IDESETAUTRES.be

Téléchargements

Si vous êtes satisfait(e) de ce que vous avez téléchargé, ayez la gentillesse de verser ne fût-ce que 1 (un) EURO symbolique sur le compte bancaire de l'ONG humanitaire de votre choix, avec la communication www.idesetautres.be.

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 166 PDF - Rajouté le 15/08/2017

Description : La planche N°166 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°51 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 17 décembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « El pobre coronado » (« El pobre coronado, c’était don Quichotte») et se subdivisait en : «Philips III » (« Philippe III en 1598 »), « Een schone dood » (« Une belle mort »), « Philips IV » (« Philippe IV jusqu’en 1665 »), « De koning der koningen » (« Le roi catholique d’Espagne, roi des rois ») et « Spanje is groot » (« Grandeur de l’Espagne du 17ème siècle »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».

Nom : ABRAHAM HANS 600 FRANCHIMONTEZEN KINDERBIBLIOTHEEK 505 - Rajouté le 14/08/2017

Description : In bijlage vindt U, “De 600 Franchimontezen” (uit Franchimont, niet ver van Luik), aflevering 505 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
Oorspronkelijke afbeelding is op bladzijde 24.
De kleurafbeeldingen zijn aan Liliane en Fred FUNCKEN te wijten ; ze werden in een stripverhaal (met tekst van Yves DUVAL) in het weekblad “KUIFJE” (bladzijden 38-41), op 02/05/1961, uitgegeven.
“De zes honderd Franchimonteezen” heeft als bronvermelding Collectie Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience (Antwerpen) EHC 649297.
Die tekst, in oude spelling, werd voor u geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 12 DAMME - Rajouté le 14/08/2017

Description : Ontdek « Damme », hoofdstuk 12, bladzijden 107-124 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 blz.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : gezicht op Brugge (blz. 107), gezicht op Damme (blz. 107), langs de Damsche vaart (blz. 108), stadhuis van Damme (blz. 110), straat van Damme (blz. 111), schandpaal (blz. 113), Jacob van Maerlant (blz. 115), Uilenspiegels reis naar Brugge (afbeelding van Emiel WALRAVENS ; blz. 117), Uilenspiegel als koorddanser (afbeelding van Emiel WALRAVENS ; blz. 119), vloot (afbeelding van Emiel WALRAVENS ; blz. 121), Gwijde van Dampierre graaf van Vlaanderen (blz. 122), bestorming van het slot van Male (blz. 123).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien ook aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, wordt ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : GEBRACHT VTT BRENGEN 2 RODE RIDDER 33 VANDERSTEEN - Rajouté le 14/08/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Terwijl de gewonden naar een zaal (worden) gebracht worden, bestormen de Moren de tweede ring van kantelen » (« Tandis que les blessés sont portés dans une salle, les Maures se ruent sur le deuxième anneau de créneaux => la deuxième ligne d’enceinte »). (N.B. : on est à la voix passive, l’auxiliaire étant « WORDEN » au lieu de « zijn ».)
On y trouve dans cette deuxième phrase notamment la forme verbale « GEBRACHT », participe passé provenant de l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le participe passé « GEBRACHT » est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
N’oublions pas que la forme verbale du participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière le complément (« naar een zaal »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse, également en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 165 PDF - Rajouté le 14/08/2017

Description : La planche N°165 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°50 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 10 décembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Rubens » (« Rubens ») et se subdivisait en : « Een lieve moeder » (« Une mère admirable en 1577 »), « Zijn terugkeer » (« Son retour / Quand il revint en 1609 »), « De kruisafdoening » (« La descente de croix en 1612 »), « Het centrum van de wereld » (« Le centre d’un monde ») et « De barok » (« Le baroque »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : GALLIA NARBONENSIS NL SOLORAMA 19 - Rajouté le 14/08/2017

Description : Voici « Gallia Narbonensis » (Frankrijk, Narbonne ; pages 294-295), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS GROTE RAMP KINDERBIBLIOTHEEK 663 JAN MARCHAU 1982 ZO SCHREEF - Rajouté le 13/08/2017

Description : “De groote ramp” (van Corvilain in 1889) was aflevering 663 van “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Die heruitgave verscheen in “Zo schreef Abraham HANS”, verzorgd door Davidsfonds Kontich, samen met drie andere boekjes uit de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”. In 1982 werd het door Jan MARCHAU bewerkt, herschreven en in nieuwe spelling omgezet.
Er bestaat een stripverhaal van Willy VANDERSTEEN, in de reeks “Robert en Bertrand” (N°21), waarvan B. Goorden uittreksels gebruikte om grammatica Nederlands te leren en ervan een paar hier reproduceert :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : GEBRACHT VTT BRENGEN 1 RODE RIDDER 33 VANDERSTEEN - Rajouté le 13/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij (de rode ridder) wordt met geboeide handen voor het halfdronken gezelschap gebracht » (« Il est amené les mains entravées devant la société à moitié en état d’ébriété »). (N.B. : on est à la voix passive, l’auxiliaire étant « WORDEN » au lieu de « zijn ».)
On y trouve notamment la forme verbale « GEBRACHT », participe passé provenant de l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le participe passé « GEBRACHT » est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
N’oublions pas que la forme verbale du participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« met geboeide handen naar het kamp » et « voor het halfdronken gezelschap »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse, également en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 164 PDF - Rajouté le 13/08/2017

Description : La planche N°164 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°49 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 3 décembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Palestrina dirigeert » (« Palestrina au pupitre ») et se subdivisait en : « « Giovanni Pierluigi », « Grote schrijvers » (« De grand écrivains / A vos places ! »), « Grote geleerden » (« De grands savants »), « Grote artiesten » (« De grands artistes ! ») et « Een hymne » (« Un hymne / Chantons ! »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : OMGEBRACHT VTT OMBRENGEN RODE RIDDER 109 VANDERSTEEN - Rajouté le 12/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij heeft hem (Leroux) omgebracht » (« Il l’a assassiné »).
On y trouve la forme verbale « OMgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « OMbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « OMbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OM » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « omGEbracht ».
Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « OMgebracht » derrière le complément (« hem »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 163 PDF - Rajouté le 12/08/2017

Description : La planche N°163 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°48 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 26 novembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « In de schaduw van het Kreml » (« Dans l’ombre du Kremlin ») et se subdivisait en : « De tsarenkroon » (« La couronne de tsar en 1551 »), «Grosnoi » (« Ivan IV Groznoï le terrible »), « Een groot keizer » (« Un grand empeur => Grand rassembleur »), « Boris Godoenow » (« Boris Godounof en 1598 ») et « Een valse Dimitri » (« Un faux Dmitri en 1605 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : AARDRIJKSKUNDIG MUSEUM SOLORAMA 19 - Rajouté le 12/08/2017

Description : Voici « Een aardrijkskundig museum » (Franse mediterrane ; pages 292-293), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : DOORGEBRACHT VTT DOORBRENGEN ROBERT EN BERTRAND 37 VANDERSTEEN - Rajouté le 11/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Ze hebben een stormachtige nacht in het bos doorgebracht » (« Ils ont passé une nuit d’orage dans le bois »).
On y trouve la forme verbale « DOORgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « DOORbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « DOORbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « DOOR » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « doorGEbracht ».
Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « DOORgebracht » derrière les compléments (« een stormachtige nacht » et « in het bos »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

© 2017, Bernard GOORDEN, voor de grammatica. Autres exemples à http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 162 PDF - Rajouté le 11/08/2017

Description : La planche N°162 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°47 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 19 novembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De verovering van het koninkrijk » (« La conquête du royaume par Henri IV ») et se subdivisait en : « Een soldaat » (« Henri de Navarre, (sentait le) soldat »), « Een witte vederbos » (« Ralliez-vous à mon panache blanc ! / bataille d’Ivry, 1590 »), «Alexander Farnese » (« Alexandre Farnèse débloque Paris »), « De dodensprong » (« Le saut périlleux » / « Paris vaut bien une messe … : Henri IV abjura en 1593 ») et « De vrede » (« La paix / l’apaisement : l’Edit de Nantes en 1598 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 13 1918 - Rajouté le 10/08/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 13 (“Naar de stad terug”, blzd. 100-106) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling.
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Andere werken met illustraties van O. Geerling, zie
http://www.dbnl.org/auteurs/auteur.php?id=geer090

Nom : DOORGEBRACHT VTT DOORBRENGEN RODE RIDDER 109 VANDERSTEEN - Rajouté le 10/08/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De kapitein denkt dat ik de gehele reis aan boord van zijn schip doorgebracht » (« Le capitaine pense que j’ai passé tout le voyage sur son navire »).
On y trouve, dans la phrase subordonnée relative, la forme verbale « DOORgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « DOORbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « DOORbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « DOOR » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « doorGEbracht ».
Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « DOORgebracht » derrière les compléments (« de gehele reis» et « aan boord van zijn schip »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 161 PDF - Rajouté le 10/08/2017

