IDESETAUTRES.be

Bienvenue dans la partie IDESetAUTRES

Si la collection "IDES... ET AUTRES" a pu survivre pendant 25 ans et publier quelque 150 volumes (incluant quelque 1.000 textes), ce fut grâce, notamment, à des abonnés qui l'ont soutenue parfois depuis le début. Nous les en remercions encore de tout cœur.

Si elle a surmonté certaines crises, remontant la pente alors que nous la croyions "coulée", ce fut aussi grâce à des collaborateurs précieux. Nous n'en citerons que trois : Jacques VAN HERP et Robert VAN BEL (décédés depuis 1998) ainsi que Marc MADOURAUD. Qu'ils soient tout particulièrement et à jamais remerciés.

Couverture d'un Ides... et autres

"IDES... ET AUTRES" n'a jamais eu aucune prétention : nous en voulons pour preuve le nom choisi en 1977 pour la forme légale de son association sans but lucratif (ou de type 1901, en France), les "Editions RECTO-VERSO". Ce nom s'appliquait d'autant mieux à nos publications que, au moins à partir de 1986, nous avons opté pour une série de "hors commerce", consistant surtout en fac-similés. Ce choix, stratégique, a joué pour nous le rôle d'un ballon d'oxygène. Alors que nous étions, il est vrai, à la recherche d'un second souffle - et que nombre d'autres publications disparaissaient autour de nous -, nous avons, d'une part, pu "fidéliser" nos abonnés, d'autre part, trouvé un public complémentaire de "bibliophiles", à la recherche de textes introuvables. Pour Bernard GOORDEN, cela revenait à l'éloigner d'un de ses objectifs de départ - en décembre 1973, "IDES... ET AUTRES" était sous-titré "cahiers de la traduction " -, mais il n'avait pas le choix : c'était cela ou mourir.
Nous avons donc pu conserver cette poignée de fidèles, permettant d'atteindre le seuil de rentabilité et d'arriver à éditer quelque 150 (cent cinquante) titres en 25 ans !

Plusieurs événements l'ont amené à mettre fin à "IDES... ET AUTRES" en décembre 1998. Homme-orchestre (et portion " congrue " depuis des années), coupé du multiculturel, Bernard GOORDEN éprouvait un sentiment certain de frustration, n'ayant plus le temps de se consacrer à la traduction littéraire, sa passion, en raison notamment de cette dernière formule. Si l'on a reproché à "IDES...ET AUTRES" de s'intéresser surtout à la littérature latino-américaine dans ce que nous appellerons la première phase de son existence (1973-1983, jusqu'au N°38/39), nous avons dû constater qu'une certaine "diversification" lors de la deuxième phase (1984-1994, jusqu'au N°73/74), avec la publication d'essais, de bibliographies, de "classiques" (Jean RAY, José MOSELLI, Albert ROBIDA, Alexandre DUMAS, Frederick MARRYAT), si elle nous a valu un regain d'intérêt du côte français (surtout de la part de "chercheurs), n'a fait que maintenir le nombre de nos abonnés.

Nos détracteurs en Belgique prétendaient ne pas souscrire parce que nous ne mettions pas suffisamment en valeur la production locale. Si les anthologies "Antan en emporte le Temps" (SF belge francophone, N°22) - plus donnée que vendue - et " Les Anarchistes de l'Ordre " (sur la littérature policière en Belgique, N°28/29) ont connu des succès d'estime, il faut une nouvelle fois reconnaître que nous n'avons jamais pu, en 25 ans, toucher les amateurs belges du genre. Il ne suffit pas d'évoquer que l'on n'est jamais prophète dans son pays. Il est certain que la forme y a été pour beaucoup dans un premier temps mais surtout que nous n'avons jamais trouvé de diffusion, faute de moyens financiers (c'est un cercle vicieux). Toujours est-il que nous n'avons pas eu davantage d'abonnés belges, lors de la troisième phase de "IDES...ET AUTRES", quand nous avons exhumé nombre de " classiques " locaux dans notre série " hors commerce " (sans même prendre en compte la réédition intégrale des 14 fascicules de " ANTICIPATIONS ". C'étaient tout de même les numéros hors commerce 1 15 24 38 39 42 46 47 50 53 59 70 et 75, malgré un forfait annuel modique. Il est vrai que d'aucuns auraient volontiers acquis l'un ou l'autre titre, hors abonnement, ce qui ne nous aidait pas à survivre et nous ne leur avons donc pas donné satisfaction ... Les nombreuses tracasseries administratives à partir de 1990 ont été déterminantes pour saper l'enthousiasme. Un fac-similé de littérales pièces d'" anthologies " (lettre du Ministère des Finances réclamant pour les exportations le mythique formulaire des Postes C671 - objet du litige - et attestation d'un inspecteur principal de la Direction régionale des Postes confirmant que le formulaire en question y était inconnu) se trouve dans le volume N°75/76, " IDES...ET AUTRES " ou les difficultés de l'édition artisanale (suivi de l'INDEX 1973-1994) et nous avait fait dire à l'époque "quand la réalité rejoint la fiction... ".

Avec le recul, le nombre de références à "IDES...ET AUTRES" sur INTERNET est assez impressionnant. Les "idées autres" circulent aujourd'hui en 2017, partout, sur la toile.

Liens rapides

Recherche

Entrez un mot clé:

Partenaire

HERUITGEVERIJ
Une mine d'or pour les amateurs d'Histoire !

Image au hasard

Image au hasard
tiré de l'oeuvre de Lievens

Crédits