMERKEN 1 ROBERT EN BERTRAND 15 VANDERSTEEN - Rajouté le 17/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (Nol) wordt spoedig door de op de loer liggende stakers opgemerkt » (« Il est rapidement remarqué par les grévistes faisant le guet »). (N.B. : de stakers die op de loer lagen / waren)
On y trouve la forme verbale « OPgemerkt », participe passé provenant de l’infinitif « OPmerken », lui-même construit sur l’infinitif « MERKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPmerken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEmerkt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgemerkt » derrière le complément («door de op de loer liggende stakers ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 076 PDF - Rajouté le 17/05/2017

Description : La planche N°76 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°13 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 28 mars 1957. Elle concernait les prémisses du Moyen Age, s’intitulait « De Merovingse koningen » (« Les rois mérovingiens ») et se subdivisait en : « De zonen van Clovis » (« Les fils de Clovis »), « De zonen van Chlotarius » (« Les fils de Clotaire »), « Brunehilde en Fredegonde » (« Brunehaut et Frédégonde »), « Koning Dagobert » (« Le roi Dagobert ») et «De vadsige koningen » (« Les rois fainéants »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
http://www.idesetautres.be/upload/GESCHIEDENIS%20WERELD%20SCHOONJANS%20FUNCKEN%20076.zip
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : OPGEMERKT VTT OPMERKEN BESSY 24 VANDERSTEEN - Rajouté le 16/05/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Aan boord van het schip werd het schot opgemerkt » (« A bord du navire, le tir = le coup de feu fut remarqué »).
On y trouve la forme verbale « OPgemerkt », participe passé provenant de l’infinitif « OPmerken », lui-même construit sur l’infinitif « MERKEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « K », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPmerken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEmerkt ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgemerkt » derrière le complément éventuel (« bijna dadelijk ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » (ici « WERD » à l’O.V.T. ou prétérit de ses « temps primitifs ») est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

First  Previous  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  Next  Last  

Sous-menu

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Devignez

Crédits