Description : La planche N°161 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°46 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 12 novembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De drie Hendriken » (« Les trois Henri ») et se subdivisait en : « De koning van Frankrijk » («Le roi de France Henri III »), «De koning van Parijs » (« Henri de Guise, Henri le Balafré, roi de Paris »), « De moord van Blois » (« Le crime de Blois en 1588 : l’assassinat du duc de Guise »), «De moord van Saint-Cloud» (« Le crime de Saint-Cloud en 1589 : l’assassinat de Henri III ») et «De koning van Navarra » (« Le roi de Navarre Henri IV»).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : MARITIEME STEUNPUNTEN SOLORAMA 19 - Rajouté le 10/08/2017

Description : Voici « Maritieme steunpunten » (Malta, Kreta en Rhodes ; pages 290-291), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 15 - Rajouté le 09/08/2017

Description : In bijlage vindt U de vijftiende wekelijkse aflevering en heruitgave (4-10-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Veertiende aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2014%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : DOORGEBRACHT VTT DOORBRENGEN BESSY 59 VANDERSTEEN - Rajouté le 09/08/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Voor elk jaar dat ik in de gevangenis (heb) doorgebracht heb, krijg je een kogel in jouw huid » (« Pour chaque année que j’ai passée en prison, tu reçois une balle dans ta peau »).
On y trouve, dans la phrase subordonnée relative, la forme verbale « DOORgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « DOORbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « DOORbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « DOOR » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « doorGEbracht ».
Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « DOORgebracht » derrière le complément (« in de gevangenis »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse : http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 160 PDF - Rajouté le 09/08/2017

Description : La planche N°160 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°45 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 5 novembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De godsdienst-oorlogen » (« Les guerres de religion ») et se subdivisait en : « Zes en dertig jaar lang » (« Ce fut terrible, pendant 36 ans, jusqu’en 1598»), « Acht oorlogen » (« 8 guerres ! »), « De vrede van Saint-Germain » (« La Paix de Saint-Germain en 1570 »), « Coligny » (« L’amiral Gaspard de Coligny ») et « De Bartholomeusnacht » (« Le massacre de la Saint Barthélemy en 1572 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS BLOEDIG IJZERLAND HOOFDSTUK 16 AFLEVERING 8 1920 - Rajouté le 08/08/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 16 (“De voorposten”, bladzijden 114-123) uit aflevering 8 (12 maart 1920) van Abraham HANS (1882-1939) in Het bloedig Ijzerland (Brussel, Julius Hoste ; 1920-1921, 1038 bladzijden, oorspronkelijk verschenen in 65 wekelijkse afleveringen van 25-1-1920 t/m 17-4-1921)
Afbeeldingen : Schets III – Gevecht bij Keiem (blzd. 117), de meelfabriek aan den Ijzer te Dixmuiden (blzd. 121).
Zie “Inhoudsopgave” van “Het Bloedig IJzerland” :
http://www.idesetautres.be/upload/BLOEDIG%20IJZERLAND%20ABRAHAM%20HANS%20INHOUDSTAFEL.pdf
Nederland (Archief Stad en gemeente Goes) helpt opnieuw België, honderd jaar later ! Van de heer A. Burger ontvingen ze het gebonden weekblad. Dank aan onze vrienden uit Zeeland (Zuid-Beveland) !

Nom : BIJEENGEBRACHT VTT BIJEENBRENGEN BESSY 24 VANDERSTEEN - Rajouté le 08/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « In het midden van een naburig bos zijn de vrouwen, kinderen en bejaarde mensen bijeengebracht » (« Au milieu d’un bois voisin, les femmes, enfants et personnes âgées sont rassemblés »).
On y trouve la forme verbale « BIJEENgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « BIJEENbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « BIJEENbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « BIJEEN » (synonyme de « SAMEN » ou « bij elkaar ») de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « bijeenGEbracht ».
N’oublions pas que, si une phrase commence en néerlandais par un complément (« In het midden van een naburig bos »), on doit procéder à une « INVERSION », le sujet (ici « de vrouwen, kinderen en bejaarde mensen ») inversant sa position (le sujet est en général le mot N°1 de la phrase) avec le verbe (ici « ZIJN ») et passant donc derrière lui.
S’il n’y avait eu cette « INVERSION » dans une variante de la phrase (« De vrouwen, kinderen en bejaarde mensen zijn in het midden van een naburig bos bijeengebracht »), on aurait vu plus clairement qu’il y a REJET de la forme verbale du participe passé « BIJEENgebracht » derrière le complément (« In het midden van een naburig bos »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 159 PDF - Rajouté le 08/08/2017

Description : La planche N°159 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°44 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 29 octobre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Catharina de Medici » (« Catherine de Médicis ») et se subdivisait en : « Moeder en zoon » (« Mère et fils = Charles IX et sa mère »), « Tussen twee waters » (« Entre deux eaux / Politique de bascule entre Huguenots et Guises »), « Het colloquium van Poissy » (« Le colloque de Poissy en 1561 »), « Het edikt van januari » («L’édit de janvier 1562 ») et « Wassy » (« Le massacre de Wassy en 1562»).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : SCHILDWACHTEN ROND ITALIE SOLORAMA 19 - Rajouté le 08/08/2017

Description : Voici « Schildwachten rond Italië » (Sicilië, Sardinië en Corsica ; pages 288-289), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS SPREEKWOORDEN IN VERHALEN KINDERBIBLIOTHEEK 40 - Rajouté le 07/08/2017

Description : In bijlage vindt U, “Spreekwoorden in verhalen”, aflevering 40 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
De 11 verschillende verhalen zijn : “Waar een wil is een weg” (blz. 3-12), “Wie niet sterk is, moet slim zijn” (blz. 12-14), “Zeem aan den baard strijken” (blz. 14-15), “Hoogmoed komt voor den val” (blz. 15-18), “Zooveel hoofden zooveel zinnen” (blz. 18-20),“Baas boven baas” (blz. 20-21), “Zeggen en doen verschilt wel tien roen” (blz. 21-25), “Ondank is ’s werelds loon” (blz. 25-), “Wie het onderste uit de kan wil hebben krijgt het lid op den neus” (blz. 26-28), “Schijn bedriegt” (blz. 28-30), “Wie een kuil graaft voor een ander valt er zerlf in” (blz. 30-32).
Er zijn afbeeldingen op bladzijden 7 en 16.
Leest U maar, over de afbeeldingen (met andere vergeleken), het artikel « Is B. H. HANS dezelfde illustror als E. HANS ? … / B. H. HANS est-il le même illustrateur que E. HANS ? … » :
http://www.idesetautres.be/upload/BH%20HANS%20EHANS%20ILLUSTRATIONS%20AFBEELDINGEN%20ABRAHAM%20HANS%20BGOORDEN.pdf
Die tekst, in oude spelling, werd voor u door Freddy Van Lerberghe geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : AANGEBRACHT VTT AANBRENGEN RODE RIDDER 6 VANDERSTEEN - Rajouté le 07/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De lettertekens worden met penseel en inkt aangebracht » (« Les caractères sont appliqués avec un pinceau et de l’encre »). (N.B. : la phrase est à la voix passive, l’auxiliaire étant « WORDEN »)
On y trouve la forme verbale « AANgebracht », participe passé provenant de l’infinitif « AANbrengen », lui-même construit sur l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts » et est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Quand « AANbrengen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « AAN » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « aanGEbracht ».
Il y a REJET de la forme verbale du participe passé « aangebracht » derrière le complément (« met penseel en inkt »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 158 PDF - Rajouté le 07/08/2017

Description : La planche N°158 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°43 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 22 octobre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De hugenoten » (« Les huguenots ») et se subdivisait en : « Een kleine jongen » (« Un petit garçon : Agrippa d’Aubigné en 1552 »), « De samenzwering » (« La conjuration d’Amboise »), « Mislukking » (« Echec de la conjuration en 1560 »), « De eed » (« Le serment d’Agrippa d’Aubigné ») et « In het jaar 1560 » (« François II de Valois mourut en 1560 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS ANTWERPEN IN BRAND KINDERBIBLIOTHEEK 303 JAN MARCHAU 1982 ZO SCHREEF - Rajouté le 06/08/2017

Description : “Antwerpen in brand” was aflevering 303 van “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”.
Die heruitgave verscheen in “Zo schreef Abraham HANS”, verzorgd door Davidsfonds Kontich, samen met drie andere boekjes uit de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek”. In 1982 werd het door Jan MARCHAU bewerkt, herschreven en in nieuwe spelling omgezet.
Reproduktie van omslag is te danken aan de medewerking van Collectie Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience (Antwerpen) : EHC 649088.
Leest U maar ook de Nederlandse vertaling (vooral tweede deel) van het artikel van Roberto Jorge PAYRO “ Dos representantes argentinos muertos en la guerra ”, dat in de krant La Nación, van Buenos Aires op 17 november 1914, werd uitgegeven.
De twee gestorven Argentijnse vertegenwoordigers waren de heren R. HIMMER (in Dinant, op 23 augustus 1914) en J. LEMAIRE (in Antwerpen, op 7 oktober 1914).
http://www.idesetautres.be/upload/19141020%20PAYRO%20TWEE%20ARGENTIJNSE%20VERTEGENWOORDIGERS%20GESTORVEN%20IN%20DE%20OORLOG.pdf

Nom : GEBRACHT VTT BRENGEN ROBERT EN BERTRAND 21 VANDERSTEEN - Rajouté le 06/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Duizenden kogels door de hitte tot ontploffing gebracht fluiten hen om de oren » (« Des milliers de balles, menées à l’explosion par la chaleur = explosant à cause de la chaleur, leur sifflent aux oreilles »).
On y trouve notamment la forme verbale « GEBRACHT », participe passé (utilisé ici comme adjectif) provenant de l’infinitif « BRENGEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Le participe passé « GEBRACHT » est construit sur le SINGULIER du prétérit. Pour complément d’informations, consultez par exemple notre tableau des « temps primitifs » sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé :
http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit
Si on avait une variante de la phrase (« De kogels worden door de hitte tot ontploffing gebracht »), on verrait plus clairement que la forme verbale du participe passé fait l’objet d’un REJET, derrière les compléments (« door de hitte » et « tot ontploffing »), à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse, également en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 157 PDF - Rajouté le 06/08/2017

Description : La planche N°157 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°42 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 15 octobre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Het drama van Mary Stuart » (« Le drame de Mary Stuart ») et se subdivisait en : « Zij had charme » (« Marie Stuart avait du charme en 1558 »), « Edinburgh » (« Edimbourg »), « In Engeland » (« En Angleterre en 1568 »), « Het drama » (« Le drame de 1587 : Marie Stuart exécutée ») et « De Armada » (« L’invincible Armada en 1588 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : VUUR ONDER DE GROND SOLORAMA 18 - Rajouté le 06/08/2017

Description : Voici « Vuut onder de grond » (vulkanen van Italië : Vesuvius, Etna, Stromboli ; pages 286-287), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : UITGENODIGD VTT UITNODIGEN DAG EN HEIDI 14 JEFF BROECKX STUDIO VANDERSTEEN - Rajouté le 05/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Iedereen is (op het feest) uitgenodigd » (« Chacun est invité à la fête »).
On y trouve la forme verbale « UITgenodigd », participe passé provenant de l’infinitif « UITnodigen », lui-même construit sur l’infinitif « NODIGEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « G », on trouvera à la fin du participe passé le « D ».
Quand « UITnodigen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « UIT » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « uitGEnodigd ».
Il y a REJET de la forme verbale « UITgenodigd » derrière le complément éventuel (« op het feest ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
N.B. : beaucoup de mes anciens élèves mémorisaient difficilement l’infinitif « UITnodigen ». Je leur ai proposé le moyen mnémotechnique suivant. L’expression « nodig hebben » signifie « avoir besoin ». Quand on (un salarié) a besoin (pour une augmentation) de quelqu‘un (son patron), on peut l’amener hors (« UIT ») de chez lui et donc on l’invite, par exemple, à partager un repas au restaurant ou chez soi.

© 2017, Bernard GOORDEN, voor de grammatica. Autres exemples à http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=vandersteen

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 156 PDF - Rajouté le 05/08/2017

Description : La planche N°156 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°41 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 8 octobre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Elizabeth » et se subdivisait en : « The merry queen = La joyeuse reine », « Een gouden eeuw » (« Un siècle d’or < grand règne, entre 1558 et 1603 »), « Shakespeare », « Te zijn of niet te zijn » (« Etre ou ne pas être ») et « De zee » (« La mer »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 11 MARKTDAG TE BRUGGE 1912 - Rajouté le 04/08/2017

Description : Ontdek « Marktdag te Brugge », hoofdstuk 11, bladzijden 98-106 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 blz.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : liedjeszanger (blz. 102), Peter Benoit (blz. 104), Jan Blockx (blz. 105).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEZEGD VTT OPZEGGEN SAFARI 1 VANDERSTEEN - Rajouté le 04/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Waarom heeft een beroemdE jachtopziener zijn post opgezegd ? » (« Pourquoi un célèbre garde-chasse a-t-il démissionné de son poste ? »).
On y trouve la forme verbale « OPgezegd », participe passé provenant de l’infinitif « OPzeggen », lui-même construit sur l’infinitif « ZEGGEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » (lui, au V.T.T.) et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « G », on trouvera à la fin du participe passé le « D ».
Quand « OPzeggen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEzegd ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgezegd » derrière le complément (« zijn post ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 155 PDF - Rajouté le 04/08/2017

Description : La planche N°155 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°40 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 1er octobre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De heerschappij op zee » (« L’Empire des mers ») et se subdivisait en : « Barbarijse zeerovers » (« Les barbaresques en 1565 »), « Lepanto » (« La bataille navale de Lépante en 1571 »), « Een schitterende overwinning » (« Eclatante victoire »), « De kroon van Portugal » (« La couronne du Portugal, de 1578 à 1580 ») et « Meester van de wereld » (« Philippe II, roi du Portugal et maître du monde »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : TUIN TUSSEN BERGLAND SOLORAMA 18 - Rajouté le 04/08/2017

Description : Voici « Tuin tussen bergland » (Italië ; pages 284-285), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 10 NOG ENIGE GEBOUWEN BRUGGE 1912 - Rajouté le 03/08/2017

Description : Ontdek « Nog enige gebouwen », hoofdstuk 10, bladzijden 90-98 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 blz.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : “Zwart huis” te Brugge (blz. 90), huis met houten gevel (blz. 91), Vlamingstraat te Brugge (blz. 92), Jerusalemkerk te Brugge (blz. 92), Sint Jacobskerk (blz. 93), crypt Bloedkapel (blz. 95), gevel Gilde Sebastiaan (blz. 95), Sint Kruispoort te Brugge (blz. 96), Ezelspoort (blz. 97).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 12 1918 - Rajouté le 03/08/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 12 (“De vader van Kätie”, blzd. 95-99) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling.
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Andere werken met illustraties van O. Geerling, zie
http://www.dbnl.org/auteurs/auteur.php?id=geer090

Nom : OPGESTELD VTT OPSTELLEN RODE RIDDER 109 VANDERSTEEN - Rajouté le 03/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het Vlaamse leger, hoofdzakelijk voetvolk, heeft zich achter de Groeningerbeek opgesteld » (« L’armée flamande, composée principalement de gens à pieds / fantassins, s’est mise / rangée en ordre de bataille derrière le ruisseau de Groeningen »).
On y trouve la forme verbale « OPgesteld », participe passé provenant de l’infinitif « OPstellen », lui-même construit sur l’infinitif « STELLEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « OPstellen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEsteld ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgesteld » derrière le complément (« achter de Groeningerbeek ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 154 PDF - Rajouté le 03/08/2017

Description : La planche N°154 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°39 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 24 septembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De tragedie van de Nederlanden » (« La tragédie des Pays-Bas ») et se subdivisait en : « De zeventien provincies » (« Les dix-sept provinces »), « De Geuzen » (« Les gueux, à partir de 1566 »), « De hertog van Alva » (« Le duc d’Albe et 1568 »), « De Zwijger » (« Guillaume le Taciturne, de 1572 à 1579 ») et « Thyl Ulenspieghel of / ou Tijl Uilenspiegel »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 14 - Rajouté le 02/08/2017

Description : In bijlage vindt U de veertiende wekelijkse aflevering en heruitgave (27-9-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Dertiende aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2013%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 08-09 MEMLINC EN VAN EYCK 1912 - Rajouté le 02/08/2017

Description : Ontdek « Memlinc en Van Eyck », hoofdstuk 9 (er is GEEN hoofdstuk 8), bladzijden 85-89 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 blz.)
Men vindt er volgende afbeelding : hospital Sint-Jan (blz. 86).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGESTAPELD VTT OPSTAPELEN BESSY 4 VANDERSTEEN - Rajouté le 02/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Deze takken worden weer bedekt met bizonvellen (bedekt) en dan worden de met vlees gevulde darmen in deze soort kelders opgestapeld » (« Ces branches sont à nouveau couvertes avec des peaux de bison et alors les intestins remplis de viande sont empilés dans ces sortes de caves »).
On y trouve la forme verbale « OPgestapeld », participe passé provenant de l’infinitif « OPstapelen », lui-même construit sur l’infinitif « STAPELEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « L », on trouvera à la fin du participe passé le « D » majoritaire.
Quand « OPstapelen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEstapeld ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgestapeld » derrière le complément (« in deze soort kelders ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Cette phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 153 PDF - Rajouté le 02/08/2017

Description : La planche N°153 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°38 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 17 septembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Het Escorial » (« A l’Escurial ») et se subdivisait en : « Grandioos en somber » («Grandiose et sombre »), « Een koerier ! » (« Un courrier / C’est là, à cette table, que travaille Philippe II»), «Don Carlos » (« Don Carlos, fils de Philippe II, est fou »), « De Arabieren » (« Les Morisques ») et « De Inquisitie » (« L’Inquisition à partir de 1559 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : STAD DIE WEGZINKT SOLORAMA 18 - Rajouté le 02/08/2017

Description : Voici « De stad die wegzinkt » (Venetië ; pages 282-283), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 07 BRUGGEs KATHEDRAAL ONZE LIEVE VROUW KERK 1912 - Rajouté le 01/08/2017

Description : Ontdek « In Brugge’s kathedraal en Onze-Lieve-Vrouw kerk », hoofdstuk 7, bladzijden 72-84 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 bladzijden.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : Rozenhoedkaai (blz. 72), molens op de wal te Brugge (blz. 74), Sint Salvatorkerk (blz. 76), Onze-Lieve-Vrouw toren te Brugge 1 (blz. 76), Gruthuuse - keuken (blz. 77), Gruthuuse - zijzicht (blz. 78), Onze-Lieve-Vrouw toren te Brugge 2 (blz. 81), kasteel van Wynendaele (blz. 83).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : ABRAHAM HANS BLOEDIG IJZERLAND HOOFDSTUK 15 AFLEVERING 7-8 1920 - Rajouté le 01/08/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 15 (“De Belgen te Nieuwpoort”, bladzijden 108-114) uit aflevering 7 (bladzijden 97-112, 5 maart 1920) en aflevering 8 (bladzijden 113-114, 12 maart 1920) van Abraham HANS (1882-1939) in Het bloedig Ijzerland (Brussel, Julius Hoste ; 1920-1921, 1038 bladzijden, oorspronkelijk verschenen in 65 wekelijkse afleveringen van 25-1-1920 t/m 17-4-1921)
Afbeeldingen : De havengeul met de vernielde vierboet of ouden vuurtoren te Nieuwpoort (blzd. 109), het station van Dixmuiden vóór den oorlog (blzd. 113).
Zie “Inhoudsopgave” van “Het Bloedig IJzerland” :
http://www.idesetautres.be/upload/BLOEDIG%20IJZERLAND%20ABRAHAM%20HANS%20INHOUDSTAFEL.pdf
Nederland (Archief Stad en gemeente Goes) helpt opnieuw België, honderd jaar later ! Van de heer A. Burger ontvingen ze het gebonden weekblad. Dank aan onze vrienden uit Zeeland (Zuid-Beveland) !

Nom : OPGEJAAGD VTT OPJAGEN BESSY 15 VANDERSTEEN - Rajouté le 01/08/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Opgejaagd door de zweepslagen en het geblaf, trekken de paarden uit alle macht » («Harcelés par les coups de fouet et les aboiements, les chevaux tirent de toutes leurs forces »).
On y trouve la forme verbale « OPgejaagd », participe passé provenant de l’infinitif « OPjagen », lui-même construit sur l’infinitif « JAGEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » (lui, au V.T.T.) et NE fait PAS partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « G », on trouvera à la fin du participe passé le « D ».
Quand « OPjagen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEjaagd ».
Si on avait une variante de la phrase (« De paarden worden door de zweepslagen en het geblaf opgejaagd »), on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la forme verbale « OPgejaagd » derrière le complément (« door de zweepslagen en het geblaf ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 152 PDF - Rajouté le 01/08/2017

Description : La planche N°152 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°37 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 10 septembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Tot in de dood » (« Jusque dedans la mort ») et se subdivisait en : « Hendrik II » (« Henri II de Valois »), « Een meesterlijk zet » (« Une mise magistrale / Un coup de maître : Les trois évêchés - Metz, Toul et Verdun - arrachés à Charles-Quint en 1552 »), « De troonafstand » (« L’abdication de Charles-Quint en 1555 »), « Hendrik II tegen Philips II » (« Henri II contre Philippe II ») et « Huwelijk » (« Mariage => Le traité de Cateau-Cambrésis en 1559 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 06 INDRUKKEN BRUGGE 1912 - Rajouté le 31/07/2017

Description : Ontdek « Indrukken », hoofdstuk 6, bladzijden 58-71 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 bladzijden.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : kantwerkster (blz. 58), oude gevel te Brugge (blz. 60), Koningin Elisabeth (blz. 62), Begijnhofbrug (blz. 63), het Minnewater (blz. 65), Begijnhof (blz. 66), huis van de sluiswachter (blz. 67), “en vertrekken onze werklieden naar Frankrijk” (blz. 68) en een afbeelding (van een man die op een tafel, voor een fles en een glas, zit) zonder legende (blz. 71).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : ABRAHAM HANS AAN DE MOLENBEEK KINDERBIBLIOTHEEK 5 - Rajouté le 31/07/2017

Description : In bijlage vindt U, “Aan de Molenbeek”, aflevering 5 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
Er zijn afbeeldingen op bladzijden 1 en 15 (Otto Geerling).
Het werd heruitgegeven dankzij medewerking van Collectie Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience (Antwerpen) / EHC 788370.
Die tekst, in oude spelling, werd voor u geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Ancien enseignant, je dédie cette réédition aux ancien(ne)s élèves de Molenbeek, entre 2003 et 2015, que j’ai eu(e)s au sein d’une classe dans une des écoles suivantes : Institut Notre-Dame (Anderlecht), Institut Sainte-Marie (Saint-Gilles), Institut de la Providence (Anderlecht), Campus Saint-Jean (Molenbeek), écoles communales de Saint-Josse, Institut Bischoffsheim (Bruxelles-ville), Institut Paul-Henri Spaak (Bruxelles-ville).
Afin qu’ils / elles comprennent comment était construit un mot composé en langue néerlandaise, je leur donnais l’exemple du “MOLENbeek” ou “ruisseau au MOULIN”.
J’espère que l’outil pédagogique, que j’avais mis à leur disposition (des milliers de fichiers sur un CD-ROM puis sur une clé USB) pour les aider dans leur apprentissage de la langue néerlandaise, aura contribué, aussi modestement que ce soit, à ce qu’ils / elles trouvent un emploi.

Nom : OPGEGRAVEN VTT OPGRAVEN BESSY 34 VANDERSTEEN - Rajouté le 31/07/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Geen oorlog kan (worden) begonnen worden zonder dat, eerst, de heilige strijdbijl (uit aarde) is opgegraven » (« Aucune guerre ne peut être commencée sans que, d’abord, la hache de guerre sacrée soit déterrée »).
On y trouve la forme verbale « OPgegraven », participe passé provenant de l’infinitif « OPgraven », lui-même construit sur l’infinitif « GRAVEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPgraven » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEgraven ».
Il y a REJET de la particule ou de la forme verbale derrière le complément éventuel (« uit aarde ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 151 PDF - Rajouté le 31/07/2017

Description : La planche N°151 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°36 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 3 septembre 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Wie is de meester ? » (« A qui l’hégémonie ? ») et se subdivisait en : « Een tent uit goudbrokaat » (« Le camp du drap d’or »), « Alles verloren » (« Tout perdu = La bataille de Pavie en 1525 »), « Bourgondië » (« Bourgogne = François 1er prisonnier »), « De damesvrede » (« La paix des dames : Louise de Savoie et Marguerite d’Autriche, en 1529 ») et « Koppig » (« Têtu / Obstination de François 1er »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : KLEINSTE STAAT SOLORAMA 18 - Rajouté le 31/07/2017

Description : Voici « De kleinste staat » (Vaticaan ; pages 280-281), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : OPGEWACHT VTT OPWACHTEN BESSY 24 VANDERSTEEN - Rajouté le 30/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Aan de voet van een boom worden ze door een Indiaan opgewacht » (« Au pied d’un arbre, ils sont attendus par un Indien »).
On y trouve la forme verbale « OPgewacht », participe passé provenant de l’infinitif « OPwachten », lui-même construit sur l’infinitif « WACHTEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPwachten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEwacht ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgewacht » derrière le complément (« door een Indiaan ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 150 PDF - Rajouté le 30/07/2017

Description : La planche N°150 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°35 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 27 août 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Keizer Karel » (« Charles-Quint ») et se subdivisait en : « Gent » (« Gand / Un petit Gantois en 1500 »), « Huweliik en kroon » («Mariage et couronne / Mariages des 6 jeunes Habsbourgs »), « De erfenis » (« L’héritage »), « Hij was niet mooi » (« Il n’était pas beau »), et « Keizer » (« Empereur en 1519 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : OPGERICHT VTT OPRICHTEN RODE RIDDER 33 VANDERSTEEN - Rajouté le 29/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De eerste stormladders worden tegen de muren van Crowstone opgericht » (« Les premières échelles furent dressées contre les murs de Crowstone »).
On y trouve la forme verbale « OPgericht », participe passé provenant de l’infinitif « OPrichten », lui-même construit sur l’infinitif « RICHTEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant déjà par la consonne « T », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPrichten » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEricht ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgericht » derrière le complément (« tegen de muren») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
La phrase est à la voix passive, puisque l’auxiliaire « WORDEN » est utilisé au lieu de l’auxiliaire « ZIJN ».

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 149 PDF - Rajouté le 29/07/2017

Description : La planche N°149 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°34 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 21 août 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Frans 1 » (« François 1er ») et se subdivisait en : « Een mooie edelman » (« Un beau gentilhomme »), « Hoogmoedig » (« Courage hors de l’ordinaire / Il avait un orgueil qui tenait du prodige »), « De grote slag » (« La grande bataille / Marignan en 1515 »), « Een mecenas » (« Un mécène ») et « Rabelais ».
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ROME IN EEN NIEUW KLEED SOLORAMA 18 - Rajouté le 29/07/2017

Description : Voici « Rome in een nieuw kleed » (Italië ; pages 278-279), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : OPGEPAST VTT OPPASSEN RODE RIDDER 109 VANDERSTEEN - Rajouté le 28/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (Er moet) opgepast (worden) ! Een tweede groep Franse ridders breekt door ! » (« On doit faire attention ! Un deuxième groupe de chevaliers français perce ! »).
On y trouve la forme verbale « OPgepast », participe passé provenant de l’infinitif « OPpassen », lui-même construit sur l’infinitif « PASSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPpassen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEpast ».
S’il y avait une variante de la phrase (« Er moet op de tweede groep Franse ridders worden opgepast ! »), on aurait un REJET de la forme verbale « OPgepast » derrière le complément («op de tweede groep Franse ridders ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Si l’on utilisait l’auxiliaire « WORDEN » au lieu de l’auxiliaire « ZIJN », on serait à la voix passive.

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 148 PDF - Rajouté le 28/07/2017

Description : La planche N°148 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°33 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 14 août 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Glorie is vergankelijk » (« La gloire est éphémère / Fumées et gloires ») et se subdivisait en : « De kastelen van de Loire » (« Les châteaux de la Loire »), « Karel VIII » (« Charles VIII »), « Hij droomde » (« Il rêvait / Fumées »), « Lodewijk XII » (« Louis XII ») et « Vergankelijke overwinningen » (« Victoires éphémères / Gloires : Bayard et Gaston de Foix »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 11 1918 - Rajouté le 27/07/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 11 (“Een tragisch sterfbed”, blzd. 89-94) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling.
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Andere werken met illustraties van O. Geerling, zie
http://www.dbnl.org/auteurs/auteur.php?id=geer090

Nom : OPGEHITST VTT OPHITSEN RODE RIDDER 33 VANDERSTEEN - Rajouté le 27/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « (Door haar) opgehitst door haar (Marion), valt hij wild aan » (« Excité = incité par elle, il attaque sauvagement »).
On y trouve la forme verbale « OPgehitst », participe passé provenant de l’infinitif « OPhitsen », lui-même construit sur l’infinitif « HITSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPhitsen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEhitst ».
S’il y avait une variante de la phrase (« Hij wordt door haar opgehitst »), on aurait un REJET de la forme verbale « OPgehitst » derrière le complément («door haar ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 147 PDF - Rajouté le 27/07/2017

Description : La planche N°147 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°32 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 7 août 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De wereld wordt groter » (« Le monde devient plus grand / Nouveaux mondes et monde nouveau ») et se subdivisait en : « Labrador » (« Les deux Cabot : Giovanni (John) et Sébastien Cabot en 1496 »), « Britse kolonies » (« Les colonies britanniques à partir de 1580 »), « Franse kolonies » (« Les colonies françaises : au Canada, en 1524 »), « Vanilje en chocolade » (« Vanille et chocolat ») et « Antwerpen » ( « Anvers en 1531 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ITALIE OPNIEUW EEN SOLORAMA 18 - Rajouté le 27/07/2017

Description : Voici « Opnieuw één » (Italië ; pages 276-277), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 13 - Rajouté le 26/07/2017

Description : In bijlage vindt U de dertiende wekelijkse aflevering en heruitgave (20-9-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Twaalfde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2012.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGEHITST VTT OPHITSEN ROBERT EN BERTRAND 15 VANDERSTEEN - Rajouté le 26/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De gemoederen zijn (genoeg) opgehitst » (« Les esprits sont excités = échauffés »).
On y trouve la forme verbale « OPgehitst », participe passé provenant de l’infinitif « OPhitsen », lui-même construit sur l’infinitif « HITSEN » qui, comme la grande majorité des verbes néerlandais NE fait PAS l’objet des « temps primitifs » mais fait partie de la minorité « irrégulière » des verbes réguliers, résumée par les consonnes présentes dans « ‘T KOFSCHIP » ; en effet le radical (première personne du présent) se terminant par la consonne « S », on trouvera à la fin du participe passé le « T » minoritaire.
Quand « OPhitsen » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEhitst ».
Il y a REJET de la forme verbale « OPgehitst » derrière le complément éventuel (« genoeg ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 146 PDF - Rajouté le 26/07/2017

Description : La planche N°146 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°31 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 30 juillet 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « De conquistadores » (« Les conquistadores ») et se subdivisait en : « Hernando Cortez in 1519 », « De Azteken » (« Les Aztèques / Le Mexique, un pays hallucinant »), « Tenochtitlan », « Peru » (« Le Pérou en 1532 : Pizarro et Almagro ») et « Spaans Amerika » (« L’Amérique espagnole »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS BLOEDIG IJZERLAND HOOFDSTUK 14 AFLEVERING 7 1920 - Rajouté le 25/07/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 14 (“Nele”, bladzijden 104-107) uit aflevering 7 (bladzijden 97-112, 5 maart 1920) van Abraham HANS (1882-1939) in Het bloedig Ijzerland (Brussel, Julius Hoste ; 1920-1921, 1038 bladzijden, oorspronkelijk verschenen in 65 wekelijkse afleveringen van 25-1-1920 t/m 17-4-1921)
Afbeelding : de geheel vernielde Onze-Lieve Vrouwekerk te Nieuwpoort (blzd. 105).
Zie “Inhoudsopgave” van “Het Bloedig IJzerland” :
http://www.idesetautres.be/upload/BLOEDIG%20IJZERLAND%20ABRAHAM%20HANS%20INHOUDSTAFEL.pdf
Nederland (Archief Stad en gemeente Goes) helpt opnieuw België, honderd jaar later ! Van de heer A. Burger ontvingen ze het gebonden weekblad. Dank aan onze vrienden uit Zeeland (Zuid-Beveland) !

Nom : OPGEWONDEN VTT OPWINDEN SAFARI 2 VANDERSTEEN - Rajouté le 25/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Een opgewonden jongen (Tim) achtervolgt het diertje » (« Un garçon excité poursuit le petit animal »).
On y trouve la forme verbale « OPgewonden », participe passé (utilisé ici comme adjectif épithète) provenant de l’infinitif « OPwinden », lui-même construit sur l’infinitif « WINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPwinden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEwonden ».
Si on avait une variante de la phrase (« De jongen is door het diertje opgewonden »), on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la particule ou de la forme verbale complète derrière le complément (« door het diertje ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 145 PDF - Rajouté le 25/07/2017

Description : La planche N°145 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°30 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 23 juillet 1958. Elle concernait les Temps modernes, s’intitulait « Langs het Westen naar het Oosten » (« Le Levant par le Ponant ») et se subdivisait en : « Christoffel Colombus » (« Christophe Colomb en 1492 »), « Naar het Westen » (« Vers l’Ouest / En plein océan »), « Amerika » (« L’Amérique »), « Magellaan » (« Magellan en 1519 ») et « De reis rond de wereld » (« Le premier tour du monde en 1522 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : KUNST EN ZEGEVIERENDE KERK SOLORAMA 18 - Rajouté le 25/07/2017

Description : Voici « Kunst en zegevierende kerk » (Italië ; pages 274-275), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 144 PDF - Rajouté le 24/07/2017

Description : La planche N°144 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°29 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 16 juillet 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « Naar het onbekende » (« Vers l’inconnu / La course aux épices ») et se subdivisait en : « De lijn van Alexander VI » (« La ligne d’Alexandre VI »), « Vasco de Gama », « Alvarez Cabral», « Het Portugese rijk » (« L’empire lusitanien ») et « De kruiden » (« Enfin les épices en 1522 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS PLEZIERIGE VACANTIE KINDERBIBLIOTHEEK 34 - Rajouté le 24/07/2017

Description : In bijlage vindt U, “Een plezierige vacantie”, aflevering 34 van Abraham HANS’ Kinderbibliotheek.
Er zijn afbeeldingen op bladzijden 6, 9, 16, 24 en 30.
De bladzijden 29 en 28 waren omgekeerd ; we hebben die in goede orde teruggeplaatst.
Het exemplaar dat ik bezat had bladzijde 25 (en, natuurlijk, keerzijde ttz bladzijde 26) grotendeels gescheurd.
Het werd vervolledigd dankzij medewerking van Collectie Erfgoedbibliotheek Hendrik Conscience (Antwerpen) / EHC 788367.
Die tekst, in oude spelling, werd voor u door Jan Herbots geselecteerd en ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.
Bernard Goorden is van plan zoveel mogelijk titels van de “Kinderbibliotheek” op zijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Hij bezit er een honderdtal ervan.
Wees geen egoïstische verzamelaar en helpt hem A.U.B. daarmee : zend hem een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s). Hij zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die hij bezit. Zijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat hem weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : OPGEWONDEN VTT OPWINDEN 2 SAFARI 8 VANDERSTEEN - Rajouté le 24/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het oorverdovende lawaai schrikt de olifanten even af en de kudde wacht opgewonden de nacht af » (« Le vacarme assourdissant effraie les éléphants et le troupeau attend la nuit, surexcité »).
On y trouve la forme verbale « OPgewonden », participe passé (utilisé ici comme attribut) provenant de l’infinitif « OPwinden », lui-même construit sur l’infinitif « WINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPwinden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEwonden ».
Si on avait une variante de la phrase (« De olifanten worden door het oorverdovende lawaai opgewonden »), on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la particule ou de la forme verbale complète derrière le complément (« door het oorverdovende lawaai ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : PLATEN FOTOs ABRAHAM HANS FRANSCH VLAANDEREN ZEEUWSCH VLAANDEREN 1913 LINKS INTERNET - Rajouté le 23/07/2017

Description : Platen (foto’s) in HANS, Abraham ; Fransch Vlaanderen en Zeeuwsch Vlaanderen. Reisindrukken ; Gent, Ad. Hoste ; 1913, 176 bladzijden. (Met portret Henri Blanckaert en In Memoriam. 21 foto's) (Julius Vuylsteke-fonds, 9)
PLATEN.
FRANSCH VLAANDEREN
Foto 1 : Henri Blanckaert (bladzijde 4) ;
Foto 2 : Visschersvrouw van Fransch Vlaanderen (tussen bladzijden 36 en 37) in hoofdstuk 1 : « Zuidkote (…) » (bladzijden 32-36)
Foto 3 : Bergen. — Ingang van de « Rue du Sud » (tussen bladzijden 48 en 49) in hoofdstuk 3 : « Naar en te Winoksbergen (…) » (bladzijden 48-59)
Foto 4 : Bergen. — Kaaipoort en Kaaistraat (tussen bladzijden 50 en 51) in hoofdstuk 3 : « Naar en te Winoksbergen (…) » (bladzijden 48-59)
Foto 5 : Bergen. — Het Belfort (tussen bladzijden 52 en 53) in hoofdstuk 3 : « Naar en te Winoksbergen (…) » (bladzijden 48-59)
Foto 6 : Duinkerke. — De « Leughenaer » (tussen bladzijden 70 en 71) in hoofdstuk 4 : « Vlaamsch en Fransch te Duinkerke (…) » (bladzijden 60-73)
Foto 7 : Duinkerke. — Het Belfort (tussen bladzijden 72 en 73) in hoofdstuk 4 : « Vlaamsch en Fransch te Duinkerke (…) » (bladzijden 60-73)
Foto 8 : Broekburg. — De Paardenmarkt. — De Toren (tussen bladzijden 74 en 75) in hoofdstuk 5 : « Plaatsnamen (…) » (bladzijden 74-84)
Foto 9 : Hazebroek. — De « Rue d'Aire » (tussen bladzijden 88 en 89) in hoofdstuk 6 : « Naar Sint-Omaars (…) » (bladzijden 85-97)
Foto 10 : Hazebroek. — Stadhuis (tussen bladzijden 94 en 95) in hoofdstuk 6 : « Naar Sint-Omaars (…) » (bladzijden 85-97)
Foto 11 : Kerk te Zerkel, parochie van pastoor Descamps (tussen bladzijden 102 en 103) in hoofdstuk 7 : « Van Hazebroek naar den Katsberg (…) » (bladzijden 98-105)
Foto 12 : Kassel. — De « Porte d'Aire » (tussen bladzijden 106 en 107) in hoofdstuk 8 : « Kassel en de berg (…) » (bladzijden 106-114)
Foto 13 : Kassel. — Tlands Huys (tussen bladzijden 110 en 111) in hoofdstuk 8 : « Kassel en de berg (…) » (bladzijden 106-114)
ZEEUWSCH VLAANDEREN
Foto 14 : Sint Anna-ter-Muiden (bij Sluis). — Hervormde Kerk (tussen bladzijden 122 en 123) in hoofdstuk I : « In Zeeuwsch Vlaanderen (…) » (bladzijden 123-130)
Foto 15 : Omgeving van Sluis (tussen bladzijden 126 en 127) in hoofdstuk I : « In Zeeuwsch Vlaanderen (…) » (bladzijden 123-130)
Foto 16 : Sluis. — Stadhuis (tussen bladzijden 130 en 131) in hoofdstuk II : « Op het Belfort van Sluis (…) » (bladzijden 131-139)
Foto 17 : Aardenburg. — Weststraat met Kaaipoort (tussen bladzijden 140 en 141) in hoofdstuk III : « Eigenaardige gebruiken (…) » (bladzijden 140-156)
Foto 18 : Aardenburg. — Kerkstraat met toren (tussen bladzijden 144 en 145) in hoofdstuk III : « Eigenaardige gebruiken (…) » (bladzijden 140-156)
Foto 19 : Aardenburg. — Gezicht uit Busschietersstraat (tussen bladzijden 146 en 147) in hoofdstuk III : « Eigenaardige gebruiken (…) » (bladzijden 140-156)
Foto 20 : Oostburg. — Historische optocht. — Koninklijk bezoek op 14 september 1907 (tussen bladzijden 150 en 151) in hoofdstuk III : « Eigenaardige gebruiken (…) » (bladzijden 140-156)
Foto 21 : Oostburg. — Hoogendam (tussen bladzijden 156 en 157) in hoofdstuk III : « Eigenaardige gebruiken (…) » (bladzijden 140-156)

Nom : OPGEWONDEN VTT OPWINDEN 1 SAFARI 8 VANDERSTEEN - Rajouté le 23/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Hij springt gillend voor de opgewonden olifant » (« Il bondit en hurlant devant l’éléphant surexcité »).
On y trouve la forme verbale « OPgewonden », participe passé (utilisé ici comme adjectif épithète) provenant de l’infinitif « OPwinden », lui-même construit sur l’infinitif « WINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPwinden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEwonden ».
Si on avait une variante de la phrase (« De olifant wordt door zijn geschreeuwen opgewonden »), on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la particule ou de la forme verbale complète derrière le complément (« door zijn geschreeuwen ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 143 PDF - Rajouté le 23/07/2017

Description : La planche N°143 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°28 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 9 juillet 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « Waar ligt l’Indië ? » (« Où est l’Inde ? ») et se subdivisait en : « De kruiden » (« Les épices »), « De droom van Joao » (« Le rêve du roi Jean 1er du Portugal »), « Hendrik de zeevaarder » (« Henri le navigateur à partir de 1419 »), « Naar het obekende » (« Vers l’inconnu ») et « Kaap de Goede Hoop » (« Le Cap de Bonne Espérance vers 1487 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : MARMER VAN CARRARA SOLORAMA 18 - Rajouté le 23/07/2017

Description : Voici « Het marmer van Carrara » (Italië ; pages 272-273), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS TEVREDENHEID IS DE GROOTSTE SCHAT - Rajouté le 23/07/2017

Description : “Tevredenheid is de grootste schat” van Abraham HANS is, o. a., te vinden in « Een bundel vertellingen » of « 50 spreekwoorden en uitdrukkingen » (voor de Vlaamsche jeugd in verhalen aanschouwelijk voorgesteld).
De afbeelding (pentekening) is van Franz GAILLIARD (1861-1932).
Die tekst, in oude spelling, werd voor u door Anne MOERS geselecteerd en ter beschikking gesteld om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEWONDEN VTT OPWINDEN RODE RIDDER 63 VANDERSTEEN - Rajouté le 22/07/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Maar hij (Urias = de arend) krijst opgewonden wanneer zijn scherpe ogen voetafdrukken in de sneeuw waarnemen » (« Mais il pousse un cri excité = d’excitation quand ses yeux aigus = sa vue perçante aperçoivent des empreintes de pieds = des traces de pas dans la neige »).
On y trouve la forme verbale « OPgewonden », participe passé provenant de l’infinitif « OPwinden », lui-même construit sur l’infinitif « WINDEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPwinden » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEwonden ».
Si on avait une variante de la phrase (« Een kreet komt uit zijn snavel opgewonden »), on aurait mieux vu qu’il y a REJET de la particule ou de la forme verbale complète derrière le complément («uit zijn snavel ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 142 PDF - Rajouté le 22/07/2017

Description : La planche N°142 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°27 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 2 juillet 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « De katholieke reformatie » (« La réforme catholique ») et se subdivisait en : « De heilige Ignatius van Loyola » (« Saint Ignace de Loyola »), « Soldaat van Christus » (« Soldat du Christ »), « De Jezuieten » (« La Compagnie de Jésus en 1540 »), « Het Concilie van Trente » (« Le Concile de Trente en 1563 ») et « De contra-reformatie » (« La réforme de l’église »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 05 BURG 1912 - Rajouté le 21/07/2017

Description : Ontdek « De Burg », hoofdstuk 5, bladzijden 54-57 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 bladzijden.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : stadhuis van Brugge (blz. 54), broeltorens te Kortrijk (blz. 56), het Vrije (blz. 56).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEZOCHT VTT OPZOEKEN BESSY 42 VANDERSTEEN - Rajouté le 21/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « We hebben hen opgezocht » (« Nous les avons recherchés »).
On y trouve la forme verbale « OPgezocht », participe passé provenant de l’infinitif « OPzoeken », lui-même construit sur l’infinitif « ZOEKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPzoeken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEzocht ».
Il y a REJET de la particule derrière le complément (« HEN ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 141 PDF - Rajouté le 21/07/2017

Description : La planche N°141 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°26 de l’hebdomadaire « KUIFJE » du 25 juin 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « De Anglikaanse kerk » (« L’Anglicanisme ») et se subdivisait en : « Maria Tudor » (« Marie Tudor en 1553 »), « Jane Grey » (« Jane Grey »), « Weinig vreugde » (« Règne sans joie »), « Elizabeth » (« Elizabeth en 1558 ») et « Haar regering » (« Sa gouvernance = > Le Bill des 39 articles en 1563 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : WEERGEBOORTE OUDHEID SOLORAMA 17 - Rajouté le 21/07/2017

Description : Voici « Wedergeboorte van de Oudheid » (Italië ; pages 270-271), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS VLAAMSCH GEZIN IN OORLOGSTIJD 10 1918 - Rajouté le 20/07/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 10 (“Ontsnapt”, blzd. 82-88) van Abraham HANS’ boek, Een Vlaamsch gezin in oorlogstijd (verhaal voor de jeugd ; Alkmaar, Gebr. Kluitman ; tweede druk : 1918 ; 183 blzd. , 23 hoofdstukken ; geïllustreerd door O(tto) Geerling.
Meer informatie :
http://www.stichtingtoudekinderboek.nl/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=81&cntnt01returnid=91
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.
Andere werken met illustraties van O. Geerling, zie
http://www.dbnl.org/auteurs/auteur.php?id=geer090

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 04 OP DE HALLETOREN 1912 - Rajouté le 20/07/2017

Description : Ontdek « Op de Halletoren », hoofdstuk 4, bladzijden 37-53 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners) ; Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 bladzijden)
Men vindt er volgende afbeeldingen : Halle van Brugge (blz. 37), Belfort van Gent (blz. 38), Belfort van Doornik (blz. 39), Belfort van Ieperen (blz. 39), Belfort van Meenen (blz. 40), Belfort van Veurne (blz. 41), Belfort van Aalst (blz. 42), oude gevels van Mechelen (blz. 42), Belfort van Herenthals (blz. 43), Belfort van Sint Truiden (blz. 43), Belfort van Lier (blz. 44), Jan Breydel (blz. 45 ; ook in “Groeninghe”), Pieter De Coninck (blz. 45 ; ook in “Groeninghe”), Johanna van Navarre (blz. 46), stadhuis te Antwerpen (blz. 47), de keizerlijke schipper (blz. 47), Keizer Karel op het Sint Chrispijnfeest (blz. 48), Keizer en boer (blz. 48), Keizer Karel en Kwâ Bet (blz. 49), kerksluiting (blz. 49), hoefje in het Meetjesland (blz. 50), hoekje van Brugge (blz. 50), Leopold II (blz. 53).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEZOCHT VTT OPZOEKEN KARL MAY 13 VANDERSTEEN - Rajouté le 20/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « De stam heeft een nieuwe nederzetting opgezocht » (« La tribu a cherché une nouvelle implantation »).
On y trouve la forme verbale « OPgezocht », participe passé provenant de l’infinitif « OPzoeken », lui-même construit sur l’infinitif « ZOEKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPzoeken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEzocht ».
Il y a REJET de la particule derrière le complément (« een nieuwe nederzetting ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 140 PDF - Rajouté le 20/07/2017

Description : La planche N°140 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°25 de l’hebdomadaire « TINTIN » du 18 juin 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « De Hervorming in Engeland » (« La Réforme en Angleterre ») et se subdivisait en : « Hendrik VIII » (« Henry VIII »), «Lady Anna Boleyn » (« Lady Ann Boleyn »), « Meester van de Kerk » (« Maître de l’Eglise => L’Acte de Suprématie en 1534 »), « Het einde van Hendrik VIII » (« La fin : 4 nouveaux mariages de Henri VIII jusqu’à 1547 ») et « De erfgenaam » (« L’héritier : Edouard VI »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : ABRAHAM HANS SPOOK WOLVENBURG 12 - Rajouté le 19/07/2017

Description : In bijlage vindt U de twaalfde wekelijkse aflevering en heruitgave (13-9-1958) van “Het spook van den Wolvenburg” (1922), een van de beste volksboeken van Abraham HANS.
Elfde aflevering is te vinden op link :
http://www.idesetautres.be/upload/ABRAHAM%20HANS%20SPOOK%20WOLVENBURG%2011%201958.pdf
“Het spook van de Wolvenburg”. Dit werd vroeger wekelijks uitgegeven in boekjes van 32 blz. of gewoon dagelijks in de krant . Het verhaal speelt zich af in de streek van Oudenaarde, Volkegem, Zottegem rond 1750, ten tijde van de roversbende Jan De Lichte.”
Via ons webstek www.idesetautres.be stellen we U ook een heruitgave van “Het bloedig Ijzerland” voor :
http://www.idesetautres.be/?p=ides&mod=iea&smod=ieaFictions&part=belgique100
Ik, Bernard Goorden, ben ook van plan zoveel mogelijk titels van de “Abraham HANS’ Kinderbibliotheek” op mijn webstek GRATIS ter beschikking te stellen. De jonge generatie heeft die nodig. Ik bezit een honderdtal ervan.
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=fictionsNL
Help mij A.U.B. daarmee : laat mij een JPEG kopie (om eventueel te restaureren) van uw lievelingstitel(s) toekomen. Ik zal u de lijst (EXCEL bestand) bezorgen van de titels die ik bezit. Mijn e-mail is ideesautresbg@gmail.com Laat mij weten of u wenst dat “die titel werd voor u door … geselecteerd” wordt vermeld.

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 03 BRUGGEs BLOEITIJD EN VERVAL 1912 - Rajouté le 19/07/2017

Description : Ontdek « Brugge’s bloeitijd en verval », hoofdstuk 3, bladzijden 28-36 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 bladzijden.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : het Zwyn voor Sluis in de XIV eeuw (blz. 29), kerk te Poperinghe (blz. 32), landkaart van de Schelde in vroegeren tijd (blz. 33) en een afbeelding zonder legende (blz. 31).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dezelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEGAAN VTT OPGAAN KARL MAY 7 VANDERSTEEN - Rajouté le 19/07/2017

Description : La phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Het is alsof hij in rook (is) opgegaan is » (« C’est comme s’il s’est évanoui en fumée »).
On y trouve la forme verbale « OPgegaan », participe passé provenant de l’infinitif « OPgaan », lui-même construit sur l’infinitif « GAAN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPgaan » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEgaan ».
Il y a REJET de la particule ou de la forme verbale derrière le complément («in rook») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

Nom : GESCHIEDENIS WERELD FUNCKEN SCHOONJANS 139 PDF - Rajouté le 19/07/2017

Description : La planche N°139 de « Geschiedenis van de Wereld » est parue dans le N°24 de l’hebdomadaire « TINTIN » du 11 juin 1958. Elle concernait la Renaissance, s’intitulait « Calvijn » (« Calvin ») et se subdivisait en : « Jehan Cauvin » (« Jehan Cauvin ou Calvin »), « Geneve » (« Exil à Genève en 1536 »), « Een waar diktator » (« Un vrai dictateur => L’église des saints »), « Miguel Servet » et « De puriteinen » (« Les puritains et John Knox en Ecosse en 1560 »).
Cette invitation à la découverte de l’« Histoire du Monde » (1955-1962) par Jean SCHOONJANS (1897-1976) pour les Editions du Lombard ne correspond peut-être plus aux critères actuels d’approche pédagogique de l’Histoire mais, grâce aux talents d’illustration de Fred et Liliane FUNCKEN, elle reste inoubliable pour ceux qui ont eu la chance de la connaître alors.
La version néerlandophone, « Geschiedenis van de Wereld », peut avoir une deuxième carrière en tant qu’outil pédagogique : l’apprentissage de la langue néerlandaise sur base notamment des mini-textes accompagnant ces illustrations attrayantes.
Jean SCHOONJANS se serait réjoui s’il avait su que cette initiative permettrait aux élèves « primo-arrivants », à la recherche de racines dans leur pays d’accueil, de s’y intégrer culturellement.
Les collègues enseignant(e)s, qui souhaiteraient disposer de la page en format JPEG, pourront la télécharger gratuitement au lien suivant :
A cette même date, vous trouverez l’équivalent francophone : « Histoire du Monde ».
Cette réédition, qui ne nous avait pas été possible en 2008, l’aura été en 2017 grâce à l’aimable collaboration du Centre belge de la bande dessinée (CBBD).

Nom : BANKEN EN MECENATEN SOLORAMA 17 - Rajouté le 19/07/2017

Description : Voici « Banken en mecenaten » (Italië ; pages 268-269), extrait de SOLORAMA, l’« Encyclopédie illustrée des pays et des peuples », qui a été publiée il y a un demi-siècle par Esco Publishing Company / Edition Esco, à Anvers, sous l’égide d’un gérant : JACOBS et pour le compte d’une marque de margarine bien connue : SOLO.
Vous trouverez la version française sous le titre
Notez que certaines des illustrations historiques ne sont pas sans rappeler le style des FUNCKEN.
Tout en étant sans prétention, cette encyclopédie, peut-être dépassée aujourd’hui pour ses statistiques, était précurseur d’un point de vue pédagogique puisqu’elle ne dissociait plus arbitrairement géographie et Histoire, par exemple, préfigurant ce que l’on appelle aujourd’hui « étude du Milieu ».
Le but de cette exhumation est de mettre à disposition des « primo-arrivants », abordant la langue française, des textes courts, pas trop difficiles à comprendre.
Aucun illustrateur n’a été crédité. Espérons pour eux qu’ils ont « fait leur beurre » …
Si un ayant droit (illustrateur, …) s’estimait lésé par notre initiative, il peut nous faire part de ses desiderata en nous adressant un courriel à ideesautresbg@gmail.com, accompagné d’un justificatif. Nous amenderons, dans les plus brefs délais possibles, en tout ou en partie, le corpus concerné.
Signalons que « PLANEET DISNEY », également présent sur notre site, a souvent présenté des mini-dossiers analogues en langue néerlandaise.

Nom : ABRAHAM HANS BLOEDIG IJZERLAND HOOFDSTUK 13 AFLEVERING 6-7 1920 - Rajouté le 18/07/2017

Description : In bijlage vindt U hoofdstuk 13 (“De Catacomben”, bladzijden 87-103) uit aflevering 6 (bladzijden 81-96, 28 februari 1920) en aflevering 7 (bladzijden 97-103, 5 maart 1920) van Abraham HANS (1882-1939) in Het bloedig Ijzerland (Brussel, Julius Hoste ; 1920-1921, 1038 bladzijden, oorspronkelijk verschenen in 65 wekelijkse afleveringen van 25-1-1920 t/m 17-4-1921)
Afbeeldingen : De Spaansche Wachtr– Stadsschouwburg en Sint-Nikolaastoren te Veurne (blzd. 89), kaart van Dixmuiden (blzd. 93), de thans verwoesten Tempeliers- of Duivelstoren te Nieuwpoort (blzd. 97), een straat te Nieuwpoort (blzd. 101).
Zie “Inhoudsopgave” van “Het Bloedig IJzerland” :
http://www.idesetautres.be/upload/BLOEDIG%20IJZERLAND%20ABRAHAM%20HANS%20INHOUDSTAFEL.pdf
Nederland (Archief Stad en gemeente Goes) helpt opnieuw België, honderd jaar later ! Van de heer A. Burger ontvingen ze het gebonden weekblad. Dank aan onze vrienden uit Zeeland (Zuid-Beveland) !

Nom : ABRAHAM HANS KERLINGALAND 02 ZWYN BRUGGE 1912 - Rajouté le 18/07/2017

Description : Ontdek « Het Zwyn », hoofdstuk 2, bladzijden 19-27 van Abraham HANS’ Kerlingaland (Geschiedenis, legenden, zeden en gewoonten der kustbewoners); Antwerpen, Lodewijk Opdebeek ; 1912, 267 blz.)
Men vindt er volgende afbeeldingen : dorp bij het huidige Zwyn (blz. 19), kerk van Aardenburg (blz. 20), het Zwyn (landkaart ; blz. 20), kerk van Damme (blz. ), schip uit de 14e eeuw (blz. 24), schip uit de 15e eeuw (blz. 24), schip uit de 16e eeuw (blz. 25), Sint-Bavo kerk te Gent (blz. 26), Sint-Maartenskerk te Ieperen (blz. 27).
De afbeeldingen (soms uit andere boeken van dedzelfde uitgever Opdebeek), die niet E.V.O. (voor Edmond Van Offel) of E. H. (voor E. Hans, GEEN familielid van de schrijver) worden getekend, zijn misschien aan Emiel WALRAVENS (1879-1914) te wijten (van de “Tervuurse school”).
Men verstaat beter dat Abraham HANS zo streng tegenover de Duitsers van 1914-1918 in De Groote Oorlog was, want hij mag vergelijken met deze reisindrukken, die hij voor de oorlog schreef en die even zo boeiend zijn als die van Alexandre DUMAS.
Die tekst, in oude spelling, werd ter beschikking gesteld o. a. om iemand anders aan te moedigen die tekst in hedendaagse spelling om te zetten.

Nom : OPGEBROKEN VTT OPBREKEN RODE RIDDER 10 VANDERSTEEN - Rajouté le 18/07/2017

Description : La double phrase suivante est grammaticalement intéressante : « Wanneer de achtervolgers ter plaatse komen, heeft hij (Johan) de helft van het brugje opgebroken » (« Quand les poursuivants arrivent sur place, il a démonté la moitié du petit pont »).
On y trouve la forme verbale « OPgebroken », participe passé provenant de l’infinitif « OPbreken », lui-même construit sur l’infinitif « BREKEN », qui fait l’objet des « temps primitifs » des verbes dits « forts ».
Quand « OPbreken » est conjugué comme participe passé à l’équivalent du passé composé, cela entraîne en néerlandais une séparation de la particule « OP » de son infinitif proprement dit, la particule « GE- » (commune à la majorité des participes passés) s’intercalant entre eux => « opGEbroken ».
Il y a REJET de la particule ou de la forme verbale derrière le complément (« de helft van het brugje ») à la fin de la phrase. Pour le phénomène du REJET du verbe, lisez notre synthèse en couleurs :
http://www.idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=rejVerbes
Pour complément d’informations concernant les « temps primitifs », consultez par exemple notre tableau de synthèse sur ce même site, où les couleurs aident à mieux comprendre trois grandes catégories de verbes irréguliers au passé : http://idesetautres.be/?p=ndls&mod=grammatica&smod=tp&ssmod=ecrit

First  Previous  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49  50  51  52  53  54  55  56  57  58  59  60  61  62  63  64  65  66  67  Next  Last  

Sous-menu

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Franquin

Crédits